Recherche doc.

Fonds documentaire

S'inscrire pour

Résultats
Recherche de mots-clés: Total 28 résultats trouvés.
Mot clé: Gymnastique sportive Classement

Analyse des effets d'un dispositif d'apprentissage

Apolline Binet - Professeur EPS, collège Stalingrad, Saint-Pierre-des-Corps, ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ; Jonathan Gaborit - Professeur EPS, TZR collège Jean Zay, Verneuil-sur-Seine ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2018, 275, 10-16

Présentation : Cet article présente la particularité d’être proposé par deux jeunes collègues titulaires 1ère année. Le travail qu’ils nous proposent est le fruit de leur mémoire de master 2 réalisé l’année précédente. Cette recherche vise à analyser les effets d’un dispositif d’apprentissage coopératif nommé “monter à la corde”, au cours d’une séquence de gymnastique avec une classe de 4ème de collège. L’étude a été orientée par la problématique de l’inclusion des élèves isolés au sein des groupes de travail, et plus largement au sein du groupe classe. Cette recherche a été conduite en référence au programme du cours d’action, dans le but d’accéder au caractère singulier de l’expérience vécue d’élèves engagés dans un dispositif coopératif (en particulier d’un élève isolé, et d’une élève leader dans le groupe). Les résultats, à la fois quantitatifs et qualitatifs ont permis de montrer qu’il s’est opéré, au sein du groupe de travail, une meilleure inclusion de l’élève exclu. Cette recherche ouvre des perspectives pour la réflexion des enseignants d’Éducation Physique et Sportive (EPS) sur la conception de dispositifs d’apprentissage favorables à l’inclusion et à la réussite de tous les élèves en cours d’EPS. Accès au téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" Mots clés complémentaires des auteurs : interactions, inclusion, expérience vécue

M.F. Carnus – Professeure des Universités à l'ÉSPÉ de Toulouse Midi-Pyrénées et à l'Université de Toulouse Jean Jaurès, Vice-présidente du CAPEPS externe

Intervention donnée lors du bistrot pédagogique proposé par la Régionale AE-EPS Paris Ile de France, le 14 janvier 2016

Présentation : «  Mes objectifs, dans cette intervention, sont : de contextualiser et de délimiter la problématique de l'évaluation en EPS à travers une approche critique. Car effectivement, ce que m'apporte la recherche, c'est cette prise de distance et ce regard critique, au sens fort du terme, de souligner l'intérêt et la pertinence d'une analyse didactique clinique pour la compréhension des pratiques évaluatives des enseignants d'EPS. Je voudrais vous montrer qu'une observation fine et scientifique des pratiques évaluatives mettent en avant des tensions importantes chez les enseignants entre la sphère privée et la sphère publique, d'illustrer ces tensions par ce que nous appelons, dans notre orientation, des "vignettes didactiques cliniques" – autrement dit des études de cas – à travers trois enseignants d'EPS. Je les ai choisis pour montrer le contraste entre des enseignants expérimentés, des enseignants débutants, des enseignants spécialistes, des enseignants non-spécialistes, et pour conclure, j'essaierai de tracer quelques perspectives en formation d'enseignants. [...] »

Accès libre au diaporama

Visionner les vidéos* de l'intervention :

la playlist complète (7 parties) – 1h50 la 1ère partie : Introduction – 12'46 la 2ème partie : Contexte institutionnel et attendus de l'institution – 11'31 la 3ème partie : Détour terminologique – 34'01 la 4ème partie : Les difficultés rencontrées par les enseignants d'EPS en matière d'évaluation – 07'35 la 5ème partie : Problématique et questions de recherche. Le champ de la didactique clinique – 16'20 la 6ème partie : Trois vignettes didactiques cliniques – 25'05 la 7ème partie : Conclusion et perspectives pour la formation des enseignants – 02'44

* Pour modifier la qualité des vidéos, cliquez sur l'icône représentant une roue dentée dans l'angle du lecteur vidéo, puis sélectionnez la qualité de votre choix.

Mots clés complémentaires : didactique clinique, compétences

Coston A., Ubaldi J.L

Intervention lors d'un atelier de pratiques proposé par la régionale AEEPS - Nancy-Metz, 22 janvier 2016.

Présentation : Les chemins d'accès à la culture passent par la confrontation des élèves à des formes de pratiques scolaires (FPS) porteuses d'une tranche de vie de la culture de l'APSA, porteuse du fond culturel de l'APSA.Ces FPS peuvent ne plus « ressembler » aux pratiques sociales sportives Ces formes de pratiques sont de « véritables créations originales » qui «encapsulent » les objets d'enseignement, sélectionnés par l'enseignement. ».Elles permettent de rencontrer les savoirs les plus fondamentaux sans faire « révérence » aux pratiques sportives (moteurs, méthodologiques et sociaux). Elles sont valides à l'échéance d'un cycle d'enseignement. Adaptées aux ressources de l'élève et aux contraintes spatio-temporelles de l'école (faisables). Des illustrations pédagogiques sont présentées en gymnastique, danse et natation.

  Diaporama en libre accès et Fiches_d'observation en libre accès

Illustrations et mises en oeuvre de la pédagogie de la mobilisation en gymnastique à travers 3 exemples : niveaux 1, 2 et 3

C. Garsault - Professeure agrégée EPS, collège du Pic Saint-Loup, ESPE, Montpellier (34); F. Persyn - Professeure agrégée EPS, lycée Jean Monnet Joué-les-Tours (37)

In: Plaisir et processus éducatif en EPS. Une pédagogie de la mobilisation Coord.: F. Lavie et P. Gagnaire, Edit: AEEPS, 2014, 21-78 & 185-203 & 367-373

Présentation : L'article est composé : - de la première partie de l'ouvrage (57 pages) qui expose, en quelques dizaines de pages, les fondements d'une pédagogie de la mobilisation soucieuse de placer le plaisir d'agir et de pratiquer au cœur du processus éducatif en EPS. - d'une illustration concrète en gymnastique à partir de plusieurs pistes pédagogiques susceptibles de mobiliser davantage les élèves. Ce sont des exemples de mises en œuvre conçues pour une pratique quotidienne. Ces illustrations sont celles de professeurs d'EPS qui ont des élèves au quotidien. Elles sont contextualisées à une classe, à une APSA et à un niveau de compétence en référence aux programmes d'EPS. Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" Le coût du téléchargement ne prend pas en compte la première partie intitulée "Une pédagogie de la mobilisation - Fondements" 21-78, offerte avec l'achat de l'article

C. Garsault - Professeur agrégé d'EPS, Montpellier, FDE/ESPE Montpellier, Clg Pic Saint Loup, Saint Clément de Rivière ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Colloque "Vers une éducation au plaisir de pratiquer. Orientations et pistes pédagogiques", Groupe ressource "Plaisir", 22 et 23 mars 2014 à l'Université Catholique de Louvain.Résumé : L'incitation à la pratique des activités sportives tout au long de la vie, constitue un enjeu majeur de l'EPS. A cette fin, elle doit favoriser à toutes les étapes du parcours scolaire la construction par l'élève d'une relation de plaisir avec la pratique, gage de son engagement à long terme.Il arrive cependant que certains malentendus s'installent sur le terrain et que les enseignants privilégient des formes d'apprentissages et des contenus qui ne laissent pas « traces de plaisir » chez les élèves. Cela semble tout particulièrement le cas de la gymnastique qui se trouve être au cœur de tensions et de conflits palpables dans son enseignement au quotidien, si bien qu'elle a tendance à disparaître des programmations, voire à être tacitement contournée par les équipes.Il est nécessaire de questionner la nature des présupposés et des représentations véhiculés par les différents acteurs dont se trouve être victime la gymnastique et qui pèsent lourd sur son enseignement. Cette démarche permet de mieux s'en affranchir afin de proposer des pratiques scolaires alternatives, propices à l'instauration d'une dynamique positive d'apprentissage et de plaisir.Une telle gymnastique doit prendre en compte désirs et mobiles d'engagement des élèves dans l'activité en leur offrant les moyens d'accéder à des sensations et perceptions émotionnelles, source de plaisir.Ce n'est qu'à condition d'engager l'élève dans des activités chargées d'émotions (entre peur et plaisir) et de symbolique (l'exploit) que la gymnastique est susceptible de jouer un rôle déterminant dans l'épanouissement de l'élève. En ce sens les situations proposées auront d'autant plus d'impact sur la construction de soi et l'envie d'apprendre, qu'elles constitueront un véritable challenge personnel, à valeur d'épreuve, nécessitant un investissement de soi conséquent. C'est la condition pour développer chez l'élève un sentiment de maîtrise et de confiance en soi, générateur de plaisir.Une telle gymnastique s'éloigne donc du formalisme technique où l'on a perdu le sens de l'apprentissage des éléments gymniques et ce qui justifie qu'on les apprenne.L'enjeu est de développer des formes de pratiques proposant des contenus qui soient à la fois ambitieux, préservant donc l'essentiel de ce qui doit « se jouer » en gymnastique tout en visant les apprentissages moteurs essentiels, et qui offrent des parcours de réussite dans lesquels tous les élèves puissent s'inscrire quel que soit leur niveau, afin de mettre le plaisir à la portée de tous.

Diaporama en accès libre

J. Caillot - collège P. Eluard, Y. Tomaszower - collège P. Eluard GREID EPS

Présentation : L'application a pour objectif de permettre aux élèves de suivre une progression par niveaux (du niveau A au niveau F) dans 6 familles gymniques (tourner en avant, tourner en arrière, se renverser, se renverser latéralement, voler, voler et tourner).Les ateliers sont classés de la façon suivante : de A à D pour le niveau 1, de C à F pour le niveau 2.L'application permet également de consulter :

les consignes de sécurité prioritaires le déroulement de la validation des ateliers effectuée par l'enseignant

La navigation, qui peut s'effectuer sur un ordinateur, ou une tablette, est aisée et intuitive.Elle se fait uniquement par liens, c'est à dire qu'il ne se passe rien lorsque vous appuyez sur une touche du clavier. Seul le clic (ou la pression) sur un bouton permet de passer d'une diapositive à une autre.#fb

Accès à la ressource

M.C. Janicot - IA IPR Académie de Limoges

M.C. Graciano - Professeur EPS, IA TICE EPS; L. Reix - Principal de collège, Professeur EPS; P. Pardoux - Professeur EPS, A. Foltzer - Professeur EPS ; avec  le concours de collègues spécialistes APSA de l'Académie de Limoges

" Voici un travail complet sur la sécurité en EPS, présenté à travers  un diaporama réalisé par le groupe TICE de l’académie de Limoges. L’ensemble des textes, des liens avec les programmes et des attitudes à adopter sont mis en corrélation pour vous permettre de mieux aborder la sécurité avec vos élèves. On se pose souvent la question de quoi faire et comment faire… Les arbres décisionnels sont ici très complets et permettent de lever nos interrogations" Café EPS

Accès au site

A. Coston - membre du groupe CEDREPS-Lyon

3èmes journées d'études du CEDREPS, Lyon, 1 et 2 février 2014

Document en accès libre

Etude de cas en gymnastique

C. Ganière - Doctorante, Laboratoire ACTé (EA 4281), Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand, UFR STAPS ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ), M. Cizeron - Maître de conférence, Laboratoire ACTé (EA 4281), Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand, UFR STAPS ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2012, 257, 25-30

Présentation : L'hypothèse qui organise à long terme la problématique de l'étude présentée dans cet article est que, pour guider de façon experte les apprentissages des élèves, les intervenants en sport et en EPS gagneraient à avoir une connaissance des habiletés motrices qui articule les aspects formels avec une compréhension de la subjectivité de l'activité motrice de l'éléve (Cizeron et Gani-re, 2012). Autrement dit, une connaissance qui permette de tisser des liens entre les aspects visibles du mouvement, son déploiement spatio-temporel, et l'activité motrice (de nature technique) du sujet réalisant ce mouvement.

Il s'agira donc d'analyser l'articulation entre la forme que prend la réalisation d'une habileté gymnique (le saut de mains au sol) à différents niveaux de son élaboration technique et les significations inhérentes à l'activité gymnaste.

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires des auteurs : enseignement, gestalt, motricité, psycho-phénoménologie

A. Coston, JL Ubaldi - IUFM Lyon

In : "Pour une culture scolaire des APSA en EPS", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2007, Vol.7 : 20-31

Plan : Nous aborderons notre conception de l'enseignement de l'EPS à travers cinq partis pris. Dans chacun d'eux nous aborderons successivement : les grandes illustions qui organisent une partie de la profession, puis notre parti pris professionnel : 1 - Vivre la culture ce n'est pas vivre les pratiques sociales 2 - L'accès à la culture, ce n'est pas faire vivre aux élèves la complexité et la diversité des "objets d'enseignement" portés par la culture: C'est faire des choix 3 - L'accès à la culture, c'est confronter les élèves à des formes de pratiques scolaires porteuses de la culture de l'APSA 4 - Les formes de pratique scolaire de l'APSA sont à la fois source de jeu, d'apprentissage et d'évaluation La performance saturée de compétence

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

J.L. Ubaldi, A. Coston, M. Coltice, S. Philippon - Professeurs agrégés EPS

In : "Faire pratiquer ... pour faire apprendre", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2006, Vol.6 : 7-31

Présentation : Nous avons voulu réunir dans une même cohérence quatre activités qui ont une forte représentativité dans les programmations en EPS et qui, surtout aujourd'hui, sont l'objet de débats profonds quant à leurs mises en oeuvre en EPS. Nous voulons affirmer des choix, faire des propositions concrètes, montrer que d'autres ne font pas comme nous, en espérant que le débat serein s'installe enfin.

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

L. Blondel - Professeur d'EPS, J. Vettraino - Professeur d'EPS

Revue Enseigner l'EPS, 248, 2010, 7-11

Présentation : Cet article est une version très courte d'ouvrage publié par la Revue EPS, et qui permet d'en saisir la "substantifique moelle" en se focalisant (enfin !!!) sur la dimension émotionnelle dans l'enseignement, dimension capitale et déterminante pour l'élève engagé dans une séance d'éducation physique, qui engage son corps dans une action réelle, au vu et au su de tous ses camarades de la classe !! Quel professeur l'EPS ne serait pas intéressé par cette question cruciale, exposée ici de façon très simple et imagés ???

Accès au téléchargement- gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

S'il vous plait, ne faites pas ça. C. Piard - Maître de conférence honoraire, UFR STAPS

Arguments relatifs à sa pratique et à la présence de plusieurs enfants sur les barres. J. Coasne - FSMS, Université de Valenciennes

Gymnastique artistique 2007 ou Méthode naturelle 1936 ? Quels "chemins d'accès à la culture gymnique" année 200 ? L. Thomas - Professeur agrégé EPS, Enseignant UFR STAPS honoraire, Clermont-Ferrand

Revue Hyper-EPS, 2007, 238, 28-32

Accès au téléchargementgratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

A. Coston - Professeur agrégé, Formateur IUFM, Lyon

Revue Hyper-EPS, 2007, 238, 3-9

Introduction : ... L'incompréhension "culturelle" est forte entre d'une part, une gymnastique de genre féminin qui valorise le contrôle et la chorégraphie et une gymnastique de genre masculin qui met en valeur l'acrobatie et le risque, et d'autre part une gymnastique conduite par les règles fédérales et une gymnastique conduite par les règles du 'pas cap" de la cité. Comment l'enseignement peut-il satisfaire des besoins différents qui s'inscrivent entre conformité et opposition, entre défi et coopération, tout en développant une culture commune ?   L'accès à la culture gymnique semble donc difficile pour l'élève balloté d'une gymnastique à une autre durant un temps de pratique limité, 50 à 70 heures. En effet, face à la diversité des agrès et des formes gymniques possibles, face au nombre et à la diversité des pyramides, des formes collectives proposées (duo, trio, quatuor), face à "une gymnastique" faite d'éléments ou d'enchaînements, quelle continuité l'élève construit-il dans ses apprentissages ? L'ambition et l'exhaustivité maladive de l'enseignement des activités gymniques viennent se téléscoper avec un faible temps de pratique scolaire.

Accès au téléchargementgratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

A. Coston - Professeur agrégé EPS, Formateur IUFM, Lyon

Revue Hyper-EPS, 2007, 237, 8-13

Introduction : ... L'incompréhension "culturelle" est forte entre d'une part, une gymnastique de genre féminin qui valorise le contrôle et la chorégraphie et une gymnastique de genre masculin qui met en valeur l'acrobatie et le risque, et d'autre part une gymnastique conduite par les règles fédérales et une gymnastique conduite par les règles du 'pas cap" de la cité. Comment l'enseignement peut-il satisfaire des besoins différents qui s'inscrivent entre conformité et opposition, entre défi et coopération, tout en développant une culture commune ? L'accès à la culture gymnique semble donc difficile pour l'élève balloté d'une gymnastique à une autre durant un temps de pratique limité, 50 à 70 heures. En effet, face à la diversité des agrès et des formes gymniques possibles, face au nombre et à la diversité des pyramides, des formes collectives proposées (duo, trio, quatuor), face à "une gymnastique" faite d'éléments ou d'enchaînements, quelle continuité l'élève construit-il dans ses apprentissages ? L'ambition et l'exhaustivité maladive de l'enseignement des activités gymniques viennent se téléscoper avec un faible temps de pratique scolaire.

Accès au téléchargementgratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Elandoulsi Souha - Université Jendouba, Tunisie, Piard  Claude - Université Paris X, Feki Youssef - Université Tunis, Tunisie, Sassi N. - Université Tunis, Tunisie

Revue Hyper-EPS, 2006, 232, 15-17

Présentation : "Souha Elandoulsi, enseignante à l'ISSE¨du Kef (Tunisie) interpellée par le niveau des épreuves de gymnastique au baccalauréat dans sa région, a dans un premier temps entrepris de fournir aux enseignants un outil fiable d'harmonisation de l'apprentissage de ce "fondamental" qu'est l'ATR pour cette discipline. Puis elle s'est intéressée aux conditions même de transmission des connaissances incluses dans ses "bases d'orientation". C'est donc le résultat d'une véritable recherche-action profondément ancrée dans le terrain de l'enseignement lui-même qu'elle nous livre ici aujourd'hui" (C.Piard)

Accès au téléchargementgratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

conceptions des professeurs et les élèves-professeurs tunisiens

N. Bali - Enseignante EPS, Etudiante doctorat, Université de Tunis, F. Bali - Enseignant EPS, Etudiant doctorat, Université de Tunis

Revue-EPS, 2004, 227, 11-13

Accès au téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

P. Bayle - Professeure certifiée EPS, Collège Barbot, Metz, R. Jeandrot - Professeure agrégée EPS, Lycée Louis de Cormontaigne, Metz

Revue Hyper-EPS, 2004, 225, 10-13

Présentation : Si la logique de l'activité gymnastique est bien la logique de l'enchaînement, comment sortir de cette traditionnelle "épreuve" consistant à placer l'élève seul face aux autres sur un agrès (imposé ou de son choix), afin d'effectuer une suite plus ou moins longue d'éléments ? Ainsi dès la 6ème, nous voyons des classes entières travailler des mini-enchaînements de niveaux de difficultés variables ou encore des classes de 4è ou 3è à qui l'on impose une épreuve d'enchaînement très similaire à celle actuellement proposée au baccalauréat.

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

ou comment préparer l'élève à la fonction de juge ? (2ème partie)

R. Jeandrot - Professeure agrégée EPS, Lycée Louis de Cormontaigne, Metz

Revue Hyper-EPS, 2004, 224, 6-11

Accès au téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"
<< Début < Précédent 1 2 Suivant > Fin >>