It seams that module Activation (mod_jstats_activate) is not installed correctly. Please refer to JoomlaStats extension installation problem page.


Ateliers de pratiques
Pour préparer l'Atelier de pratique « Corps & voix en EPS » des 30/01 & 01/02, avec M. Boizumault Imprimer Envoyer
Écrit par Stéphane SAPIN   
2019 logo AEEPS Paris IDF
 
Cher·ères collègues et futur·es collègues,
 
Nous avons le grand plaisir de vous proposer jeudi 30 janvier (19h00 - 21h30) et samedi 1er février (9h00 - 16h30) un Atelier de pratique sur le corps et la voix des professeur·es d'EPS au service de la relation pédagogique, du climat de classe et des apprentissages. Cette rencontre sera animée par Magali Boizumault1.
Nous vous présentons ci-dessous le déroulement prévisionnel de la journée du samedi afin que vous puissiez vous organiser au niveau des supports vidéo. Notre ambition est en effet :
  • le samedi matin, de vous faire vivre des exercices « pratiques » spécifiques autour de la gestion de sa voix, de son corps. Ceux-ci auront pour objet une prise de conscience de l'importance de se mettre en scène corporellement pour se préserver et optimiser ses interventions dans ses classes ;

  • le samedi après-midi, d'organiser des binômes enseignant·es / étudiant·es (pour les enseignant·es expérimenté·es qui ont des stagiaires L3, MEEF 1 ou MEEF 2 et veulent se perfectionner dans le conseil pédagogique) ou enseignant·es entre-eux·elles qui analyseront, à partir de leurs vidéos, leurs gestes professionnels sur la base d'outils proposés par M. Boizumault (à travers le filtre des interactions non verbales notamment). Les séquences filmées pourront porter sur diverses APSA et concerner : une prise en main de la classe dans la cour, une prise en main de début de séance, une présentation de situation d'apprentissage, des régulations de leçon, un bilan.

Si cette formation vous intéresse, n'hésitez donc pas à vous faire filmer avec vos élèves et à venir le 1er février avec vos capsules vidéo !
 
Bien amicalement,
 
Stéphane Sapin
Président de votre Régionale Paris-ÎdF
Nous écrire : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Twitter : @AeepsIDF
 
Pour nous soutenir et profiter de nombreux avantages2 :
—   La durée d'une adhésion correspond à une année scolaire  —
Les tarifs : 20€ pour les étudiant·es, 40€ pour les actif·ves et 60€ pour les couples.
 
 
1. Magali Boizumault est professeure agrégée d'EPS, maîtresse de conférences à l'INSPÉ de l'académie de Bordeaux et co-responsable d'« Analyse des pratiques en EPS », groupe ressource de l'AE-EPS.
2. Adhérer à l'AE-EPS, c'est soutenir le dynamisme de notre association qui propose depuis 1936 des espaces de rencontres, de réflexions et de partages aussi variés que complémentaires. C'est aussi bénéficier :
               . de la gratuité sur la quasi-totalité des entrées aux manifestations de l’AE-EPS, partout en France,
               . de la possibilité de vous inscrire en « avant-première » aux Bistrots pédagogiques organisés par votre Régionale Paris-ÎdF,
               . de l'abonnement à la revue Enseigner l'EPS (trois numéros par an),
               . du téléchargement de 25 articles du fonds documentaire du site Internet,
               . lors de nos rencontres, de 20% de remise sur les livres édités par l'AE-EPS et sur les tee-shirts de votre Régionale Paris-ÎdF,
               . de la possibilité de vous investir dans un des groupes ressources de l'association (« CEDREPS », « Plaisir et EPS », « Analyse des pratiques en EPS », « ÉPIC en EPS »).
 
Jeudi 10 & samedi 12 octobre : AP arts du cirque, avec Twiggy Lejeune-Vazquez et Bruno Armengol Imprimer Envoyer
Écrit par Stéphane SAPIN   
Ateliers de pratique
 
Cher·ères collègues, Cher·ères ami·es,
 
Alors que le A de « APSA » est apparu dans nos programmes disciplinaires il y a une vingtaine d'années, cette voyelle a encore trop souvent « tendance à être employée comme un "e" muet »1 dans nos établissements.
C'est pourquoi, cette année encore, votre AE-EPS Paris-ÎdF2 continue de militer pour « donner corps au A de APSA »3, convaincue que l'accès au patrimoine artistique pour chaque enfant, quelles que soient ses origines sociales et culturelles, est un enjeu démocratique, une utopie nécessaire.
 
Afin que l'éducation artistique et culturelle n'en reste pas au niveau des intentions générales et généreuses, des priorités proclamées et sans cesse remises au lendemain4, et parce que nous devons avant tout penser à la cohérence du parcours de l'enfant tout au long de sa scolarité, nous vous invitons à participer les jeudi 10 et samedi 12 octobre 2019 à un Atelier de pratique arts du cirque au cours duquel Twiggy Lejeune-Vazquez5 et Bruno Armengol6 proposeront un continuum de formation premier-second degrés.
 
Cette rencontre se déroulera ainsi en deux temps :
  • jeudi 10 octobre (19h00 - 21h30), partie « théorique » à l'UFR STAPS de l'Université Paris Descartes (Paris 15ème) : « La mise en représentation du dépassement de soi. Vers un continuum de formation premier-second degrés dans les arts du cirque » ;
  • samedi 12 octobre (8h30 - 16h30), partie « pratique » à l'UFR STAPS de l'Université Paris 13Campus de Bobigny.
    • Chers parents, venez avec vos enfants ! Lucas Périllier, ancien élève de Pascal Angué (NDM Circus) devenu initiateur en arts du cirque, leur fera découvrir les pratiques circassiennes (sur la demi-journée ou la journée) pendant que vous vous formerez !
    • Bon à savoir : vous pouvez aussi réserver un buffet... bariolé ! Les « bariolés de Maud », condensés de saveurs et de couleurs à base d'ingrédients de saison, vous sont proposés aux tarifs de 10€ par adulte et 6€ par enfant. Un repas 100% fait maison, une formule 100% conviviale et éco-responsable !
Attention, toutes les inscriptions se font exclusivement en ligne, en cliquant sur le bouton « Réserver » ci-dessous :

Vous trouverez toutes les informations complémentaires (adresses, tarifs, etc.) dans ce flyer. N'hésitez pas à l'afficher dans votre établissement !
 
Bien amicalement,
 
Stéphane Sapin
Président de votre Régionale Paris-ÎdF
Nous écrire : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Twitter : @AeepsIDF
 
Pour nous soutenir et profiter de nombreux avantages 7 :
 
—  La durée d'une adhésion correspond à une année scolaire  —
Les tarifs : 20€ pour les étudiant·es, 40€ pour les actif·ves et 60€ pour les couples
 
1. Lefèvre, B. (2016). « Introduction », in Lefèvre, B. (coord.), L'artistique, Paris, Éditions EP&S, pp. 7-10.
2. À travers nos manifestations, nous tentons de partager avec vous les principes éthiques portés par l'association et, ici, plus particulièrement : « Pas d'éducation motrice sans dimension artistique, au risque de limiter l'ouverture à la culture des pratiques corporelles » (séminaire de Valence des 4 et 5 octobre 2008).
3. Pontais, C. (2012). « Quel art est-il ? », in Contre Pied Hors-série n°3, C'est quoi ce cirque ?, pp. 4-6.
4. À cet égard, vous pourrez lire avec profit l'interview de Philippe Meirieu « L'éducation artistique et culturelle : une pédagogie de l'ébranlement » dans le magazine La scène n°72 (mars-avril-mai 2014, pp. 28-33) et, plus récemment, l'article « Le tortueux chemin de l'éducation artistique et culturelle » signé par la journaliste Sandrine Blanchard et publié sur le site du Monde vendredi 20 septembre 2019.
5. Twiggy Lejeune-Vazquez est professeure agrégée d'EPS à l'UFR STAPS de Toulon (83), responsable de la filière Éducation et motricité et de la Pratique d'enseignement en milieu primaire. Elle a par ailleurs été Chargée de mission « Arts du cirque et danse » à la DAAC (Délégation Académique à l'Action Culturelle) de Nice et Conseillère Pédagogique Départementale EPS de l'équipe EPS du Var.
6. Bruno Armengol est professeur d'EPS en collège, à Montpellier (34). Il a été Chargé de mission « Arts du cirque » à la DAAC de Montpellier et membre de la Commission Mixte Nationale UNSS arts du cirque. Il est un des contributeurs de Plaisir et EPS, groupe ressource de l'AE-EPS.
7. Adhérer  à l'AE-EPS, c'est soutenir le dynamisme de notre association qui propose de puis 1936 des espaces de rencontres, de réflexions et de partages aussi variés que complémentaires. C'est aussi profiter de nombreux avantages :
                . la gratuité sur la quasi-totalité des entrées aux manifestations de l'AE-EPS, partout en France,
                . la possibilité de vous inscrire « en avant-première » aux Bistrots pédagogiques organisés par votre Régionale Paris-ÎdF,
                . l'abonnement à la revue Enseigner l'EPS (trois numéros par an),
                . le téléchargement de 25 articles du fonds documentaire du site Internet,
                . lors de nos rencontres, 20% de remise sur les livres édités par l'AE-EPS et sur les tee-shirts de votre Régionale Paris-ÎdF,
                . vous investir, si vous le souhaitez, dans un des groupes ressources de l'association (« CEDREPS », « Plaisir et EPS », « Analyse des pratiques en EPS », « ÉPIC en EPS »).
 
Compte-rendu : Atelier de pratique savate - boxe française – Olivier Larivière Imprimer Envoyer
 
Nous avons eu le grand plaisir de vous proposer jeudi 7 et samedi 9 février 2019 un Atelier de pratique savate - boxe française.
Cette rencontre a été animée par Olivier Larivière1, qui a cherché à apporter des pistes de réponses aux problématiques professionnelles suivantes :
  « . Comment passer de la représentation "combat" à une réelle expérience "assaut" ?
     . Comment faire pour que la leçon "tourne" et qu’il n’y ait pas d’angoisses liées aux potentiels débordements ?
     . Comment entrer rapidement dans la construction des techniques de pieds et en faire un potentiel d’action au service des intentions tactiques ?
     . Comment faire passer les élèves d’attaques isolées à une logique d’enchaînement d’actions ?
     . Comment former nos juges et arbitres sans que cela se fasse au détriment du temps moteur mais, au contraire, au service des apprentissages moteurs ? »
Ces questions, posées pêle-mêle, constituent en effet autant de défis à relever par l’enseignant pour transformer chaque élève dans cette pratique. Des barrières socio-culturelles aux appréhensions personnelles, de la confrontation individuelle à la dynamique d’apprentissage en classe, l’enseignant doit amener progressivement ses élèves à construire « un savoir combattre » maîtrisé en se maîtrisant. En ce sens, l’articulation étroite des compétences motrices, méthodologiques et sociales doit conduire à des progrès significatifs, tant au niveau technico-tactique qu’éducatif.
Ainsi, O. Larivière a défendu l’idée que c’est dans l’anticipation et la gestion de ces potentielles problématiques que constitue la richesse de l’enseignement de cette activité en milieu scolaire.
 
 
 
Visionner les premières vidéos de la partie « pratique »
L'introduction (P1 & P2) et l'étape 1 du curriculum de formation, « contrôler la puissance » (P3, P4 & P5) :
Partie 1 (8'12)    Partie 2 (13'04)  –  Partie 3 (10'08)    Partie 4 (9'47)    Partie 5 (8'05)
Playlist des cinq premières parties (49'16)
 
Désormais, nos séquences d'enseignement en savate - boxe française ne seront plus tout à fait les mêmes : merci Olivier ! 
 
BF O Larivière           BF O Larivière2
 
BF O Larivière6         BF O Larivière5         BF O Larivière8
1Olivier Larivière est professeur agrégé d'EPS à l'UFR SESS-STAPS de l'Université Paris-Est Créteil.
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 7