Recherche doc.

Fonds documentaire

S'inscrire pour

Résultats
Recherche de mots-clés: Total 41 résultats trouvés.
Mot clé: Course en durée.Demi-fond Classement

Illustrations et mises en œuvre de la pédagogie de la mobilisation à partir de 2 exemples de niveau 3

J. Amathieu; C. Gaudin - Professeurs agrégés EPS, Lycée St Exupéry, Blagnac (31); D. Rossi - Professeur agrégé EPS, Lycée Raynouard Brignoles (83)

In: Plaisir et processus éducatif en EPS. Une pédagogie de la mobilisation Coord.: F. Lavie et P. Gagnaire, Edit: AEEPS, 2014, 21-78 & 339-358 & 367-373

Présentation : L'article est composé :- de la première partie de l'ouvrage (57 pages) qui expose, en quelques dizaines de pages, les fondements d'une pédagogie de la mobilisation soucieuse de placer le plaisir d'agir et de pratiquer au cœur du processus éducatif en EPS.- d'une illustration concrète en course de durée à partir de plusieurs pistes pédagogiques susceptibles de mobiliser davantage les élèves. Ce sont des exemples de mises en œuvre conçues pour une pratique quotidienne. Ces illustrations sont celles de professeurs d'EPS qui ont des élèves au quotidien. Elles sont contextualisées à une classe, à une APSA et à un niveau de compétence en référence aux programmes d'EPS.Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"Le coût du téléchargement ne prend pas en compte la première partie intitulée "Une pédagogie de la mobilisation - Fondements" 21-78, offerte avec l'achat de l'article

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"Le coût du téléchargement ne prend pas en compte la première partie intitulée "Une pédagogie de la mobilisation - Fondements" 21-78, offerte avec l'achat de l'article

Le 12' à choix et conséquences

G. Hanula - professeur agrégé d'EPS, collège Commandant Cousteau, Rognac, membre du groupe ressource CEDREPS, Aix-Marseille

In : Objets mis à l'étude des élèves en EPS, corporéité et valeurs de l'école: d'autres perspectives pour l'EPS, Collection : Les cahiers du CEDREPS, Publishers AEEPS, 2016, vol.15, 167-180

Résumé : Proposition d'une FPS en demi-fond facilitant l'adhésion des élèves en leur permettant d'élaborer leur propre épreuve. Selon le temps d'efforts consenti, une intensité minimale sera à respecter. Les cibles à atteindre sont fixées en fonction des ressources disponibles.

 Accès au téléchargement -  gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"L'ouvrage est disponible sous forme pdf Mots clés complémentaires de l'auteur : Équité, autodétermination, auto référencement, cible, réussite de tous, socle

P. Kogut- IA-IPR de Rouen ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2017, 271, 2-7

Présentation : Dans le prolongement des travaux de Raymond Dhellemmes et de Robert Mérand déclenchés dès les années 1986 à l'INRP, de nombreux auteurs de notre champ ont montré que le goût et la qualité des pratiques naissent d'une connaissance affinée de soi, construite progressivement à partir de connaissances et de compétences à acquérir et rigoureusement planifiées par le professeur. Par conséquent, la question du type de contenu d'enseignement le plus favorable en vue d'atteindre de manière plus efficiente la finalité de santé reste posée. Quels sont les contenus d'enseignement qui sont susceptibles de favoriser le développement de la santé aujourd'hui.

 Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" Mots clés complémentaires de l'auteur : santé et prévention par l'EPS, Ressentis-effets-paramètres, connaissance de soi, gestion de la vie physique future, Transfert, objet d'enseignement fondamental en EPS.

Article du site Educsol du 28 avril 2016

Les ressources d'accompagnement ont été conçues afin d'aider les enseignants à s'approprier le programme d'EPS du cycle 4 et à construire, dans le champ d'apprentissage "Produire une performance optimale, mesurable à une échéance donnée", des séquences répondant aux enjeux de formation. Quatre rubriques organisent ces ressources, donnent des clés de lecture des attendus dans le champ d'apprentissage et mettent à disposition des pistes de mise en oeuvre dans quelques APSA. De nouvelles mises en ligne complèteront régulièrement ces ressources.

 Lien vers la source

Bernard S. ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ), Peyre L. ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ), Roosli W. ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ) - pour le Groupe ressources AEEPS-EPIC en l'EPS

Revue Enseigner l'EPS, 2016, 269, 26-35

Présentation  : Le demi-fond traditionnellement enseigné durant plusieurs décennies est l'activité « la plus redoutée par les élèves ». Ce « manque d’entrain pour cette activité de course » peut provoquer des refus ou tout du moins des pratiques contraintes, sans aucune motivation. Mais, plus que le choix de l’activité, le traite ment didactique et le mode d’entrée dans l’APSA ne seraient-ils pas davantage déterminants ?Nous répondrons par l’affirmative. Pour reprendre notre exemple, l’option du Demi-Fond, validée par les programmes de 2008, semble davantage correspondre à « l’activité spontanée des collégiens » et permet ainsi de satisfaire le désir de l’adolescent à s’engager totalement dans des efforts plus brefs mais intenses plutôt que dans dessituations monocordes ou linéaires (...) où la notion de durée est associée à la notion de régularité.Toutes ces réflexions ont guidé l’ensemble des choix réalisés pour construire le cycle de demi-fond présenté dans cet article. Il nous semble important de préciser que conformément aux options de recherche-action du groupe EPIC (Evaluation Par Indicateurs de Compétence), ce cycle de demi- fond de niveau 2 de compétence attendue a étéexpérimenté pendant près de trois ans au sein de trois établissements différents de l’académie de Versailles.Cet article reprend le cadre du protocole du groupe EPIC présenté dans la revue « Enseigner l’EPS » n° 268. Il constitue la première étape dans la recherche de l’élaboration d’un DERC (Dispositif d’Evaluation Révélateur de la Compétence) fiable qui pourrait s’inscrire dans un curriculum de formation EPIC, de l’élève en demi-fond, de la 6 ème à la Terminale.

Téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

 Documents associés en libre accès

Mots clés complémentaires des auteurs : compétence, fil rouge moteur, fils bleus méthodologique et social, indicateurs de compétence, évaluation formative, dynamique des apprentissages, demi-fond, réussite de tous

Concevoir des jeux pour apprendre en EPS, avec des dispositis attrayants et efficaces ... et parfois les diffuser sous forme de jeux de cartes ou d'applications numériques

N. Terré - Enseignant d'EPS au collège Saint-Louis (Saint-Nazaire), Enseignant chercheur IFEPSA-UCOP.  Moncanis, C. Tougeron , S. Gallard,  Mélodie Launay, C. Fontaine,  Camille Paumard, G. Goupille, A. Guinaudeau - Etudiants en Master 2 MEEF 20014-20015

Revue EP&S, 2015, 368, 82-85

Présentation : Les jeux font partie du quotidien des enseignants d'EPS. Dans la préparation de leurs leçons, les enseignants usent de divers stratagèmes pour donner une forme ludique aux tâches qu'ils proposent. À la manière de designers 1 , ils recherchent des dispositifs à la fois attrayants et efficaces. Ils leur donnent des titres évocateurs, les partagent dans des revues professionnelles, et parfois les commercialisent sous la forme de jeux de cartes ou d'applications numériques. Après avoir présenté les enjeux d'une telle démarche, cet article propose différents principes de conception des jeux illustrés par les productions d'étudiants en Master MEEF.

Accès aux sources

une expérience individuelle et collective à faire vivre aux élèves

T. Mayeko, B. Le Gall, G. Dietsch, S. Avogadro, L. Simon-Mallemet

Revue Enseigner l'EPS, 2015, 268, 7-11

Présentation : Cet article rejoint le travail engagé par Hanula, Llobet et Saulnier. Il vise à questionner la performance en EPS, et plus spécifiquement en demi-fond, à travers une dimension à la fois individuelle et collective.Tout comme ces auteurs, nous pensons que la performance autoréférencée est un formidable moyne d'engager les él-ves dans la pratique et de placer sur la voie de l'apprentissage. Pour cela nous proposons une évaluation par capitalisation qui "offre des perspectives renouvelées pour sécuriser l'élève dans son parcours d'apprentissage" (CRIEPS, Identifier et évaluer ses progrès  en EPS, revue EPS, 365, 2015). Nous montrerons ainsi que le capitalisation des progrès des élèves - tant sur le plan individuel que collectif - permet d'ancrer les apprenants dans une culture scolaire qui accorde toute sa place au plaisir de progresser, de s'accomplir et de se dépass

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"   Mots clés complémentaires des auteurs : performance, capitalisation, pédagogie du record, émulation indivicuelle et collective

Illustrations et mises en œuvre de la pédagogie de la mobilisation en demi-fond à travers deux exemples de niveau 1 et un exemple de niveau 4.

E. Pascal - Professeur agrégé EPS, collège et lycée Sainte-Thècle, Chamalières (63), Y. Morizur - Professeur EPS, collège les Renardières, lycée L. Aubrac, Courbevoie (92). B. Mear - Professeur agrégé EPS, lycée Deschaux, Sassenage (38)

In: Plaisir et processus éducatif en EPS. Une pédagogiie de la mobilisation Coord.: F. Lavie et P. Gagnaire, Edit: AEEPS, 2014, 21-78 & 83-102 & 367-373.   Présentation : L'article est composé : - de la première partie de l'ouvrage (57 pages) qui expose, en quelques dizaines de pages, les fondements d'une pédagogie de la mobilisation soucieuse de placer le plaisir d'agir et de pratiquer au cœur du processus éducatif en EPS. - d'une illustration concrète en course de demi- fond à partir de plusieurs pistes pédagogiques susceptibles de mobiliser davantage les élèves. Ce sont des exemples de mises en œuvre conçues pour une pratique quotidienne. Ces illustrations sont celles de professeurs d'EPS qui ont des élèves au quotidien. Elles sont contextualisées à une classe, à une APSA et à un niveau de compétence en référence aux programmes d'EPS.

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Le coût du téléchargement ne prend pas en compte la première partie intitulée "Une pédagogie de la mobilisation - Fondements" 21-78, offerte avec l'achat de l'article

M. Kbaier- Professeure agrégée EPS, collège Frédéric Mistral, Bormes-les-mimosas, membre du groupe ressource AEEPS - CEDREPS

In : Forme de pratique scolaire, objet d' enseignement et discipline EPS. Collection : Les cahiers du CEDREPS, Publishers AEEPS, 2015, vol.14, 155-165

Résumé:Il s’agit dans cet article, de montrer comment mettre en œuvre le « savoir s’entraîner physiquement» au collège et dans une activité de production de « performance motrice maximale mesurable à une échéance donnée dans un environnement standardisé » (CP1).  Pour cela, nous proposons aux élèves 2 motifs d’agir relatifs à cette performance : soit se dépasser soi-même, soit gagner l’autre. Ces 2 motifs, genrés, finalisent le programme d’entraînement que se construisent les élèves en mettant en relation des charges de travail, des ressentis et des connaissances sur l’entraînement. En cela ils développent des compétences relatives au savoir s’entraîner. Enfin, les conditions sont créées pour que, dans cette activité de performance, l’entraide soit développée.  Accès au téléchargement de l'article - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" L'ouvrage est disponible sous forme pdf - Sommaire

Vers la compétence attendue de niveau 4 en course de durée

G. Hanula - C. Peyre, J.Y. Saulnier - Intervenants en FPC de l'Académie d'AIx-Marseille

In : Forme de pratique scolaire, objet d' enseignement et discipline EPS. Collection : Les cahiers du CEDREPS, Publishers AEEPS, 2015, vol.14, 139-153

Résumé: Cet article propose un itinéraire d’enseignement en CP5 course en durée N4 pour développer chez les élèves des capacités d’autonomie et d’autorégulation de leur entrainement. Une architecture de cycle en 4 étapes est proposée: la première consiste à évaluer le potentiel de course des élèves à partir du test 15/15, la deuxième de tester différents types d’entrainement, la troisième de concevoir et réaliser son entrainement, et enfin la dernière d’évaluer. Le fil rouge se base sur des couleurs d’allures correspondant à des sensations éprouvées individuellement et non pas à des pourcentages de VMA décrétés et traditionnellement utilisés. Cet article est un résumé de la proposition faite aux collègues en FPC durant l’année 2014 dans l’académie d’Aix-Marseille.

 Accès au téléchargement de l'article -  gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" L'ouvrage est disponible sous forme pdf - Sommaire
Illustrations en Boxe Française, en Course en durée et en Musculation avec des élèves de Terminales

F. Bergé - professeur agrégé EPS, membre du groupe ressource AEEPS - CEDREPS

In : Forme de pratique scolaire, objet d' enseignement et discipline EPS. Collection : Les cahiers du CEDREPS, Publishers AEEPS, 2015, vol.14, 125-135

Résumé : Et si le savoir s'entraîner n'était pas spécifiquement rattaché comme on l'entend trop souvent à la CP5 ? Dans un précédent cahier du CEDREPS, le N°10, nous avions proposé des éléments de réflexions sur le "savoir s'entraîner physiquement". Ici l'article propose à partir des mêmes principes communs de décliner ce savoir dans le cas de l'acquisition de deux types de compétences différentes, CP4 et CP5. S'entraîner est le moyen qui permet d'accéder à la performance et de se construire une véritable culture dans un domaine d'activités particulières. C'est un contenu méthodologique fondamentalement culturel et qui n'est pas propre à la CP5. A partir d'une expérimentation menée au sein de classes de lycée, l'article précise les différences et similitudes entre ces deux savoirs s'entraîner pour conclure en précisant 3 objets d'enseignement propres aux ASDEP (CP5).

 Accès au téléchargement de l'article - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"L'ouvrage est disponible sous forme pdf - Sommaire

Mots clés complémentaires de l'auteur : ASDEP, transversalité, objet d'enseignement

G. Hanula, E. Llobet, J-Y Saulnier - Professeurs d'EPS, académie d'Aix-Marseille

Revue Enseigner l'EPS, 2015, 267, 6-11

Présentation : Bien qu'issus de collèges aux caractéristiques différentes, nous constatons un problème professionnel récurrent: la mise de côté d'une minorité silencieuse d'élèves des cours d'EPS ... ayant admis avec le temps qu'ils n'étaient "pas fait pour ça". Quand on confronte d'un côté les intentions des textes officiels visant la réussite pour tous, et de l'autre, ce que font réellement ces élèves, on observe souvent un décalage. Quelle ambition peut-on avoir pour ces élèves ? Doit-on imputer les raisons de leur échec à leur manque de volonté, leur non engagement ou leur manque d'intérêt pour les APSA ? Est-cu seulement la propre responsabilité des élèves qui est engagée ? Peut-on accepter qu'une frange d'élèves demeure d'éternels débutants ?

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

 Mots complémentaires des auteurs : équité, égalité des chances, auto-référencement, forme scolaire de pratique, culture athlétique

Quelles conséquence pédagogiques ?

Y. Morizur - Professeur EPS-Doctorant, Cité scolaire Les Renardières-Lucie Aubrac Courbevoie, Laboratoire ED 48 LIRDEFF,Montpellier

Colloque "Vers une éducation au plaisir de pratiquer. Orientations et pistes pédagogiques", Groupe ressource "Plaisir", 22 et 23 mars 2014 à l'Université Catholique de Louvain.

L’objet de cette conférence est de présenter les principaux résultats obtenus dans le cadred’une recherche portant sur l’enseignement du demi-fond au sein de la revue EP.S de 1950 à2010. L’usage du mot plaisir a permis de cerner les pratiques d’enseignement proposées auxélèves dans le cadre de l’activité demi-fond. Le choix de cette dernière n’est pas neutre etrenvoie sans doute à la dimension la plus exacerbée de « l’ascétisme scolaire » et d’une formede méritocratie valorisant les efforts physiques et le dépassement de soi. Mais la question desvaleurs n’est pas mise en évidence dans les articles. La légitimité de ce « sport de base »repose sur un postulat, le développement des ressources aérobies, et sur une relation « courselongue-santé » qui relève de l’évidence. Le plaisir est questionné dans la mesure où ce typed’effort inhabituel, voire douloureux pour des élèves peu entraînés et souvent contraintsn’apparaît que dans une perspective lointaine et hypothétique. A titre d’illustration il noussemble que le philosophe Alain a synthétisé la problématique que les enseignants d’EPSdevaient résoudre dans l’organisation de leurs pratiques pédagogiques en demi-fond: « lesvrais problèmes sont d’abord amers à goûter ; le plaisir viendra à ceux qui auront vaincul’amertume » ; reste aux enseignants à dépasser cette amertume. L’hypothèse que nous avonsformulée fait référence à la gestion dialectique de ce dépassement.Il s’agit selon nous d’un dilemme professionnel qui se caractérise par une utilisation du plaisirà des fins pédagogiques tout en mettant l’accent sur les dimensions scolaires de la discipline.Les résultats nous invitent à relativiser l’impact de cette rationalisation des pratiquespédagogiques. L’usage du mot plaisir apparaît de manière ponctuelle et circonstanciée dansles articles. De nombreuses « ruses pédagogiques » ont été trouvées par les enseignants pourmotiver les élèves, ou tout au moins éviter le déplaisir.Ainsi, la transformation d’une pratique individuelle en pratique collective et la constructiond’une auto-détermination via les projets de course ont été les deux principales solutionstrouvées par les enseignants pour maquiller le travail en jeu.

Diaporama en libre accès

F.  Bergé - Professeur EPS, lycée professionnel, Saint-Chamond, membre du groupe ressource AEEPS - CEDREPS; R. Dhellemmes, IA IPR honoraire, membre du groupe ressource AEEPS - CEDREPS

In : " Entre programmes et innovations", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2012, Vol.12 : 99-111

Résumé : Quoi de plus banal que cette activité de course longue proposée par les enseignants d’EPS à leur classe depuis des décennies ? Cela dit, depuis que des programmes ont progressivement remplacé les instructions, cette activité de déplacement prolongé s’est-elle transformée ? Cette transformation est-elle significative d’un changement de point de vue de la discipline EPS, est-elle significative d’une autre intelligibilité ? D’aucuns diraient de transformation de la« matrice disciplinaire » de l’EPS ? Pour notre part, nous le pensons. C’est en tout cas l’hypothèse qui nous fera analyser dans un premier temps les textes institutionnels organisant ces activités. Nous nous posons ici la question des conditions du « glissement de sens » du terme activité. Dans un premier temps il désigne une tâche à réaliser. Puis il incorporera progressivement une autre dimension : celle de la signification pour le sujet pratiquant, de sa mise en action. Dans un article à venir, nous validerons cette hypothèse à partir d’une analyse des pratiques effectives. Nous envisagerons également les obstacles aux transformations des principes d’intelligibilité de l’EPS (qui se trouvent en arrière plan des conceptions de notre discipline), que ne traduisent pas forcément les cadres d’écriture des programmes. Nous alimenterons ainsi une des thèses du CEDREPS qui est d’affirmer la prééminence de « l’action conjuguée des maîtres et des élèves » (Chervel) dans la construction des discipline Accès au téléchargement de l'article - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé  L'ouvrage est disponible sous forme pdf - Sommaire Mots clés complémentaires des auteurs : course de durée, course en durée, savoir s'entraîner

Pour cibler les "incontournables" moteurs, méthodologiques et sociaux et tisser les compétences des programmes (partie 1)

W. Roosli - Professeur agrégé EPS, collège Alain Fournier, Clamart (wilhelm. Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2014, 263, 18 - 24

Préambule : La scolarité des élèves en Education Physique et Sportive (EPS) est balisée par l’atteinte de « compétences attendues dans les Activités Physiques Sportives et Artistiques (APSA) ». Ces dernières finalisent un cycle d’enseignement et attestent d’un niveau d’acquisition 1. Tout au long du curriculum, en fonction du temps de pratique effectif dans une APSA, un niveau d’exigence, formalisé sous la forme d’une compétence attendue, peut être défini (par exemple, pour une activité enseignée durant au moins vingt heures de pratique effective le niveau 2 peut être atteint). A ce titre, les récents programmes pour l’enseignement secondaire précisent qu’au terme des enseignements, seules les compétences attendues s’observent et s’évaluent dans la pratique des activités physiques. Ces acquisitions visées en EPS constituent donc la pierre angulaire de nos interventions professionnelles quotidiennes. Elles apportent un degré certain de cohérence dans le « cursus EPS » des élèves. Or, force est de constater, à la lueur de certains écrits professionnels, que les mises en oeuvre devant permettre leur construction posent encore de réels problèmes.En effet, après la lecture des compétences attendues des programmes, le chantier menant à leur opérationnalisation reste conséquent.Nous allons donc tenter de proposer une grille de lecture méthodologique fonctionnelle de ces compétences. Ceci, afin de définir précisément et concrètement, mais aussi rendre exploitable, ce qu’il n’est pas permis d’ignorer en E.P.S., dans une A.P.S.A., à chaque étape du cursus scolaire

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires de l'auteur : fil rouge moteur, fil bleu CMS, savoirs ciblés, dynamiques des apprentissages, réussite

Illustrations en Boxe Française et en Course en durée avec des élèves de terminale

F. Bergé - Professeur EPS, Lycée Claude Lebois, 42400 - Saint-Etienne

In : "Forme de pratique scolaire, objet d'enseignement et d'intervention", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2013, Vol.13 : 51-63

Présentation : Nous présenterons cet article en 2 parties ; après avoir posé le cadre de nos expérimentations avec nos élèves, nous présentons une analyse comparée (permanences et ruptures) de deux pratiques en CP5 (Course en durée et Musculation) et d'une pratique en CP4 (Boxe Française) au regard de 6 principes définissant « le savoir s'entrainer ». La première partie s'intéressera aux 3 premiers principes. Une seconde partie, à paraître dans le prochain cahier du cèdre n°14 se centrera sur les 3 principes suivants. Une réflexion sur le « savoir s'entrainer » de la 6ème à la classe de Terminale clôturera alors ce travail.

Accès au téléchargement de l'article - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"L'ouvrage est disponible sous forme pdf -  voir sommaire Mots clés complémentaires de l'auteur : savoir s'entraîner

Groupe TICE EPS Lyon - F. Audet, F. Bonnier, F. Cleaut

Site Lyon EPS - Académie Lyon, 25 mai 2014

Vous trouverez dans cet article, différents fichiers Excel qui devraient vous permettre de gérer plus facilement vos évaluations et vos cycles en CP1.

Accès au site

Conférence de M. Pradet, consultable sur le site de l'IUFM de la Vienne.

Document en libre accès

Mots clés complémentaires : capacité, VMA, puissance, endurance

M. Belhouchat - Professeur agrégé EPS, lycée général et technologique Joliot-Curie, Nanterre, membre du groupe ressources AE-EPS "Plaisir en EPS" ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ); Y. Morizur - Professeur EPS, lycée général Lucie Aubrac, Courbevoie, membre du groupe ressource AE-EPS "Plaisir en EPS" ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

In : "La leçon en question", Dossier :"Enseigner l'EPS", Publishers : AE-EPS, 2013, n°1, 74-80

Présentation : En milieu scolaire, l'activité demi-fond laisse souvent des traces négatives, source de déplaisir chez les élèves. Il nous a semblé opportun de reprendre le questionnement de T. Tribalat qui, en 1985, se demandait déjà : "Ne faudrait-il pas s'appuyer sur un autre mode d'approche des activités athlétiques tant au plan des contenus enseignés qu'au plan de la démarche pédagogique utilisée ?" Le milieu pédagogique présenté ici, coeur de nos leçons d'EPS en demi-fond, s'attachera avant tout à laisser aux élèves des traces affectives positives mémorables, source de plaisir, favorisant l'apparition d'une certaine "puissance mobilisatrice". Accès au téléchargement de l'article - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé L'ouvrage est disponible sous forme pdf
Éléments de réflexion autour de la problématique: La CC5 ou apprendre à "se mettre dans tous ses états" dans le milieu scolaire

M. Bourgault - Professeur agrégé EPS, lycée polyvalent, Valentine Labbé de la Madeleine (Nord) - ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Document en libre accès

<< Début < Précédent 1 2 3 Suivant > Fin >>