Recherche doc.

Fonds documentaire

S'inscrire pour

L'EPS et ses innovations dans l'enseignement secondaire ; Elements d'une problématique Imprimer Envoyer
Écrit par Mathieu Chantalle   

245-page-couvR. Dhellemmes - IA IPR EPS Honoraire; Co-animateur du CEDREPS - groupe ressource AE-EPS

Revue Hyper-EPS, 2009, 245, 21-28

Résumé : chargé de recherche à l'Institut Nationale de la recherche Pédagogique (Département Didactique des Discipline,  groupe EPS, 1985-1990), puis Inspecteur Pédagogique Régional en EPS(1990-2005), j'ai pu observer sous des angles variés la diversité des pratiques en EPS. Leur complexité ne permet pas d'en livrer une vision cohérente. Je me propose cependant de contribuer ici, au débat sur l'innovation en EPS en relation avec la transformation des pratiques professionnelles en abordant les points suivants:

  • L'EPS se construit en appui sur des pratiques sociales. Cela la constitue comme une discipline singulière et offre un rôle particulier à l'innovation pédagogique (les pratiques sociales n'offent pas la relative stabilité d'un champ de connaissance.
  • Les sources d'innovation sont multiples. Elles comportent des éléments externes et internes et répondent à des conditions d'émergence que nous évoquerons ici.
  • La transformation des pratiques se réalise par évolutions ponctuelles et restructurations plus fondamentales. Les conditions de généralisation des innovations sont identifiables. Mais leur diffusion se heurte à des obstacles qui seront abordés rapidement ici.

En conclusion nous verrons que ces trois termes : innovation, modernisation et progrès, demandent à être interrogés, dans leur articulation, dans le cadre d'un service public. Peut-il y avoir innovation sans véritable progrès rapporté à des valeurs éthiques ou humanistes ?


Accès au téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"


Mots clés complémentaires de l'auteur : diversité, innovation, transformation des pratiques, éthique