Recherche doc.

Fonds documentaire

S'inscrire pour

Résultats
Recherche de mots-clés: Total 7 résultats trouvés.
Mot clé: Foot ball Classement

Illustrations et mises en œuvre de la pédagogie de la mobilisation en football à travers un exemple de niveau 1

E. Pascal  - Professeur agrégé EPS, collège et lycée Sainte-Thècle, Chamalières (63)

In: Plaisir et processus éducatif en EPS. Une pédagogie de la mobilisation Coord.: F. Lavie et P. Gagnaire, Edit: AEEPS, 2014, 21-78 & 241-247 & 367-373

Présentation : L'article est composé : - de la première partie de l'ouvrage (57 pages) qui expose, en quelques dizaines de pages, les fondements d'une pédagogie de la mobilisation soucieuse de placer le plaisir d'agir et de pratiquer au cœur du processus éducatif en EPS. - d'une illustration concrète en football à partir de plusieurs pistes pédagogiques susceptibles de mobiliser davantage les élèves. Ce sont des exemples de mises en œuvre conçues pour une pratique quotidienne. Ces illustrations sont celles de professeurs d'EPS qui ont des élèves au quotidien. Elles sont contextualisées à une classe, à une APSA et à un niveau de compétence en référence aux programmes d'EPS. Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" Le coût du téléchargement ne prend pas en compte la première partie intitulée "Une pédagogie de la mobilisation - Fondements" 21-78, offerte avec l'achat de l'article

Interview de G. Dietsch - Professeur agrégé EPS, lycée professionnel Arisitide Briand, Blanc-Mesnil.

Propos recueillis par B. Montégut pour le "Café pédagogique" - 7 novembre 2014

Présentation : "Comment l'EPS peut-elle aider les élèves en difficulté ? La loi pour la Refondation de l’Ecole de 2013 énonce que « l’école doit être juste pour tous, ambitieuse pour chacun ». La réussite de tous les élèves est au cœur des préoccupations du système éducatif, notamment chez les élèves les plus en difficulté, dont on s’aperçoit étude après étude qu’ils le sont de plus en plus. ... Comment l’EPS peut elle apporter sa pierre à l’édifice, qui paraît parfois inatteignable ?" F. Jarraud

Accès au site

Comprendre les niveaux d'organisation collective pour mieux les évaluer (2ème partie) 

 Pour l'équipe pédagogique du lycée Paul Langevin, Martigues: L. Grasset - Professeur agrégé, L. Amatte - Professeur agrégé

Revue Enseigner l'EPS, 2011, 252, 9-16

Présentation : Dans le cadre de l'évaluation des sports collectifs au baccalauréat, les critères d'évaluation certificatifs sont précisés par les textes de référence (pour le lycée général et technique BO du 6 septembre 2007). A partir de cette formalisation des protocoles, il est cependant difficile pour tout un chacun de passer de l'observation des élèves en action à l'interprétation de leurs conduites, et de leur interprétation à la note.  Il s'agit pour l'équipe pédagogique du Lycée P. Langevin de Martigues, de préciser la nature des actions spécifiques caractérisant les comportements du joueur en sports collectifs. Cela a induit un recentrage sur des indicateurs macroscopiques révélateurs des éléments à évaluer, et le  plus en phase possible avec le niveau d'exigence attendu de la compétence visée. Ces indicateurs rendant compte d'un point de vue offensif  et défensif de la pertinence et de l'efficacité de l'organisation collective selon différents niveaux. La 1ère partie de cet article tentait de poser les bases théoriques de notre travail, en précisant d'une part la notion d'organisation collective, et d'autre part, en explicitant la démarche d'attribution d'un niveau pour une succession d'actions réalisées par une équipe, le chaînon "NOCé". La 2ème partie de cet article précise les problèmes professionnels sous-jacents à la mise en oeuvre de cette démarche, et tentera de proposer une logique de hiérarchisation des niveaux d'organisation collective pour chacune des APSA.

Accès au téléchargement -  gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots complémentaires des auteurs : évaluation baccalauréat, niveau d'organisation interne, outils de notation
Revenir sur les liens entre la recherche didactique, la formation et l'enseignement d'hier à aujourd'hui

C. Amade-Escot  - Professeure des Universités, UPS Toulouse 

Conférence donnée lors de la Journée "30 ans d'EPS à l'Education Nationale : quelles dynamiques professionnelles ?" organisée par la Régionale AEEPS de Clermont-Ferrand, le 21 octobre 2011.

Plan de l'exposé :

Retour sur l'assertion de J. Marsenach 'EPS de demain est déjà dans les pratiques d'aujourd'hui" Pratiques d'aujourd'hui ; déconstruire certaines certitudes à partir des recherches didactiques La question curriculaire et le statut minoré donné à "l'Etude des savoirs" Reconstruire les liens entre milieu de la recherche didactique, milieu de la formation et milieu de l'enseignement

Diaporama en libre accès

Utopie ou "pas en avant" nécessaire ? Illustrations en Sports de Combat de Préhension, Football et Relais

A. Barbot - IUFM Aix Marseille, L. Grasset - IUFM Aix Marseille

In : "Que proposer à l'étude des élèves en EPS ? (Deuxième partie), Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS. Publishers : AEEPS, 2010, Vol.9 : 8-23

Résumé : Nous avons développé la thèse suivante : une compétence en EPS est constituée d’une forme de pratique scolaire (FPS) d’une APSA (une tâche de référence) et d’un objet d’enseignement (OE). L’enseignant met en scène cette compétence dans une situation de référence. Les manifestations de cette compétence seront observables grâce à des indicateurs de niveaux de compétence, hiérarchisés dans le sens du progrès, rendant compte de l’activité déployée par des élèves, confrontés à une FPS particulière, du point de vue de l’OE retenu. Nous avons, d’autre part, essayé de montrer qu’il fallait arriver à identifier et choisir un (et un seul) objet d’enseignement "essentiel" et intégrateur, qui sera travaillé et amélioré dans une progressivité de tâches de référence de niveaux de complexité croissants ou bien dans une tâche évolutive. Nous sommes convaincus que l’on ne peut pas traiter les OE, les FPS et les compétences de façon indépendante. Tous les trois sont reliés dans un système. La question épineuse du choix des OE ne peut pas se concevoir si elle est déconnectée de l’obligation institutionnelle de penser les compétences en EPS et si elle n’est pas référée à un système de contraintes explicite. Nous illustrons notre thèse dans trois APSA contrastées : Sports de Combat de Préhension, Football et Relais-Vitesse en athlétisme. Nous insistons sur la mise en œuvre de trois principes essentiels devant guider la conception d’un enseignement en EPS : Il faut construire une forme de pratique scolaire d’une APSA adaptée à nos élèves et aux contraintes de l’EPS, porteuse d’une compétence formulée en terme de gestion d’alternative ou de contradiction, respectant les fondements culturels de l’APSA. Il faut réduire pour mieux cibler : un seul objet d’enseignement, essentiel et intégrateur, tout au long du cursus d’enseignement. Cela permet de prendre et donner du temps pour provoquer des apprentissages réels et des transformations identifiables.

Accès au téléchargement - gratuit aux adhérents et abonnés "web partagé"

Mots complémentaires des auteurs : compétence, lire la motricité, identifier des niveaux, objets d’enseignement, système de contraintes, réduire, choix adaptés, un objet d’enseignement intégrateur, faisabilité

P. Cohen - Professeure EPS, Doctorante STAPS, Faculté des Sciences du Sport et de l'EP, Bordeaux, L. Lafont - Maître de conférences, HDR, Faculté des Sciences du Sport et de l'EPS, Bordeaux

Revue Hyper-EPS, 2005, 230, 14-16

Accès au téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"
et la mission éducative de l'école

Exemples du Football (A. Bejert) ; du Hand-Ball. (J.M. Bezombes) ; de l'Acrosport (F. Cordier) ; du Tennis (A. Ledoux) ; de la Gymnastique (J.P. Levieux) ; de la natation (R. Madelaine) ; du Volley-ball (M. Ponceau)

Revue Hyper-EPS, 2001, 214, 7-19

Accès au téléchargementgratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"