Analyse des pratiques

S'inscrire pour

Apprendre et enseigner dans une classe "Réseau ambition réussite" : Imprimer Envoyer
Écrit par Mathieu Chantalle   
Le rôle des transgressions dans la viabilité du travail scolaire

Actes du colloque "Analyse des pratiques en EPS ; expériences marquantes et gestes professionnels" , Clermont-Ferrand, Mars 2007

Vors Olivier - Professeur Agrégé d’Education Physique et sportive, Doctorant, Laboratoire PAEDI (IUFM), Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )
Gal-Petitfaux Nathalie - Maître de conférences, UFRSTAPS, Laboratoire PAEDI (IUFM), Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Résumé : Les activités scolaires des élèves en établissement difficile sont marquantes par la forte capacité de décrochage et de refus de travail de ces derniers, rendant les conditions d’enseignement particulièrement instables. Pourtant, grâce à leur expérience, les enseignants réussissent, au cours des leçons, à installer de façon viable le travail dans la classe. Nous étudierons les conditions de cette viabilité en analysant, de façon croisée, l’activité typique de l’enseignant et des élèves dans la situation scolaire d’un collège en Réseau Ambition Réussite (RAR). Nous nous sommes appuyés sur le cadre théorique de l’anthropologie cognitive située pour rendre compte de l’activité signifiante de chacun des acteurs dans la classe. Ainsi ont été réalisés des enregistrements audiovisuels de leçons d’éducation physique en gymnastique par ateliers, et des entretiens d’autoconfrontation avec quatre élèves et leur professeur. Les résultats montrent une pérennité du travail lors des leçons. Cette stabilité se caractérise par une organisation typique de l’activité des élèves alternant entre des séquences de travail, de transgression ludique et d’errance. Cette alternance est rendue viable par le geste professionnel de l’enseignant qui consiste à exploiter habilement les activités déviantes des élèves pour maintenir ces derniers engagés dans le travail et les faire apprendre. Nous discuterons de l’activité d’apprentissage caractéristique chez les élèves en RAR et des perspectives de professionnalisation qui en découlent.