Recherche doc.

Fonds documentaire

S'inscrire pour

Résultats
Recherche de mots-clés: Total 60 résultats trouvés.
Mot clé: Programme Classement

T. Colombet - Professeur EPS, Loire (42), formateur ESPE, Lyon; P. Pezelier - Professeur EPS, Loire (42), formateur ESPE, Lyon.

In : Objets mis à l'étude des élèves en EPS, corporéité et valeurs de l'école: d'autres perspectives pour l'EPS, Collection : Les cahiers du CEDREPS, Publishers AEEPS, 2016, vol.15, 121-130

Résumé : Après avoir défini un objet d'enseignement en natation de vitesse, pour un premier niveau, nous décrivons et analysons la forme de pratique scolaire : "le 12 secondes en sprint, en crawl ». Nous présenterons ensuite comment l'élève apprend dans la forme de pratique scolaire. Enfin nous terminerons notre réflexion par une proposition d'évaluation et une intégration de la FPS dans les nouveaux textes programmes.

Accès au téléchargement -  gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" L'ouvrage est disponible sous forme pdf Mots clés complémentaires des auteurs :FPS, fraternité, fréquence cible

R. Dhellemmes - IA-IPR Honoraire

In : Objets mis à l'étude des élèves en EPS, corporéité et valeurs de l'école: d'autres perspectives pour l'EPS, Collection : Les cahiers du CEDREPS, Publishers AEEPS, 2016, vol.15, 45-60

Résumé : EPS : 1982 – 2016 : changements effectifs de matrice ou améliorations d’un même modèle ? Suite à notre article du cahier 14, nous développerons et argumenterons ici, un certain nombre de conditions destinées pouvant contribuer à un renouvèlement nécessaire selon nous, de notre matrice disciplinaire. Certains de ces éléments appartiennent à une culture partagée par l’ensemble des membres du CEDREPS. D’autres constituent des propositions personnelles, fondées sur des observations empiriques, plus intuitives qu’étayées par une étude systématique. Nous tentons ici, comme autant d’hypothèses, de tenter de combler certains espaces non encore explorés par notre collectif. Alors que les nombreux matériaux qu’il propose depuis plus de deux décennies, constituent à notre sens, les prolégomènes d’un ensemble cohérent.  Accès au téléchargement -  gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" L'ouvrage est disponible sous forme pdf

Mots complémentaires de l'auteur: objets de savoir, matrice disciplinaire

Collectif national CEDREPS : Texte écrit et coordonné par F. Bergé et S.Testevuide et régulé par l’ensemble des 14 membres du collectif national (R. Dhellemmes, A. Coston, J.L. Ubaldi, F. Bergé, C. Patinet, N. Mascret, Y. Lémonie et les responsables de groupe de régionaux : T. Tribalat, P. Perrin, R. Galek, P. Pezelier, G. Hanula, M. Khaeir)

In : Objets mis à l'étude des élèves en EPS, corporéité et valeurs de l'école: d'autres perspectives pour l'EPS, Collection : Les cahiers du CEDREPS, Publishers AEEPS, 2016, vol.15, 29-42

Résumé : L'objet de cet article est de présenter les éléments d'analyse partagés par les membres du collectif comme nous l'avions fait lors de la sortie de la première version des programmes en avril 2015. Nous souhaitons ainsi contribuer au débat mené au sein de l'AE-EPS et de la profession sur cette question essentielle pour notre discipline. L'analyse se présentera en deux parties. La première portera sur une comparaison des programmes du collège applicables à la rentrée 2016 avec ceux parus en 2008. La seconde se propose d'étudier la cohérence interne de ce texte. Enfin, une conclusion assez critique viendra finaliser cette analyse. Le collectif CEDREPS souhaite par ce texte contribuer aux débats en cours au sein de notre milieu professionnel Document en accès libre Mots clés complémentaires des auteurs : enjeux éducatifs

Michel Develay – Professeur émérite en Sciences de l'éducation à l'Université Lumière-Lyon 2

Conférence donnée lors du bistrot pédagogique proposé par la Régionale AE-EPS Paris Ile de France, le 22 septembre 2016

« Vous m'avez invité à parler de ce qui, sans doute, constitue un enjeu fort aujourd'hui dans les établissements : la Réforme du collège. Je pense qu'on devrait davantage parler de refondation que de réforme. Une maison a des fondations, c'est ce qui fait qu'on construit ou pas un étage supplémentaire. Une maison a aussi des fondements, c'est ce qui fait qu'un homme et une femme, très fréquemment, ont décidé de passer une partie de leur existence ensemble dans ce lieu.Parler d'une refondation du collège, c'est laisser entendre que ce qui permet à ce cycle de l'enseignement d'exister a été complètement reconsidéré. Une réforme, c'est ce qui donne une nouvelle forme. Une refondation, c'est ce qui reconstruit complètement un cycle d'enseignement. [...] »

Accès libre au diaporama

Visionner les vidéos* de l'intervention :

La playlist complète : (5 parties) – 1h30la 1ère partie : Introduction – 18'19la 2ème partie : Le socle – 11'31la 3ème partie : Les compétences – 26'41la 4ème partie : L'interdisciplinarité – 11'05la 5ème partie : La notion de culture – 22'26

* Pour modifier la qualité des vidéos, cliquez sur l'icône représentant une roue dentée dans l'angle du lecteur vidéo, puis sélectionnez la qualité de votre choix

O. Caltot - IA-IPR de Rouen ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2016, 270, 29-30

Introduction : Depuis 2012, les efforts de la refondatoin de l'Ecole de la République ont été concentrés dans le premier temps de la scolarité obligatoire avec une priorité pour le prémier degré. Maintenant le collège fait l'objet d'une intention particulière afin de permettre à tous les élèves de mieux apprendre pour mieux réussir. La mise en oeuvre de la réforme du collège et ainsi l'application des programmes de chaque discipline dont ceux de l'éducation physique et sportive accompagnent cette nouvelle rentrée scolaire. La production de ces récents programmes, dont la présentation a permis un nouveau questionnement sur le sens de l'EPS, dans un contexte politique social particulier, renforce la reconnaissance et la nécessité d'un enseignement d'EPS de qualité de l'école au post-bac.   Accès au téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"  documents associés en libre accès Mots clés complémentaires de l'auteure : responsabilité collective, compétences

Collectif national du CEDREPS

Revue Enseigner l'EPS, 2016, 269, 7-17

Présentation : Lors de son dernier séminaire 2015 à l’ESPÉ de Lyon les 20 et 21 novembre, le collectif national du CEDREPS a échangé sur les nouveaux programmes d’EPS du collège à partir de plusieurs contributions. L’objet de cetarticle est de présenter les éléments d’analyse partagés par les membres du collectif comme nous l’avions fait lors de la sortie de la première version des programmes en avril 2015. Nous souhaitons ainsi contribuer au débat mené ausein de l’AE-EPS et de la profession sur cette question essentielle pour notre discipline.Mais d’abord rappelons nos positions :

 une conception de l’EPS réaffirmant sa filiation aux valeurs de l’école de la république et faisant du pratiquant cultivé son objectif. Ainsi pensée, l’EPS s’avère être à la fois une discipline d’enseignement et de vie scolaire une conception actualisée de la culture scolaire relative aux pratiques corporelles de notre temps qui s’incorpore notamment au travers d’activités adaptatives en rupture avec les motricités usuelles. une conception sur les savoirs communiqués en EPS par la pratique physique qui impose de « cibler » les objets d’enseignement une conception sur des activités proposées aux élèves faisant des FPS (formes de pratique scolaire) une spécificité scolaire qui permettent à tous les élèves de vivre des « tranches de vie » de handballeur, gymnaste, nageur...

C’est à partir de ces positions que le CEDREPS a analysé ces nouveaux programmes. L’analyse se présentera en deux parties. La première portera sur une comparaison des programmes du collège applicables à la rentrée 2016 avec ceux parus en 2008. Les trois fonctions d’un programme serviront de filtre pour mener cette comparaison. La seconde se propose d’étudier la cohérence interne de ce texte. La réforme du collège laisse une marge importante d’initiative aux enseignants pour qu’ils élaborent dans le cadre du socle commun, leurs contenus d’enseignement au niveau de l’établissement. Cela va obliger les équipes EPS à repenser le programme au niveau local.

 Document en libre accès

F. Lavie - Président de l'AE-EPS

Revue Enseigner l'EPS, 2016, 269, 2-6

Présentation : Le travail qui suit tente de préciser le positionnement de l'AE-EPS sur les nouveaux programmes d'EPS, puisque depuis leur parution officielle, nous ne nous sommes pas vraiment exprimés sur cette toute nouvelle version. Après la consultation sur les programmes organisée d’avril à juin 2015, le CSP a présenté la version définitive des programmes des cycles 2, 3 et 4 le 18 septembre à Madame Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale. Les textes, parus en avril dernier, ont été réécrits notamment à partir des différents rapports de synthèse (Consultation nationale, Contributions académiques des corps d’inspecteurs territoriaux) ainsi qu’à la suite des différentes auditions (personnalités de l’IGEN, IA-IPR, IEN, l’AE-EPS et le SNEP). Ces nouveaux programmes ont été ensuite validés par le Conseil supérieur de l’éducation et publiés au Bulletin officiel spécial n° 11 du 26 novembre 2015. Mais il s’agit en fait d’une toute nouvelle version des programmes et non d’une version amendée de la version initiale 2 . Le document que nous avions alors réalisé pour le CSP est donc, d’une certaine manière, caduque. Quel regard l’AE-EPS peut-elle alors porter sur ces nouveaux programmes d’EPS ?Les commentaires qui suivent proviennent d’une synthèse de divers textes issus de l’histoire récente de l’association et entérinés par le Conseil national. Ce document constitue une base de réflexion produite par différents groupes de rédacteurs de l’AE-EPS sur laquelle peut s’appuyer le travail des membres de l’association, bureaux régionaux et groupes ressource.   Document en libre d'accès

Mots clés complémentaires de l'auteur : socle commun, principes éthiques de l'AEEPS, curriculum de formation

Collectif d'Etudes et de Renouvellement de l'EPS. Groupe ressource AEEPS - CEDREPS

In : Forme de pratique scolaire, objet d' enseignement et discipline EPS. Collection : Les cahiers du CEDREPS, Publishers AEEPS, 2015, vol.14, 29-33

Présentation : Le Groupe CEDREPS agit au sein de l'association "AEEPS" et travaille depuis une vingtaine d'années en relation avec des équipes EPS d'établissement pour tenter de comprendre le sens de certaines innovations qui leur paraissent porteuses d'avenir. L'objet de cet article est de proposer, dans le cadre de la refondation de l'école et des propositions ministérielles récentes, un autre regard sur l'EPS.

Document en libre accès Mots clés complémentaires des auteurs : forme de pratique scolaire, compétences, évaluation, objet d'enseignement

J.L. Martinand - Ecole normale supérieure, Cachan

Journée "J. ZORO" "Vers quelle EPS?", 4 octobre 2014

Problèmatique : Comment penser les disciplines et matières  scolaires, les "éducations non disciplinaires?"

Diaporama  et vidéo

Mots clés complémentaires : finalité, curriculum

B. André - IGEN

Journée "J. ZORO" "Vers quelle EPS?", 4 octobre 2014

L'EPS : un constat, une offre de formation et des niveaux d'acquisitions attendues Une discipline dans un service d'éducation public Des pistes possibles ....#fb

 

Diaporama et vidéo en accès libre

Mots complémentaires : Finalité, matrice disciplinaire

F. Lavie - Co-responsable du groupe ressource "PLAISIR"

Journée "J. Zoro" "Vers quelle EPS?", 4 octobre 2014

Pourquoi une telle visée ?

Le plaisir disparaît progressivement au cours d'EPS ... Le sport, support de l'EPS, n'a plus de même pouvoir de mobilisation ... Le didactisme et le cognitivisme ont asséché les émotions, le sensible ... Le plaisir est pourtant la première motivation invoquée par les jeunes pour faire du sport en dehors de l'école (Ipsos )

 .... Pour que les élèves croient encore en l'école et développent un habitus santé en EPS#fb

 Diaporama et document vidéo en accès libre

Mots complémentaires : mobilisation, finalité

T. Tribalat - IA IPR Honoraire. Membre du groupe ressource CEDREPS

Journée "J. Zoro" "Vers quelle EPS?", 4 octobre 2014

Parce que la société évolue dans son ensemble, Parce que les usages du corps évoluent, Parce que les pratiques sportives évoluent, Parce que l'école évolue,

L'EPS ne peut pas ne pas évoluer !fb#

 Diaporama et vidéo en accès libre Mots clés complémentaires : Mobilisation, finalité, objets d'enseignement, forme de pratique scolaire, culture, corps

C. Mauny - IA IPR EPS, Conseiller académique en Recherche, Développement Innovation et Expérimentation (CARDIE), Académie de Lille

In : " Entre programmes et innovations", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2012, Vol.12 :139-150

Résumé : Piloter l’innovation est un processus actif et dynamique qui suppose que l’on soit au plus près de la réalité des pratiques professionnelles pour repérer, accompagner, infléchir, solliciter, bref pour faire valoir la créativité pédagogique au service de la réussite de tous et de chacun.

L’auteur présente ici la structure et le fonctionnement d’un dispositif Académique destiné à créer du lien entre les acteurs des innovations, quels que soient leur rôle, leurs statuts ou leur responsabilité dans le système éducatif. La conception de l’ensemble s’appuie sur des données théoriques qui expriment un cadre notionnel et institutionnel que tout acteur appréhendera avec profit.

 Accès au téléchargement de l'article - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagéL'ouvrage est disponible sous forme pdf - voir sommaire

Mots clés complémentaires de l'auteur  : innovations, acteurs des innovations, dispositif d'accompagnement, pilotage académique, continuité pédagogique

O. Rey  - IUFM, Aix-Marseille, membre du groupe ressource AEEPS - CEDREPS

In : " Entre programmes et innovations", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2012, Vol.12 : 115-123

Résumé : Les programmes actuels fixent des compétences attendues. Celles-ci déterminent ce qui doit être appris. En partant de l’analyse conceptuelle de cette notion, dont l’usage fait de plus en plus l’objet de débats aujourd’hui, nous proposons d’envisager en quoi elles ouvrent ou non des pistes d’innovations. Nous illustrons notre propos dans diverses APSA et Compétences Propres pour le collège. Notre réflexion aboutit à deux constats :

Les compétences attendues présentées dans nos textes sont formulées de façon inégale. Cela entraîne soit plus de contraintes (formulations fermées) soit plus de marges de manœuvre pour les enseignants (formulations ouvertes) pour innover.  Les innovations restent possibles selon trois voies, celle de la définition d’un objet d’enseignement original (OEO), par ciblage, ou bien d’une forme de pratique originale (FPSO), par habillage, ou bien encore des deux.

En définitive, les innovations peuvent se rapporter à une échelle qui s’établirait virtuellement entre deux pôles. L’un « hors programmes », qui ne s’appuierait pas sur les compétences de ceux-ci ; ou un autre de totale « conformité au cadre des programmes », qui respecterait au plus près la cohérence des compétences affichées. Entre ces deux cas, les adaptations seront diverses, compte tenu des formulations inégales des compétences attendues. Les enseignants d’EPS feront alors appel à leur capacité adaptative en innovant, contribuant ainsi dans le meilleur des cas, au renouvellement de l’enseignement de l’EPS.

 Accès au téléchargement de l'article - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagéL'ouvrage est disponible sous forme pdf - voir sommaire

Mots clés complémentaires de l'auteur : compétences attendues, hétérogénéité  des propositions, adaptations des enseignants, innovations

F.  Bergé - Professeur EPS, lycée professionnel, Saint-Chamond, membre du groupe ressource AEEPS - CEDREPS; R. Dhellemmes, IA IPR honoraire, membre du groupe ressource AEEPS - CEDREPS

In : " Entre programmes et innovations", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2012, Vol.12 : 99-111

Résumé : Quoi de plus banal que cette activité de course longue proposée par les enseignants d’EPS à leur classe depuis des décennies ? Cela dit, depuis que des programmes ont progressivement remplacé les instructions, cette activité de déplacement prolongé s’est-elle transformée ? Cette transformation est-elle significative d’un changement de point de vue de la discipline EPS, est-elle significative d’une autre intelligibilité ? D’aucuns diraient de transformation de la« matrice disciplinaire » de l’EPS ? Pour notre part, nous le pensons. C’est en tout cas l’hypothèse qui nous fera analyser dans un premier temps les textes institutionnels organisant ces activités. Nous nous posons ici la question des conditions du « glissement de sens » du terme activité. Dans un premier temps il désigne une tâche à réaliser. Puis il incorporera progressivement une autre dimension : celle de la signification pour le sujet pratiquant, de sa mise en action. Dans un article à venir, nous validerons cette hypothèse à partir d’une analyse des pratiques effectives. Nous envisagerons également les obstacles aux transformations des principes d’intelligibilité de l’EPS (qui se trouvent en arrière plan des conceptions de notre discipline), que ne traduisent pas forcément les cadres d’écriture des programmes. Nous alimenterons ainsi une des thèses du CEDREPS qui est d’affirmer la prééminence de « l’action conjuguée des maîtres et des élèves » (Chervel) dans la construction des discipline Accès au téléchargement de l'article - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé  L'ouvrage est disponible sous forme pdf - Sommaire Mots clés complémentaires des auteurs : course de durée, course en durée, savoir s'entraîner
Quels savoirs proposer à l'étude des élèves pour leur permettre d'accèder au niveau 2 de compétence attendu en VB ?

F.  Lebrun - Enseignant EPS, Collège Turgot, Denain, Formatuer acédémique EPS; J. Lemaire - Enseignant EPS, Collège P. Marchy, Dunkerque, Responsable de la Formation continue, Académie de Lille

In : " Entre programmes et innovations", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2012, Vol.12 : 85-97

Résumé : La création d’une forme de pratique scolaire suppose pour l’enseignant, de s’appuyer sur les Savoirs scolaires qui constituent selon nous, les déterminants essentiels de la compétence attendue par les programmes. Ces savoirs doivent permettre de relier des visées motrices à des visées éducatives, de rendre interdépendant des compétences disciplinaires à des compétences proposées dans le socle. L’article opte délibérément pour ce point de vue. Il présente une tentative d’articulation en Volley-ball collège entre un savoir circuler et un savoir argumenter dans un groupe restreint. Partant d’une définition à priori des savoirs à acquérir, il aboutit à la présentation de règles spécifiques scolaires et à la mise en évidence de principes professionnels généralisables à d’autres APSA.

Accès au téléchargement de l'article - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagéL'ouvrage est disponible sous forme pdf - voir sommaire

Mots clés complémentaires des auteurs : savoir A enseigner, savoir POUR enseigner, forme de pratique scolaire, activités d'élèves

A. Coston - Professeur EPS, Formateur IUFM de Lyon, membre du groupe ressource AEEPS - CEDREPS; S. Testevuide - Enseignant au STAPS de Nantes, membre du groupe ressource AEEPS - CEDREPS; J.L. Ubaldi - Professeur EPS, Directeur Adjoint IUFM Lyon, membre du groupe ressource AEEPS - CEDREPS

In : "Forme de pratique scolaire, objet d'enseignement et d'intervention", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2013, Vol.13 :  173 - 187

Résumé : Le ciblage des contenus à enseigner est un processus fondamental pour dépasser les non-choix dont est la plupart du temps victime l’enseignement de l’EPS. Prolongeant la réflexion sur les contours d’une forme de pratique scolaire, l’article vise d’une part à proposer une conception de la notion de compétence permettant d’éviter certaines critiques dont elle est l’objet et d’autre part préciser les caractéristiques du concept d’objet d’enseignement en EPS. Les notions de forme de pratique scolaire, objet d’enseignement et compétence constituent alors un système que nous proposons pour penser une EPS qui favorise la mise en projet de l’élève et la formation d’un pratiquant cultivé.

Accès au téléchargement de l'article - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" L'ouvrage est disponible sous forme pdf -  voir sommaire

V. Cirillo - Certifiée Histoire des Arts, Lycée Saint-Charles, Marseille.

In : "Forme de pratique scolaire, objet d'enseignement et d'intervention", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2013, Vol.13 :  149 - 156

Présentation générale : L’enseignement de la danse en EPS, peut devenir un élément essentiel du traitement des programmes relatifs à l’Histoire des Arts. La mise en jeu du corps, pivot de la réception esthétique des œuvres, nourrit et enrichit l’acte de création pour servir l’enseignement de la danse, en contribuant parallèlement à l’acquisition des compétences propres à l’Histoire des Arts. Le traitement didactique proposé atteste d’un rapport privilégié entre plusieurs domaines artistiques : les œuvres étudiées sont des aquarelles et des sculptures de Rodin croisées avec une œuvre chorégraphique « Le Sacre du printemps » de Nijinski. Cette proposition sera assortie dans un second article, d’un détour par le contexte historique et artistique ainsi que d’une analyse des éléments de mise en œuvre du programme. En répondant aux exigences de l’enseignement de l’Histoire des Arts, discipline obligatoire et faisant l’objet d’une évaluation au DNB, l’enseignant permet la transmission du patrimoine par une démarche d’appropriation sensible des savoirs artistiques.

Résumé (2ème partie) : La mise en jeu du corps comme pivot de la réception esthétique des œuvres, nourrit et enrichit l’acte de création pour servir l’enseignement de la danse, mais contribue également à l’acquisition des compétences propres à l’Histoire des Arts. Le traitement didactique proposé dans le Cahier du CEDREPS N°12, explorait plusieurs domaines artistiques. Ainsi, les œuvres étudiées, les aquarelles et les sculptures de Rodin, croisées avec l’œuvre chorégraphique « Le Sacre du printemps » de Nijinski, feront l’objet dans cette seconde partie d’un détour par le contexte historique et artistique et seront le support d’une analyse des éléments de mise en œuvre du programme.

Accès au téléchargement de l'article - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"L'ouvrage est disponible sous forme pdf -  voir sommaire Mots clés complémentaires de l'auteure : corps sensible, traitement croisé des œuvres, réception esthétique, propriétés esthétiques, valeurs artistiques, analyse d’œuvres

B. Bachelart - collège-lycée Charlemagne, Laon, membre du groupe ressource AEEPS CEDREPS; P. Perrin - collège Auguste Janvier, Amiens, membre du groupe ressource AEEPS CEDREPS.

In : "Forme de pratique scolaire, objet d'enseignement et d'intervention", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2013, Vol.13 : 89 - 100

Résumé : Le point de départ de cet article est le constat selon lequel les élèves de collège utilisent pour beaucoup le service en sports de raquettes uniquement comme une mise en jeu et non comme un moyen de prendre le jeu à leur compte. En réponse à cela, nous envisageons ici une Forme de Pratique Scolaire, dans laquelle nous ciblons le service et l'utilisation tactique qu'il est possible d'en faire comme principal objet d'enseignement.                                           

Seul moment du duel où le joueur décide à 100% de ce qu’il va essayer de faire sans dépendre du renvoi adverse, le service doit selon nous être envisagé comme la 1ère arme d’attaque. Nous proposons donc dans cette optique une démarche utilisable pour une classe entière durant un cycle en abordant les aspects didactiques et pédagogiques du badminton, et en poursuivant l'atteinte de la compétence attendue N2 de collège. L'article envisage également des propositions pour gérer l'ensemble du groupe classe et une prise en compte des CMS.

Accès au téléchargement de l'article - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"L'ouvrage est disponible sous forme pdf -  voir sommaire

R. Dhellemmes - IPR IA Honoraire, membre du groupe CEDREPS ; G. Bonnefoy - Professeur Honoraire EPS, membre du groupe CEDREPS

3èmes journées d'études du CEDREPS, Lyon, 1 et 2 février 2014.

Document en libre accès

Commentaires à propos de l'intervention
<< Début < Précédent 1 2 3 Suivant > Fin >>