Recherche doc.

Fonds documentaire

S'inscrire pour

Comment décrire et interpréter l'organisation motrice des élèves ? Imprimer Envoyer
Écrit par Mathieu Chantalle   
257 page couvEtude de cas en gymnastique

C. Ganière - Doctorante, Laboratoire ACTé (EA 4281), Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand, UFR STAPS ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ), M. Cizeron - Maître de conférence, Laboratoire ACTé (EA 4281), Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand, UFR STAPS ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2012, 257, 25-30

Présentation : L'hypothèse qui organise à long terme la problématique de l'étude présentée dans cet article est que, pour guider de façon experte les apprentissages des élèves, les intervenants en sport et en EPS gagneraient à avoir une connaissance des habiletés motrices qui articule les aspects formels avec une compréhension de la subjectivité de l'activité motrice de l'éléve (Cizeron et Gani-re, 2012). Autrement dit, une connaissance qui permette de tisser des liens entre les aspects visibles du mouvement, son déploiement spatio-temporel, et l'activité motrice (de nature technique) du sujet réalisant ce mouvement.

Il s'agira donc d'analyser l'articulation entre la forme que prend la réalisation d'une habileté gymnique (le saut de mains au sol) à différents niveaux de son élaboration technique et les significations inhérentes à l'activité gymnaste.

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"


Mots clés complémentaires des auteurs : enseignement, gestalt, motricité, psycho-phénoménologie