Recherche doc.

Fonds documentaire

S'inscrire pour


It seams that module Activation (mod_jstats_activate) is not installed correctly. Please refer to JoomlaStats extension installation problem page.


Résultats
Recherche de mots-clés: Total 20 résultats trouvés.
Mot clé: Association sportive Classement

Y. Chausson

Etude des conditions de pratique des élèves en EPS (ECOEPS). Résultats d'une étude pilotée par l'IPR EPS  (2005-2006)

APSA en devenir APSA en régression Activités "repoussées" par les élèves en EPS - Elèves en difficulté APSA donnant lieu à une modification du groupe "classe" APSA concernée par l'utilisation des TICE comme support des apprentissages Articulation du parcours d'EPS avec l'Association Sportive Articulation du parcours d'EPS avec les Sections Sportives Scolaires

Document en libre accès

La régionale AE-EPS Paris-Ile de France a proposé un bistrot pédagogique le 22 septembre 2012 avec ce thème, animé par :

J-M Barbelle  - Chargé d'Inspection, Académie de Paris P. Dumont - IA-IPR, Académie de Créteil J-L Mourier - IA-IPR, Académie de Versailles

"La notion de projet est culturellement ancrée dans notre discipline et nos programmes.Nos programmes précisent depuis longtemps que le projet d’EPS est obligatoire1. Pour définir très briève-ment ce qu’est un projet, j’aime bien emprunter la définition de Malglaive2 : « un ensemble articulé d’objectifs et de moyens destinés à les réaliser ». Dès lors que l’on sait où l’on va, quel est le cap, que l’on se dote d’un certain nombre d’indices permettant de savoir d’où l’on part, on décide ensemble comment on s’organise pour fonctionner et avancer.Ces quelques idées rapidement posées, il est intéressant de se demander ce que le projet d’EPS n’est pas, ou ne devrait pas être"....

  Compte rendu en libre accès

Mots clés complémentaires : livret de compétences, planification

La régionale de Paris Ile-de-France a proposé ce thème lors du bistrot pédagogique du 4 novembre 2010, animé par

L. Petrynka - Directeur national de l'UNSS

" Je vous propose de décomposer mon intervention en deux temps :- un diagnostic, après 8 mois de fonction ;- la circulaire du 2 septembre 2010, et les enjeux pour l’avenir" ....

Compte rendu libre d'accès

Mots clés complémentaires : accompagnement éducatif, école ouverte, clubs sportifs, statistiques, enjeux identitaires, orientations/actualités

B. Boda

Conférence donnée lors de la Journée "30 ans d'EPS à l'Education Nationale : quelles dynamiques professionnelles ?" organisée par la Régionale AEEPS de Clermont-Ferrand, le 21 octobre 2011.

Conférence en accès libre

Mots clés complémentaires de l'auteur : élèves
Education Physique et Sportive en partenariat avec l'USEP et l'UNSS

J.P. Ranc - Professeur EPS (PA IUFM de Marseille), responsable disciplinaire académique pour l'EPS

Revue Enseigner l'EPS, 2009, 246, 17-19

Présentation : L'objectif de cet espace thématique est donc de contribuer à recenser et produire des connaissances dans le secteur sociologique des cultures sportives de nature, en proposant l'éclairage du contexte scolaire. "Toute éducation de type scolaire suppose toujours en fait une sélection au sein de la culture au sens large et une réélaboration des contenus destinés à être transmis" (Forquin J.C., Ecole et culture 1989). Il s'agira donc d'examiner quels sports de nature sont concernés, sous quelles formes de pratique et sur quels territoires.

Accès au téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Les élèves ayant un handicap ont droit au plaisir d'agir !

P. Gagnaire - Professeur d'EPS, Collège Oradou, Clermont-Ferrand

Revue Hyper-EPS, 2008, 241, 7-9

Introduction : Pourquoi créer de telles rencontres ? Depuis le début des années 2000, et plus particulièrement depuis la loi du 11  février 2005, de nombreux établissements scolaires accueillent des élèves en situation de handicap. Les enseignants d'EPS, sans formation spécifique, doivent légitimement enseigner à ces élèves. Selon les collèges et lycées, ces élèves ont EPS (s'ils en ont !) soit avec une classe ordinaire, soit regroupés entre eux au sein d'un groupe spécifique UPI. Face à l'enthousiasme de ceux-ci lors des séances d'EPS, et pour accroître leur intégration à l'école, l'idée a été de créer, pour eux aussi, des compétitions sportives. Une première rencontre entre différents établissements a été organisée en juin 2007 :rencontre YOUPIsport.

Accès au téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Le paradoxe de l'engagement bénévole dans la réalisation d'une mission de service public

J.P. Ranc - Professeur agrégé EPS, Collège Mille Roches, La Réunion

Revue Hyper-EPS, 2005, 229, 18-21

Accès au téléchargement

gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"
présente quelques éléments de réflexion pour affiner la mise en place des jugements et d'un système d'élaboration des ensembles (pyramides). L'acrosport dans le cadre de l'UNSS.

G. Audouard - Professeure EPS agrégée, M. Delannet  - Professeur EPS HC, Université de Caen

Revue Hyper-EPS, 2001, 213, 2-5

Accès au téléchargementgratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Association sportive et éducation à la citoyenneté. J.C. Colin - Professeur EPS, UNSS Gironde

Métier d'enseignant, contenus d'enseignement, et politiques publiques de formation : trois contextes d'éducation à la citoyenneté. G. Klein - Président du GTD EPS

La citoyenneté : comment voyons-nous la place des professeurs d'EPS dans ce processus .P. Villain - Conseiller au Cabinet (MEN)

 Revue Hyper-EPS, 2000, 211, 1-12

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

P. David - Professeur EPS (1964-1985), Directeur régional de l'UNSS (1985-1998)

Revue Hyper-EPS, 2000, 210, 21

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Une structure que le sport mondial nous envie

M. Avisse-Desbordes (Présidente de l'AE-EPS)

Peut-on parler de sport sans évoquer ce qui nourrit et construit le désir de sport pour chacun : celui qu’il découvre dans l’enfance ? Peut-on parler de sport en négligeant celui que les parents pratiquent ou non, proposent ou non à leur enfant ? Peut-on parler de sport en oubliant que, dès l’école maternelle et jusqu’à l’université des pratiques corporelles sont instituées qu’on nomme Education Physique et Sportive, Association Sportive, Sport Scolaire : UNSS ?

Plus particulièrement plus de 30000 professeurs interviennent à partir de la 6ème dans des cours d’ EPS (1) souvent assimilés à « du sport » comme cela se dit souvent.

Pourtant il y a une grande différence entre le cours d’éducation physique et le moment où l’on « fait du sport », entre le moment où c’est toute la classe qui découvre et apprend avec celles et ceux « qui n’aiment pas trop », qui « ont des difficultés ». Entre ces moments où l’on est obligé de «  faire des sports qu’on n’aime pas » et le moment où l’on choisit son sport qu’est l’association sportive, il y a toute la dimension de la motivation, de l’option, de l’implication, de l’application, … (2)

Et il ne date pas d’hier… (3)

Le sport scolaire: une origine associative 1890 !!!

Une circulaire [[la circulaire Bourgeois]] autorise les étudiants à organiser des compétitions qui leur sont réservées, elles sont coordonnées par une fédération multi- sport : l’ Union Sportive Française des Sociétés Athlétiques qui organise, dirige et réglemente les rencontres scolaires.Dès 1923 les Instructions officielles proposent que les professeurs volontaires et bénévoles offrent aux élèves 2h de sport le jeudi. Des catégories d’âges, un livret scolaire individuel et un contrôle médical sérieux sont créés. Le certificat médical reste un outil de surveillance toujours actuel.Le sport scolaire: une vie associative annexée par l’écoleL’ Office du Sport Universitaire (1934) cordonne d’abord les rencontres des AS, puis avec l’ OSSU (sport scolaire et universitaire-1938) les AS deviennent obligatoires dans tous les établissements publics .Grâce au décret de 1950 qui accorde aux professeurs d’ EPS un forfait de 3 h de leur emploi du temps destiné à l’animation de l’ AS, on passe de 0,6% licenciés à 10% en 1952 et avec l’ ASSU, l’ AS devient obligatoire aussi dans les établissements privés.25% de licenciés trouvent là le moyen de prolonger le cours d’ Education PhysiqueC’est une longue période où il s’est agi d’amener les élèves vers des pratiques sportives. En effet,  jusqu’en 1975, on assiste à {une Sportivisation  importante de la société} qui se traduit dans les clubs civils par un pourcentage de licenciés qui augmente de 30% par an.  

Le sport scolaire: une vie associative intégrée à l’écoleAvec la séparation de la Fédération Nationale du Sport Universitaire et de l’Union Nationale du Sport Scolaire en 1975 commence une période de grande adaptabilité de l’offre des professeurs à la transformation des attentes de leurs élèves.En même temps que le nombre de licencés se stabilise, la pratique sportive des français s’autonomise.-* L’école a-t-elle joué son rôle dans cette capacité à trouver soi-même son style et son type de pratique ? Sans doute si l’on prend en compte le fait que l’ UNSS intègre petit à petit sous la pression des enseignants les activités nouvelles d’expression, de pleine nature et propose des formules permettant aux jeunes sportifs issus uniquement de la filière scolaire de s’exprimer sans être barrés par celles et ceux qui s’exercent déjà en clubs depuis plusieurs années.Le rôle des jeunes officiels est pris en compte comme facteur fondamental d’une « éducation associative en acte ».

Aujourd'hui

L’ UNSS est la première fédération féminine française, elle est la créatrice de formules de rencontres reprises par certaines fédérations et pourrait avec profit donner quelques idées pour faire évoluer l’arbitrage comme l’utilisation de deux arbitres en rugby par exemple.Le sport scolaire à l’école dans le monde d’aujourd’hui : pour une école des savoir être durables…-* Pourquoi faut-il préserver ce temps, cet espace là dans l’école ?Parce qu’il est un « {sas} », un passage en douceur vers l’acceptation de la découverte de la défaite et celle, progressive, des victoires possibles.Ceci parce que le professeur n’est pas soumis à «{ l’obligation de résultats} », à la sélection des meilleurs pour un titre de champion obligé, parce qu’il peut dédramatiser l’échec, jouer sur le plaisir de réunir et d’encadrer des « {groupes de copains} » d’abord et surtout heureux de pratiquer leur sport ensemble.D’ailleurs, lorsque certains professeurs importent dans l’ AS leur rôle d’entraîneur sportif et oublient celui de pédagogue cela donne parfois une tension malsaine à des rencontres scolaires où l’on découvre alors toutes les racines des maux futurs du monde sportif adulte.Quand il pratique un sport scolaire avec l’association sportive de son collège un enfant entre dans ce lieu magique, le dernier avec la « {gymnastique volontaire} », où l’on se livre, comme le dit la sociologue M. Métoudi  à « une pratique généreuse du sport ». Pratique généreuse parce que ludique et dédramatisée, amicale et conviviale. Tout dépend de la personnalité, de l’implication du professeur qui devient dès lors un «{ animateur} » de l’ AS : celui qui « {donne une âme} » dit le dictionnaire.Ainsi il faudrait s’intéresser de plus près à ce qui fonctionne bienquand l’ Association Sportive remplit son rôle et sa mission de service public…C’est assurément quand ces trois facteurs sont réunis :

la demande et l’engagement des élèves  les réponses et l’engagement des enseignants d’ EPS  la collaboration étroite et engagée des chefs d’établissements présidents d’ AS

Le sport scolaire est le point d’application historique de la présence de la vie associative dans le système scolaire : une formation à l’engagement.L’affirmer ne suffit pas pour évaluer au cas par cas comment il peut se mettre en œuvre.Seules les équipes éducatives en lien avec leurs lieux de vie peuvent en donner les mesures utiles pour évaluer la plus value qu’il apporte aux élèves, aux établissements, aux quartiers, aux villages…Il est urgent d’attendre l’évaluation de ces projets avant de casser l’outil !

…  nous avons «{ besoin d’un nouveau capital de valeurs immatérielles…} » besoin de « {comprendre que notre enchantement et notre plaisir ne résident pas que dans la possession… }» mais aussi dans le faire et dans l’être … « {tant on sait si bien que c’est par le faire que l’enfant, l’adolescent, l’adulte peuvent être et devenir… }». Mais en même temps c’est parce que l’on est soi-même qu’on peut «{ faire des choses dans la vie }»…………..   {{N. Hulot, extrait d'une interview donnée au Nouvel Observateur}}

C. Duport - Cadre technique des Archers Riomois, M. André - Professeur agrégé EPS, Collège J. Villar, Rioms

Plan

I – Les enjeux éducatifs

Activité ancestrale Les pratiques actuelles Valeurs véhiculées par la société concernant le tir à l’arc Valeurs proclamées en EPS et valeurs véhiculées par le tir à l’arc notamment chez les jeunes, peuvent-elles se rencontrer ? Les enjeux éducatifs

II – Connaître le tir à l'arc pour enseigner

Logique interne Les axes fondamentaux La séquence de tir, contenus Matériel et organisation des lieux Sécurité : LES DEVOIRS DE L’ARCHER Les ressources sollicitées

III – Les formes de pratique scolaire

La démarche d’apprentissage Les étapes de l’apprentissage Les variables didactiques Les variables pédagogiques Agir sur les raisons d’apprendre pour guider les progrès Des situations jouées en fonction des niveaux L’évaluation

V - Bibliographie

Document en accès  libre

T. Tribalat - Professeur agrégé d'EPS, lycée Saint-Omer, chorégraphe de la Compagnie Arcadanse

Revue Hyper-EPS, 1993, 182, 4-6  

Accès au téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

T. Tribalat - Professeur agrégé d'EPS, lycée de Saint-Omer, chorégraphe de la compagnie Arcadanse

Revue Hyper-EPS, 1993, 181, 6-9

Accès au téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

J.F. Delmas - Inspecteur Pédagogique EPS, Académie de Montpellier

Revue Hyper-EPS, 1992. 174, 5-6

Accès au téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

C. Pons - PRCE EPS, Collège Péguy, Arras, T. Tourdot - PRCE EPS, Lycée Robespierre, Arras

In : «L’EPS, une discipline et des profs en mutation», Coord. : Y. Dufour, Collection : Journées Debeyre, Publishers AEEPS, 2008, vol.3, 35-42

Accès au téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"