Recherche doc.

Fonds documentaire

S'inscrire pour


It seams that module Activation (mod_jstats_activate) is not installed correctly. Please refer to JoomlaStats extension installation problem page.


L'objet de l'Education Physique : Diversité des pratiques et de leurs effets Imprimer Envoyer
Écrit par Mathieu Chantalle   

colloq. EPS personne et socitP. Parlebas -  Doyen de la Faculté - Département des Sciences Sociales, Facultés des sciences humaines et sociales Sorbonne, Université René Descartes Paris V 

Actes du colloque « Education Physique Scolaire, Personne et Société », Publishers AEEPS, 1997, 40-46

Présentation : Depuis deux ou trois décennies, l'Education physique offre l'image d'un train à grande vitesse qui accueille de plus en plus de voyageurs, qui augmente considérablement son allure, mais qui ne sait pas où il va et, qui plus est, ne semble pas véritablement s'organiser pour le savoir. Il paraît stupéfiant qu'une discipline ayant pignon sur rue, tant à l'Ecole qu'à l'Université, n'ait pas réussi à définir son objet et n'ait pas structuré son champ d'étude et d'intervention. A vrai dire, les tentatives n'ont pas fait défaut, mais elles ont souvent provoqué de notre part de frileuses réactions de repli sur un savoir de terrain, prétendument incommunicable aux non initiés, savoir ineffable, dont C. Prévost, dans un récent ouvrage sur l'éducation physique en France, a brillamment montré qu'il fonctionnait "comme un mythe". Cette crispation sur l'opposition entre la théorie et la pratique est en réalité une réacion de défense visant précisémment à la remise en cause de la pratique. Le recours lancinant à la notion de terrain constitue, ...., "le mythe infériorisant de l'Education physique et sportive" qui appelle en complément une surenchère de justifications éducatives. Nous sommes là dans une impasse.


Mots clés :EPS