Recherche doc.

Fonds documentaire

S'inscrire pour

Résultats
Recherche de mots-clés: Total 74 résultats trouvés.
Mot clé: CP5 Classement

Illustrations et mises en œuvre de la pédagogie de la mobilisation à partir d'un exemple de niveau 4

B. Méar - Professeur agrégé EPS, Lycée Deschaux, Sassenage (38)

In: Plaisir et processus éducatif en EPS. Une pédagogie de la mobilisation Coord.: F. Lavie et P. Gagnaire, Edit: AEEPS, 2014, 21-78 & 359-364 & 367-373

Présentation : L'article est composé :- de la première partie de l'ouvrage (57 pages) qui expose, en quelques dizaines de pages, les fondements d'une pédagogie de la mobilisation soucieuse de placer le plaisir d'agir et de pratiquer au cœur du processus éducatif en EPS.- d'une illustration concrète en musculation à partir de plusieurs pistes pédagogiques susceptibles de mobiliser davantage les élèves. Ce sont des exemples de mises en œuvre conçues pour une pratique quotidienne. Ces illustrations sont celles de professeurs d'EPS qui ont des élèves au quotidien. Elles sont contextualisées à une classe, à une APSA et à un niveau de compétence en référence aux programmes d'EPS.Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"Le coût du téléchargement ne prend pas en compte la première partie intitulée "Une pédagogie de la mobilisation - Fondements" 21-78, offerte avec l'achat de l'article

 Accès au téléchargement - gratuit pour lesadhérents et abonnés "web partagé"Le coût du téléchargement ne prend pas en compte la première partie intitulée "Une pédagogie de la mobilisation - Fondements" 21-78, offerte avec l'achat de l'article

Illustrations et mises en œuvre de la pédagogie de la mobilisation à partir de 2 exemples de niveau 3

J. Amathieu; C. Gaudin - Professeurs agrégés EPS, Lycée St Exupéry, Blagnac (31); D. Rossi - Professeur agrégé EPS, Lycée Raynouard Brignoles (83)

In: Plaisir et processus éducatif en EPS. Une pédagogie de la mobilisation Coord.: F. Lavie et P. Gagnaire, Edit: AEEPS, 2014, 21-78 & 339-358 & 367-373

Présentation : L'article est composé :- de la première partie de l'ouvrage (57 pages) qui expose, en quelques dizaines de pages, les fondements d'une pédagogie de la mobilisation soucieuse de placer le plaisir d'agir et de pratiquer au cœur du processus éducatif en EPS.- d'une illustration concrète en course de durée à partir de plusieurs pistes pédagogiques susceptibles de mobiliser davantage les élèves. Ce sont des exemples de mises en œuvre conçues pour une pratique quotidienne. Ces illustrations sont celles de professeurs d'EPS qui ont des élèves au quotidien. Elles sont contextualisées à une classe, à une APSA et à un niveau de compétence en référence aux programmes d'EPS.Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"Le coût du téléchargement ne prend pas en compte la première partie intitulée "Une pédagogie de la mobilisation - Fondements" 21-78, offerte avec l'achat de l'article

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"Le coût du téléchargement ne prend pas en compte la première partie intitulée "Une pédagogie de la mobilisation - Fondements" 21-78, offerte avec l'achat de l'article

G. Dietsch (ac-creteil.fr); T. Mayeko ( ac-versailles.fr)

Revue Enseigner l'EPS, 2017, 272, 26 - 31

Présentation : En EPS, dans le cadre de la CP5, la musculation est une activité relativement récente qui peut faciliter l'adhésion collective des élèves et ce quelque soit leur profil. Néanmoins, cette pratique scolaire se heurte, depuis quelques années déjà, à un certain nombre de résistances qui remettent en cause sa philosophie éducative et de façon encore plus tranchée, sa place à l'école. Les débats professionnels actuels posent très clairement la question de sa légitimité et de sa crédibilité pédagogique. En effet, en s'ancrant sur un modèle culturel qui flirte avec le bodybuilding, la musculation semble davantage contribuer au développement d'une identité narcissique. S'entraîner en musculation c'est peut-être avant tout chercher à sculpter son corps à une époque où le culte de l'apparence est un phénomène sociétal incontournable. En outre, les vertus démocratiques que nous lui prêtons ont parfois du mal à s'imposer face aux stéréotypes de genre qui influencent constamment les choix des pratiquants. Le slogan « gonflette pour lui et perte de poids pour elle » est une réalité de tous les instants contre laquelle nous avons du mal à lutter.Aussi, nous tenterons d'endiguer cette dérive narcissique et égocentrique en proposant une forme de pratique collective de la musculation orientée sur une responsabilité partagée, afin de faire ensemble plutôt que d'être seul ensemble.

Accès au téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"  Documents associés en libre accès Mots clés complémentaires des auteurs : entraide, responsabilité collective, projet personnel, normes corporelles, dérives narcissiques

R. Fayaubost - Professeur Agrégé EPS, collège Picasso, Vallouris, groupe ressources AE-EPS EPIC ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2017, 272, 13 - 19

Présentation : Cet article se situe dans la continuité de plusieurs projets supports, tous réalisés au sein de notre établissement. Ces derniers ont servi de support à nos publications (1) (2). Il se positionne à la croisée de notre travail de recherche action sur les indicateurs (mené dans le cadre de notre groupe EPIC de l'AEEPS). Il a logiquement évolué et s'est enrichi des nombreuses rencontres et interventions lors des différents colloques AEEPS, conférences, réunions. Il vient naturellement s'ancrer dans les nouveaux programmes du collège, ainsi que dans le Socle commun de connaissances, de compétences et de culture.L'article que nous proposons ici pose le cadre théorique de notre réflexion. Il appellera un second volet qui présentera dans le détail les outils et indicateurs construits lors de sa mise en œuvre, ainsi que les résultats d'une année pleine de fonctionnement.Il s'agit de propositions de terrain, situées (entendons spécifiques à nos élèves, notre contexte), mais qui se veulent le fruit de nombreux échanges, et n'auraient certainement pas pu aboutir sans les interactions avec les collègues présentés en en-tête. Je les en remercie dès ce préambule.

 Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires de l'auteur : indicateurs, savoir-nager, cycle 3, parcours de formation

P. Kogut- IA-IPR de Rouen ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2017, 271, 2-7

Présentation : Dans le prolongement des travaux de Raymond Dhellemmes et de Robert Mérand déclenchés dès les années 1986 à l'INRP, de nombreux auteurs de notre champ ont montré que le goût et la qualité des pratiques naissent d'une connaissance affinée de soi, construite progressivement à partir de connaissances et de compétences à acquérir et rigoureusement planifiées par le professeur. Par conséquent, la question du type de contenu d'enseignement le plus favorable en vue d'atteindre de manière plus efficiente la finalité de santé reste posée. Quels sont les contenus d'enseignement qui sont susceptibles de favoriser le développement de la santé aujourd'hui.

 Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" Mots clés complémentaires de l'auteur : santé et prévention par l'EPS, Ressentis-effets-paramètres, connaissance de soi, gestion de la vie physique future, Transfert, objet d'enseignement fondamental en EPS.

L. Grun - PRAG d'EPS, Université de Lorraine, STAPS Metz, Chercheur associé au SHERPAS Université d'Artois, Qualifié CNU en Histoire et STAPS (22é et 74é section)

Revue Enseigner l'EPS, 2016, 270, 21-24

Introduction : Qui sait enseigner la CP5 ? Et comment l'enseigner . Personne, pourrait-on répondre. On n'enseigne pas une Compétence Propre à l'EPS. Admettons! Qui alors, sait enseigner le step, la musculation, la natation en durée ou la course en durée ? Ou, pour être plus précis, combien parmi les enseignants en France, sont capables d'enseigner ces APSA en respectant la logique interne de la CP5, celle qui consiste à "produire et identifier des effets sur soi  ... liés à un mobile personnel"? Sans être exhaustif,on peut postuler qu'enseigner, c'est à minima, sinon transmettre des connaissances, au moins favoriser des apprentissages ou acquisitions de la part de l'élève. L'efficacité dans l'enseignement est corrélée au dégré d'expertise du professeur, à la fois relatif aux contenus à transmettre, bref aux savoirs disciplinaires, mais également aux compétences pédagogiques, c'est-à-dire aux relations nouées avec l'ensemble des élèves. Il ne s'agit pas ici de discuter du bien-foné ni du statut de la CP5, d'autres s'y sont déjà essayés sans que les débats soient clos. Mais l'objet de cet article consiste à exprimer la complexité que revêt l'action d'enseigner dans le cadre de la CP5.   Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" Mots clés complémentaires de l'auteur : concours

M. Kbaier- Professeure agrégée EPS, collège Frédéric Mistral, Bormes-les-mimosas, membre du groupe ressource AEEPS - CEDREPS

In : Forme de pratique scolaire, objet d' enseignement et discipline EPS. Collection : Les cahiers du CEDREPS, Publishers AEEPS, 2015, vol.14, 155-165

Résumé:Il s’agit dans cet article, de montrer comment mettre en œuvre le « savoir s’entraîner physiquement» au collège et dans une activité de production de « performance motrice maximale mesurable à une échéance donnée dans un environnement standardisé » (CP1).  Pour cela, nous proposons aux élèves 2 motifs d’agir relatifs à cette performance : soit se dépasser soi-même, soit gagner l’autre. Ces 2 motifs, genrés, finalisent le programme d’entraînement que se construisent les élèves en mettant en relation des charges de travail, des ressentis et des connaissances sur l’entraînement. En cela ils développent des compétences relatives au savoir s’entraîner. Enfin, les conditions sont créées pour que, dans cette activité de performance, l’entraide soit développée.  Accès au téléchargement de l'article - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" L'ouvrage est disponible sous forme pdf - Sommaire

Vers la compétence attendue de niveau 4 en course de durée

G. Hanula - C. Peyre, J.Y. Saulnier - Intervenants en FPC de l'Académie d'AIx-Marseille

In : Forme de pratique scolaire, objet d' enseignement et discipline EPS. Collection : Les cahiers du CEDREPS, Publishers AEEPS, 2015, vol.14, 139-153

Résumé: Cet article propose un itinéraire d’enseignement en CP5 course en durée N4 pour développer chez les élèves des capacités d’autonomie et d’autorégulation de leur entrainement. Une architecture de cycle en 4 étapes est proposée: la première consiste à évaluer le potentiel de course des élèves à partir du test 15/15, la deuxième de tester différents types d’entrainement, la troisième de concevoir et réaliser son entrainement, et enfin la dernière d’évaluer. Le fil rouge se base sur des couleurs d’allures correspondant à des sensations éprouvées individuellement et non pas à des pourcentages de VMA décrétés et traditionnellement utilisés. Cet article est un résumé de la proposition faite aux collègues en FPC durant l’année 2014 dans l’académie d’Aix-Marseille.

 Accès au téléchargement de l'article -  gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" L'ouvrage est disponible sous forme pdf - Sommaire
Illustrations en Boxe Française, en Course en durée et en Musculation avec des élèves de Terminales

F. Bergé - professeur agrégé EPS, membre du groupe ressource AEEPS - CEDREPS

In : Forme de pratique scolaire, objet d' enseignement et discipline EPS. Collection : Les cahiers du CEDREPS, Publishers AEEPS, 2015, vol.14, 125-135

Résumé : Et si le savoir s'entraîner n'était pas spécifiquement rattaché comme on l'entend trop souvent à la CP5 ? Dans un précédent cahier du CEDREPS, le N°10, nous avions proposé des éléments de réflexions sur le "savoir s'entraîner physiquement". Ici l'article propose à partir des mêmes principes communs de décliner ce savoir dans le cas de l'acquisition de deux types de compétences différentes, CP4 et CP5. S'entraîner est le moyen qui permet d'accéder à la performance et de se construire une véritable culture dans un domaine d'activités particulières. C'est un contenu méthodologique fondamentalement culturel et qui n'est pas propre à la CP5. A partir d'une expérimentation menée au sein de classes de lycée, l'article précise les différences et similitudes entre ces deux savoirs s'entraîner pour conclure en précisant 3 objets d'enseignement propres aux ASDEP (CP5).

 Accès au téléchargement de l'article - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"L'ouvrage est disponible sous forme pdf - Sommaire

Mots clés complémentaires de l'auteur : ASDEP, transversalité, objet d'enseignement

B. Fagnoni - Professeur EPS lycée Thuillier, Académie d'Amiens, membre des groupes académiques de Formation Continue "Santé et Estime de Soi" et CEDREPS, Diplômé et intervenant en entraînement sportif et préparation physique (fottball et tennis)

Revue Enseigner l'EPS, 2014, 265, 13-17

Présentation : Nou souhaitons ici approfondir notre ambition d'enrichir mais bien de dépasser cette "force de l'habitude" qui organise nos pratiques enseignantes sans toujours mesurer leur réelle efficacité et le sens que leur accordent nos élèves. Les directions souhaitées par l'enseignant et les contidions exigées pour les apprentissages du jour doivent être préparées et signifiées aux élèves de façon intégrée dès cette première phase d'activité: il ne suffirait donc pas de simplement échauffer nos élèves en EPS mais bien de leur permettre d'être prêts pour apprendre en mobilisant tous les registres utiles de leurs ressources. Voici quelques axes de réflexion et plusieurs pistes pour (re)penser le moment et le contexte de l'entrée dans nos leçons d'EPS.

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots complémentaires de l'auteur : préparation physique scolaire, adhésion, savoir s'entraîner
Mots clés :CP5 Echauffement Revue

Oui, mais pour quel projet de formation de nos élèves en CP5? Partie 2

D. Rossi - lycée Raynouard, Brignoles ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ) ; D. Mauffrey - lycée Langevin, Martigues ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2014, 264, 12-20

Présentation : Suite à la spécification des enjeux de formation que nous avions exposés dans le précédent numéro, nous présentons dans cette partie, la structure d'un cycle visant le niveau 3 de compétence en musculation, et quelques outils que nous avons progressivement construits au fil des années d'enseignement de cette activité. La CP5 nécessite une approche différente en raison notamment de l'élaboration du carnet d'entraînement et nous sommes conscients que cela demande du temps et des expériences répétées pour parvenir à élaborer des choix didactiques et des stratégies pédagogiques satisfaisantes pour contribuer à cette dimension de la formation de nos élèves en EPS. Après 10 ans de travail sur ce champ de programmes nous n'avons pas la prétention d'avoir fait le tour de la question ! Au contraire, chaque cycle est l'occasion de régulation, de nouveaux essais, de nouveaux outils ... Si la certitude de la méthode et des outils ne doit pas être un préalable à l'enseignement, nous sommes de plus en plus convaincus que la clairvoyance des enjeux éducatifs est essentielle pour l'élaboraiton et la régulation de sa pratique et de ses choix didactiques Téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" Document associé en libre accès : fiche de musculation

F. Lavie - Professeur agrégé EPS, Clermont-Ferrand , membre du groupe ressource Plaisir et EPS, Président de l'AE-EPS

Cours de CAPEPS - ILEPS, Cergy-Pontoise, 16 janvier 2015.

Présentation : Le diaporama traite du rôle essentiel des émotions et notamment de leur évaluation sur l'axe plaisir-déplaisir dans l'apprentissage et la construction de connaissances en EPS.

Le cours s'articule en 4 parties :

Les émotions comme ressort de l'action APSA, expériences émotionnelles et plaisir Le plaisir au coeur du processus éducatif Une pédagogie de la mobilisation : interface entre les émotions et l'acquisition de compétences

Diaporama en libre accès

Mots clés complémentaires : Pédagogie de la mobilisation

E. Billet - Lycée polyvalent Montesquieu, Le Plessis-Robinson

 Description : Dossier regroupant échauffement express au choix, évaluation diagnostique, fiches d'exercices et carnet d'entraînement à donner aux élèves de 2nde ou 1ère générale et technologique (niveau 3), adaptée de la méthode Lafay : document avec échauffement, évaluation diagnostic et leçons, document avec les fiches d'exercices

 Accès à la ressource

F.  Bergé - Professeur EPS, lycée professionnel, Saint-Chamond, membre du groupe ressource AEEPS - CEDREPS; R. Dhellemmes, IA IPR honoraire, membre du groupe ressource AEEPS - CEDREPS

In : " Entre programmes et innovations", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2012, Vol.12 : 99-111

Résumé : Quoi de plus banal que cette activité de course longue proposée par les enseignants d’EPS à leur classe depuis des décennies ? Cela dit, depuis que des programmes ont progressivement remplacé les instructions, cette activité de déplacement prolongé s’est-elle transformée ? Cette transformation est-elle significative d’un changement de point de vue de la discipline EPS, est-elle significative d’une autre intelligibilité ? D’aucuns diraient de transformation de la« matrice disciplinaire » de l’EPS ? Pour notre part, nous le pensons. C’est en tout cas l’hypothèse qui nous fera analyser dans un premier temps les textes institutionnels organisant ces activités. Nous nous posons ici la question des conditions du « glissement de sens » du terme activité. Dans un premier temps il désigne une tâche à réaliser. Puis il incorporera progressivement une autre dimension : celle de la signification pour le sujet pratiquant, de sa mise en action. Dans un article à venir, nous validerons cette hypothèse à partir d’une analyse des pratiques effectives. Nous envisagerons également les obstacles aux transformations des principes d’intelligibilité de l’EPS (qui se trouvent en arrière plan des conceptions de notre discipline), que ne traduisent pas forcément les cadres d’écriture des programmes. Nous alimenterons ainsi une des thèses du CEDREPS qui est d’affirmer la prééminence de « l’action conjuguée des maîtres et des élèves » (Chervel) dans la construction des discipline Accès au téléchargement de l'article - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé  L'ouvrage est disponible sous forme pdf - Sommaire Mots clés complémentaires des auteurs : course de durée, course en durée, savoir s'entraîner

Oui, mais pour quel projet de formation de nos élèves en CP5 ?

D. Rossi - lycée Raynouard, Brignoles ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ); D. Mauffrey - lycée Langevin, Martigues ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2014, 263, 15 - 17

Présentation : Comment, dans les conditions scolaires, concevoir et mettre en œuvre, un cycle d’enseignement prenant appui sur l’activité musculation ? Quelle démarche ? Vers quelles étapes de formation des lycéens dans cette activité ? Quelles expériencesleur proposer pour construire les compétences attendues ? Sur le plan pédagogique à quelle(s) condition(s) faire de l’élève un « S’Entraînant (Dhellemmes, 2002) capable de concevoir et réguler sa charge (autonomie)... et non un simple applicateur de procédés dictés par l’enseignant ?A quelles conditions le recours à la musculation en EPS contribuera-t-il à l’atteinte de capacités et connaissances attendues lors de l’enseignement d’une activité en CP5 ?Nos propositions vont pour cela articuler les problématiques du traitement didactique et de la gestion pédagogique de cette activité, deux champs de questionnements qui ont été redondants tout au long de notre expérience d’enseignant et de formateur...Car effectivement pour nous « toute démarche d’enseignement, notamment en CP 5 » repose sur le défi de concilier d’une part le nécessaire contrôle et guidage de l’activité d’apprentissage (pour transmettre des connaissances et éviter, entre autres, des situations à risque) et la construction de l’autonomie décisionnelle (choix du mobile, choix de la charge) et fonctionnelle(manipulation des charges) du pratiquant.

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

B. Fagnoni - Enseignant EPS, lycée Louis Thuillier, Amiens, membre du groupe ressource AEEPS CEDREPS

In : "Forme de pratique scolaire, objet d'enseignement et d'intervention", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2013, Vol.13 : 125-135

Résumé : Cet article présente et défend une démarche d’entrée dans la leçon d’EPS et de préparation aux apprentissages. Le dispositif proposé aux élèves est illustré en Basket-Ball  et porte le nom de « Passeur / Shooteur / Rebondeur »: il consiste à alterner puis combiner des séquences spécifiques de l’APSA à des mobilisations physiques et musculaires. Les élèves sont en activité et en interactions à différents postes sur des séquences courtes, quantifiées et finalisées. L’enseignant EPS, concepteur, animateur et régulateur de cette forme scolaire de préparation physique, vise d’abord l’adhésion à court terme pour ces situations interactives et l’entrée dans la leçon du jour. Son ambition est également orientée vers la construction progressive d’un « savoir s’entraîner scolaire » articulant l’acquisition de compétences et l’engagement motivationnel de l’élève à travers une activité motrice signifiante et attrayante.

Accès au téléchargement de l'article - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"L'ouvrage est disponible sous forme pdf - voir sommaire

Mots clés complémentaires de l'auteur : échauffement, préparation physique, savoir s'entraîner

Illustrations en Boxe Française et en Course en durée avec des élèves de terminale

F. Bergé - Professeur EPS, Lycée Claude Lebois, 42400 - Saint-Etienne

In : "Forme de pratique scolaire, objet d'enseignement et d'intervention", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2013, Vol.13 : 51-63

Présentation : Nous présenterons cet article en 2 parties ; après avoir posé le cadre de nos expérimentations avec nos élèves, nous présentons une analyse comparée (permanences et ruptures) de deux pratiques en CP5 (Course en durée et Musculation) et d'une pratique en CP4 (Boxe Française) au regard de 6 principes définissant « le savoir s'entrainer ». La première partie s'intéressera aux 3 premiers principes. Une seconde partie, à paraître dans le prochain cahier du cèdre n°14 se centrera sur les 3 principes suivants. Une réflexion sur le « savoir s'entrainer » de la 6ème à la classe de Terminale clôturera alors ce travail.

Accès au téléchargement de l'article - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"L'ouvrage est disponible sous forme pdf -  voir sommaire Mots clés complémentaires de l'auteur : savoir s'entraîner

Coordination : S. Testevuide

Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2014, Vol. "Spécial 20 ans", pp. 143.

Sommaire

Vers des visées éducatives par l'enseignement de compétences spécifiques en judo - J.Badreau Les visées éducatives en danse et la construction de sens au plus près de la culture de référence - M. Coltice "M"sieur, à quoi on joue ?" - J. Metzler Des situations de "Ré(v)érence" aux forme de pratiques scolaires - R. Dhellemmes Les enjeux éducatifs de l'EPS. Regard sur une course poursuite - G. Bonnefoy Cibler, habiller, intervenir pour permettre à nos élèves d'apprendre en EPS - J.L. Ubaldi, A. Coston, M. Coltice, S. Philippon Les promesses d'une Pratique "studieuse" du Handball en EPS - M. Portes Les Cahiers du CEDRE 1999/2007. Itinéraire d'une réflexion collective - G. Bonnefoy Acquisitions attendues en EPS, motivation, évaluation : la place du score - N. Mascret Forme de pratique scolaire : proposition d'une démarche de caractérisation et d'illustration - A.Coston, S. Testevuide, J.L. Ubaldi Regard sur les pratiques professionnelles : impasses et ouvertures en CP5 - F. Bergé La CP, un symptôme des évolutions d'une discipline scolaire : l'EPS - T. Tribalat Les options du travail du CEDREPS aujourd'hui : 5 repères - G. Bonnefoy, R. Dhellemmes Ce "Spécial 20 ans" réunit une série d'articles choisis dans les "Cahiers" témoignant de la démarche suivie par le CEDREPS depuis sa création.

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Conférence de M. Pradet, consultable sur le site de l'IUFM de la Vienne.

Document en libre accès

Mots clés complémentaires : capacité, VMA, puissance, endurance

F. Lavie - Professeur agrégé EPS, lycée Godefroy de Bouillon, Clermont-Ferrand, co-animateur du groupes ressources AE-EPS "Plaisir et EPS" ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

In : "La leçon en question", Dossier :"Enseigner l'EPS", Publishers : AE-EPS, 2013, n°1, 60-68

Présentation : Dans le cadre de la CP5, la musculation constitue une activité privilégiée par les enseignants d'EPS, (....). Si l'on souhaite que l'enseignement de cette activité prépare réellement les élèves à un "savoir s'entraîner", il est indispensable que la dimension plaisir soit prise en compte dans les leçons. Car le plaisir conditionne les apprentissages et il est le moteur d'une adhésion prolongée à une pratique ultérieure. Cependant, l'implication et le plaisir des élèves diffèrent selon les modalités d'intervention pédagogique et les propositions didactiques retenues. Une méthodologie qui prenne en compte le plaisir devient alors une nécessité. Le but de cet article est de présenter, à travers l'utilisation d'outils, une analyse du ressenti des élèves en musculation sur l'axe plaisir/déplaisir, d'en analyser les causes afin de questionner la forme de pratique proposée, de l'enrichir et de la faire évoluer dans le sens d'une plus grande mobilisation et implication émotionnelle des élèves. Une leçon n'est totalement pertinente que si elle suscite plaisir et envie d'apprendre. Accès au téléchargement de l'article - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" L'ouvrage est disponible sous forme pdf Mots clés complémentaires de l'auteur : plaisir d'agir, envie d'apprendre, formes scolaires de pratiques, effort
<< Début < Précédent 1 2 3 4 Suivant > Fin >>