Recherche doc.

Fonds documentaire

S'inscrire pour

Résultats
Recherche de mots-clés: Total 12 résultats trouvés.
Mot clé: Boxe Classement

Illustrations et mises en œuvre de la pédagogie de la mobilisation à partir de 2 exemples en boxe française de niveau 1

O. Lanchais  - Professeur EPS, collège Pont du Château (63); M. Kbaier - Professeure agrégée EPS, collège F. Mistra, Bormes-les-Mimosas.

In: Plaisir et processus éducatif en EPS. Une pédagogie de la mobilisation Coord.: F. Lavie et P. Gagnaire, Edit: AEEPS, 2014, 21-78 & 309-320 & 367-373

Présentation : L'article est composé : - de la première partie de l'ouvrage (57 pages) qui expose, en quelques dizaines de pages, les fondements d'une pédagogie de la mobilisation soucieuse de placer le plaisir d'agir et de pratiquer au cœur du processus éducatif en EPS. - d'une illustration concrète en boxe française à partir de plusieurs pistes pédagogiques susceptibles de mobiliser davantage les élèves. Ce sont des exemples de mises en œuvre conçues pour une pratique quotidienne. Ces illustrations sont celles de professeurs d'EPS qui ont des élèves au quotidien. Elles sont contextualisées à une classe, à une APSA et à un niveau de compétence en référence aux programmes d'EPS. Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" Le coût du téléchargement ne prend pas en compte la première partie intitulée "Une pédagogie de la mobilisation - Fondements" 21-78, offerte avec l'achat de l'article
Illustrations en Boxe Française, en Course en durée et en Musculation avec des élèves de Terminales

F. Bergé - professeur agrégé EPS, membre du groupe ressource AEEPS - CEDREPS

In : Forme de pratique scolaire, objet d' enseignement et discipline EPS. Collection : Les cahiers du CEDREPS, Publishers AEEPS, 2015, vol.14, 125-135

Résumé : Et si le savoir s'entraîner n'était pas spécifiquement rattaché comme on l'entend trop souvent à la CP5 ? Dans un précédent cahier du CEDREPS, le N°10, nous avions proposé des éléments de réflexions sur le "savoir s'entraîner physiquement". Ici l'article propose à partir des mêmes principes communs de décliner ce savoir dans le cas de l'acquisition de deux types de compétences différentes, CP4 et CP5. S'entraîner est le moyen qui permet d'accéder à la performance et de se construire une véritable culture dans un domaine d'activités particulières. C'est un contenu méthodologique fondamentalement culturel et qui n'est pas propre à la CP5. A partir d'une expérimentation menée au sein de classes de lycée, l'article précise les différences et similitudes entre ces deux savoirs s'entraîner pour conclure en précisant 3 objets d'enseignement propres aux ASDEP (CP5).

 Accès au téléchargement de l'article - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"L'ouvrage est disponible sous forme pdf - Sommaire

Mots clés complémentaires de l'auteur : ASDEP, transversalité, objet d'enseignement

O. Rey  - IUFM, Aix-Marseille, membre du groupe ressource AEEPS - CEDREPS

In : " Entre programmes et innovations", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2012, Vol.12 : 115-123

Résumé : Les programmes actuels fixent des compétences attendues. Celles-ci déterminent ce qui doit être appris. En partant de l’analyse conceptuelle de cette notion, dont l’usage fait de plus en plus l’objet de débats aujourd’hui, nous proposons d’envisager en quoi elles ouvrent ou non des pistes d’innovations. Nous illustrons notre propos dans diverses APSA et Compétences Propres pour le collège. Notre réflexion aboutit à deux constats :

Les compétences attendues présentées dans nos textes sont formulées de façon inégale. Cela entraîne soit plus de contraintes (formulations fermées) soit plus de marges de manœuvre pour les enseignants (formulations ouvertes) pour innover.  Les innovations restent possibles selon trois voies, celle de la définition d’un objet d’enseignement original (OEO), par ciblage, ou bien d’une forme de pratique originale (FPSO), par habillage, ou bien encore des deux.

En définitive, les innovations peuvent se rapporter à une échelle qui s’établirait virtuellement entre deux pôles. L’un « hors programmes », qui ne s’appuierait pas sur les compétences de ceux-ci ; ou un autre de totale « conformité au cadre des programmes », qui respecterait au plus près la cohérence des compétences affichées. Entre ces deux cas, les adaptations seront diverses, compte tenu des formulations inégales des compétences attendues. Les enseignants d’EPS feront alors appel à leur capacité adaptative en innovant, contribuant ainsi dans le meilleur des cas, au renouvellement de l’enseignement de l’EPS.

 Accès au téléchargement de l'article - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagéL'ouvrage est disponible sous forme pdf - voir sommaire

Mots clés complémentaires de l'auteur : compétences attendues, hétérogénéité  des propositions, adaptations des enseignants, innovations

T. Colombet - Professeur EPS, Loire (42), Formateur IUFM à temps partagé; P. Pezelier - Professeur EPS, Loire (42),  membre du groupe ressource AEEPS CEDREPS

In : "Forme de pratique scolaire, objet d'enseignement et d'intervention", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2013, Vol.13 : 103 - 111

Résumé :  Cet article expérimente une forme de pratique scolaire avec des élèves de 4ème dans la perspective d’atteindre la compétence attendue de niveau 1 en boxe française. Les auteurs décrivent cette pratique au travers de 4 mesures emblématiques : le double cercle, l’initiative alternée, un double score et le choix des techniques et des cibles. Au travers de cette forme de pratique des conduites typiques d’élèves sont recensées, et un ciblage est effectué en termes d’objet d’enseignement qui permettra une mise en projet des tireurs. Enfin, les auteurs caractérisent les interventions de l’enseignant tout au long du cycle.

Accès au téléchargement de l'article - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"L'ouvrage est disponible sous forme pdf -  voir sommaire

Mots clés complémentaires des auteurs : Forme de Pratique Scolaire

Illustrations en Boxe Française et en Course en durée avec des élèves de terminale

F. Bergé - Professeur EPS, Lycée Claude Lebois, 42400 - Saint-Etienne

In : "Forme de pratique scolaire, objet d'enseignement et d'intervention", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2013, Vol.13 : 51-63

Présentation : Nous présenterons cet article en 2 parties ; après avoir posé le cadre de nos expérimentations avec nos élèves, nous présentons une analyse comparée (permanences et ruptures) de deux pratiques en CP5 (Course en durée et Musculation) et d'une pratique en CP4 (Boxe Française) au regard de 6 principes définissant « le savoir s'entrainer ». La première partie s'intéressera aux 3 premiers principes. Une seconde partie, à paraître dans le prochain cahier du cèdre n°14 se centrera sur les 3 principes suivants. Une réflexion sur le « savoir s'entrainer » de la 6ème à la classe de Terminale clôturera alors ce travail.

Accès au téléchargement de l'article - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"L'ouvrage est disponible sous forme pdf -  voir sommaire Mots clés complémentaires de l'auteur : savoir s'entraîner

T. Colombet, P. Pezelier

3èmes journées d'études du CEDREPS, Lyon, 1 et 2 février 2014.

La première vidéo présente une illustration en boxe française. Thierry et Pierre expliquent comment cela fonctionne, les règles du jeu, les rôles, les fiches...

Dans la seconde vidéo, Alain et Jean-Luc dialoguent avec les deux collègues dans le but de mettre en évidence ce que l'on nomme les "marqueurs" d'une FPS ; ils agissent comme un système d'interrogations qui questionne la situation proposée afin de voir dans quelle mesure elle se rapproche d'une FPS ou d'une forme d'adaptation d'une APSA.

Pour mieux suivre le déroulement de la vidéo, vous disposez du diaporama projeté

D. Beaumont, S. Bellaton, I. Chantreux, S. Diaz, J. Dupont, L. Dupont, P.Gacon, O. Galy, F. Jnakoa, A. Le Bouhellec, P.Y. Leroux, F. Page, L. Pouilly, E. Reuillard, P. Tranh Van Hong, M.J. Urvoy, sous la direction de L. Amatte -  Groupe de réflexion en EPS de Nouvelle-Calédonie

Revue Enseigner l'EPS, 2013, 259, 2-11

Présentation : Comment articuler les nouvelles dispositions institutionnelles sur l'évaluation de l'EPS au collège, avec les éléments clefs du concept de compétences ? Le Groupe de Réflexion en EPS de la Nouvelle-Calédonie propose pour cela une mise en oeuvre concrète, à partir d'une démarche d'illustration dans diverses activités supports.

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires des auteurs : concept de compétences, évaluation DNB

 P. Legrain -  MCF, STAPS Reims,  F. Rosenthal - PRAG - EPS Reims

Compte-rendu de la journée d'information proposée par la Régionale AEEPS - Bordeaux le 7 mai 2011

Compte rendu en libre accès

Mots clés complémentaires : autonomie, responsabilité

M. Beysserie - CAS DDJS, Tulle. ex CTR Boxe

Revue Hyper-EPS, 2004, 224, 19-21

Accès au téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Les conceptions de la technique et de l'apprentissage comme obstacle au changement dans les pratiques d'intervention des enseignants d'EPS - N. Gal, UFR STAPS Clermont-Ferrand, Laboratoire d'anthropologie des pratiques corporelles

Formes de pratiques scolaires du handball - M. Aubert, L TH. Dumorey, Châlon/Saône

Remise en forme de la boxe en milieu scolaire - A. Rhéty, Lycée R. Cassin, Macon

Comment aider les élèves à transformer leurs conduites en tennis de table ? - C. Sève, Fédération de Tennis de Table

Revue Hyper-EPS, 1998, 201, 6-22

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Comment favoriser l'acquisition de compétences transversales relatives aux attitudes, par la mise en oeuvre d'un projet en EPS au cycle 3 dans une école en ZEP.

H.C. Gariazzo - CPC-EPS, Circonscription de Bezons, Val d'oise

Revue Hyper-EPS, 1998, 200, 1-5

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Quel objet d'enseignement pour une première expérience en sports de combat de percussion pieds et poings ?

O. Rey - IUFM Aix-Marseille, membre du CEDREPS Aix/Marseille

In : « Que proposer à l’étude des élèves »,  Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2009, Vol.8, 20-28

Résumé: Quelle forme de pratique scolaire en boxe française et quels objets d’enseignement pour une première expérience ? C’est ce que tente d’illustrer cet article à travers une déclinaison de la notion d’objet d’enseignement. En partant de la compréhension de l’expérience vécue par le tireur et du sens de son action, trois étapes sont identifiées dans la spécification de l’objet d’enseignement. Un niveau « macroscopique » isole l’objet en tant qu’expérience incontournable permanente. Un niveau « mésoscopique » rend compte de l’adaptation de l’objet au niveau des élèves auxquels on s’adresse et cible les acquisitions visées. Un niveau « microscopique » consacre les contenus fondamentaux effectivement enseignés au sein d’un outil : l’EDACC (être Équilibre, à Distance, différencier les Armes, sélectionner les Cibles, Contrôler ses actions). Cet outil permet d’organiser les contenus et de les rendre communs aux tireurs et aux officiels qui entourent la rencontre : celle d’une première expérience scolaire.

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

L'ouvrage est disponible sous forme pdf - sommaire Mots clés complémentaires de l'auteur : forme de pratique scolaire, pieds et poings, transposition, objets, rôles sociaux, tireurs