Recherche doc.

Fonds documentaire

S'inscrire pour


It seams that module Activation (mod_jstats_activate) is not installed correctly. Please refer to JoomlaStats extension installation problem page.


Le sport et les élèves : une relation en mouvement Imprimer Envoyer
Écrit par Mathieu Chantalle   

cedre 13 page couvG. Hanula - Professeur EPS, collège Cousteau, Rognac, Docteur en STAPS

In : "Forme de pratique scolaire, objet d'enseignement et d'intervention", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2013, Vol.13 : 191 - 198

Résumé : Notre article traite de la nature et du sens de la participation au loisir sportif d’un échantillon large d’adolescents de l’académie d’Aix-Marseille. Nous avons observé que le rapport des élèves au loisir sportif a évolué. Le nombre d’adolescents sportifs baisse, le nombre de sportifs en club est en recul et le sport hors institution est dominant. Les motifs d’adhésion à la pratique font émerger une attirance pour la sociabilité et le jeu aux limites. Cette recherche d’expérience aux multiples facettes nous semble en rupture avec les modèles sportifs traditionnels. Ces derniers ont souvent des significations plus univoques, plus tranchées. L’attirance pour des formes de pratique hybrides prouve que les jeunes apprécient les cadres d’un engagement sportif qui offrent la possibilité à chacun de choisir et conjuguer le motif qu’il veut donner à sa participation. Ainsi, vouloir proposer aux élèves des formes de pratique scolaire trop proches d’une culture traditionnelle ou qui fixent a priori le motif de l’adhésion, ne nous semble pas aller dans le sens souhaité. La prise en compte des cultures sportives juvéniles nous semble incontournable dans les évolutions attendues en EPS. Nos données appellent à repenser le rapport entre les non-sportifs et les « motifs d’agir » des élèves.



Mots complémentaires de l'auteur : sociologie, sociabilité, loisir, sédentarité