Recherche doc.

Fonds documentaire

S'inscrire pour


It seams that module Activation (mod_jstats_activate) is not installed correctly. Please refer to JoomlaStats extension installation problem page.


Le plaisir, un indicateur pour réorienter ses leçons d'EPS. Une étude de cas en musculation Imprimer Envoyer
Écrit par Mathieu Chantalle   

dossier-1-lecon en questionsF. Lavie - Professeur agrégé EPS, lycée Godefroy de Bouillon, Clermont-Ferrand, co-animateur du groupes ressources AE-EPS "Plaisir et EPS" ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

In : "La leçon en question", Dossier :"Enseigner l'EPS", Publishers : AE-EPS, 2013, n°1, 60-68

Présentation : Dans le cadre de la CP5, la musculation constitue une activité privilégiée par les enseignants d'EPS, (....). Si l'on souhaite que l'enseignement de cette activité prépare réellement les élèves à un "savoir s'entraîner", il est indispensable que la dimension plaisir soit prise en compte dans les leçons. Car le plaisir conditionne les apprentissages et il est le moteur d'une adhésion prolongée à une pratique ultérieure.
Cependant, l'implication et le plaisir des élèves diffèrent selon les modalités d'intervention pédagogique et les propositions didactiques retenues. Une méthodologie qui prenne en compte le plaisir devient alors une nécessité.
Le but de cet article est de présenter, à travers l'utilisation d'outils, une analyse du ressenti des élèves en musculation sur l'axe plaisir/déplaisir, d'en analyser les causes afin de questionner la forme de pratique proposée, de l'enrichir et de la faire évoluer dans le sens d'une plus grande mobilisation et implication émotionnelle des élèves. Une leçon n'est totalement pertinente que si elle suscite plaisir et envie d'apprendre.

Mots clés complémentaires de l'auteur : plaisir d'agir, envie d'apprendre, formes scolaires de pratiques, effort