Recherche doc.

Fonds documentaire

S'inscrire pour

Résultats
Recherche de mots-clés: Total 26 résultats trouvés.
Mot clé: Gestion de classe Classement

S. Lacroix - GREID EPS

Présentation : ce tableur propose 14 défis, permettant d’attester de l’acquisition du niveau 1 en badminton. Le contenu est présenté de manière à ce que les élèves puissent eux-mêmes mettre en place les défis et s’auto-évaluer dessus. De ce fait, les élèves devront apprendre à se projeter dans leurs apprentissages et ceci favorisera la mise en projet. De plus, l’accès à une fiche de suivi leur permettra de mesurer les progrès qu’ils ont réalisés et les apprentissages restants. L’enseignant pourra lui se concentrer quasi exclusivement sur les contenus d’enseignement qui permettront aux élèves de valider une situation : l’un des objectif est de passer de la question « Que faut-il faire ? » à « Comment faut-il faire ? #fb

Accès aux sources

S. Lacroix - GREID EPS

Présentation : Les tableur proposes 20 situations d'enseignement détaillées ainsi que 7 matchs à thème, favorisant l'acquisition du niveau 1 et 2 en tennis de table. Le contenu est présenté de manière à ce que les élèves puissent eux-mêmes mettre en place les situations et s'auto-évaluer dessus.De ce fait, les élèves devront apprendre à se projeter dans leurs apprentissages et ceci favorisera la mise en projet.De plus l'accès à une fiche de suivi, leur permettra de mesurer les progrès qu'ils ont réalisés et les apprentissages restants.L'enseignant pourra lui se concentrer quasi exclusivement sur les contenus d'enseignement qui permettront aux élèves de valider une situation : l'un des objectif est de passer de la question « Que faut-il faire ? » à « Comment faut-il faire ? »#fb

Accès aux sources (niveau 1) - Accès aux sources (niveau 2)

S. Lacroix - GREIDEPS Créteil

Présentation : Le diaporama interactif suivant vous propose des exercices en arts du cirque à proposer à vos élèves.Pour les familles acrobatie, équilibre et jonglerie, 5 niveaux de difficulté croissante seront proposés pour chacun des engins ou ateliers qui les composent. Une vidéo sera disponible pour chaque niveau afin de permettre aux éléves de mieux comprendre la consigne et ainsi décharger l'enseignant de ce travail. Il pourra alors se concentrer davantage sur les contenus d'enseignement favorisant ainsi la réussite des éléves de la classe.De plus, 2 niveaux de difficulté sont disponibles.

Accès à la source

J. Caillot - collège P. Eluard, Y. Tomaszower - collège P. Eluard GREID EPS

Présentation : L'application a pour objectif de permettre aux élèves de suivre une progression par niveaux (du niveau A au niveau F) dans 6 familles gymniques (tourner en avant, tourner en arrière, se renverser, se renverser latéralement, voler, voler et tourner).Les ateliers sont classés de la façon suivante : de A à D pour le niveau 1, de C à F pour le niveau 2.L'application permet également de consulter :

les consignes de sécurité prioritaires le déroulement de la validation des ateliers effectuée par l'enseignant

La navigation, qui peut s'effectuer sur un ordinateur, ou une tablette, est aisée et intuitive.Elle se fait uniquement par liens, c'est à dire qu'il ne se passe rien lorsque vous appuyez sur une touche du clavier. Seul le clic (ou la pression) sur un bouton permet de passer d'une diapositive à une autre.#fb

Accès à la ressource

M. Avisse - collège J. Jorissen, Drancy, Y. Tomaszower - Lycée international de l'Espt Parisien, Noisy-le-Grand

Présentation : L'application a pour objectif de permettre au professeur et aux élèves, de naviguer dans un vaste répertoire de pyramides. Celles-ci sont classées de la façon suivante :

les duos, les trios, les quatuors, les figures dynamiques chaque catégorie de pyramide est également hiérarchisée (de A à D)

L'application permet également de consulter: les consignes de sécurité prioritaires

les exigences attendues (au niveau individuel et collectif) la fiche de juge utilisée pour l'évaluation (en SEI ou en SET) les différentes saisies possibles entre les gymnastes quelques éléments gymniques utiles pour agrémenter l'enchaînement final

La navigation, qui peut s'effectuer sur un ordinateur, ou une tablette, est aisée et intuitive. Elle se faituniquement par liens, c'est à dire qu'il ne se passe rien lorsque vous appuyez sur une touche du clavier. Seul le clic (ou la pression) sur un bouton permet de passer d'une diapositive à une autre.#fb

Accès à la ressource

Interview de G. Dietsch - Professeur agrégé EPS, lycée professionnel Arisitide Briand, Blanc-Mesnil.

Propos recueillis par B. Montégut pour le "Café pédagogique" - 7 novembre 2014

Présentation : "Comment l'EPS peut-elle aider les élèves en difficulté ? La loi pour la Refondation de l’Ecole de 2013 énonce que « l’école doit être juste pour tous, ambitieuse pour chacun ». La réussite de tous les élèves est au cœur des préoccupations du système éducatif, notamment chez les élèves les plus en difficulté, dont on s’aperçoit étude après étude qu’ils le sont de plus en plus. ... Comment l’EPS peut elle apporter sa pierre à l’édifice, qui paraît parfois inatteignable ?" F. Jarraud

Accès au site

S. Allec - Docteur en Sciences de l'Education, Formateur transversal sur les thématiques de "L'autorité" et de la "Gestion des conflits", Académie de Nice, Professeur agrégé EPS, Lycée Audibert, Antibes.

Revue Enseigner l'EPS, 2014, 262, 2 - 4

Introduction : La gestion du groupe est une priorité éducative et une compétence professionnelle qui est inévitablement associée, entre autres, à la capacité d’organiser le travail en classe 1. Etre dans la capacité de faire face à l’élève difficile, de gérer le conflit, relève d’une formation permettant d’acquérir a minima des connaissances et des savoirs qui, avec l’expérience et la diversité des contextes, permettront à l’enseignant d’agir de manière relativement efficace et durable tout en conservant des valeurs morales et des principes éducatifs.Le modèle que je propose d’adopter dans cet article consiste à répondre aux quatre questions qui me sont les plus fréquemment posées en conférence par les différents types de public enseignant, mais également ceux de CPE et de personnels de direction.

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires de l'auteur : gestion de conflit, autorité, élève difficile, violence

B. Bachelart - collège-lycée Charlemagne, Laon, membre du groupe ressource AEEPS CEDREPS; P. Perrin - collège Auguste Janvier, Amiens, membre du groupe ressource AEEPS CEDREPS.

In : "Forme de pratique scolaire, objet d'enseignement et d'intervention", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2013, Vol.13 : 89 - 100

Résumé : Le point de départ de cet article est le constat selon lequel les élèves de collège utilisent pour beaucoup le service en sports de raquettes uniquement comme une mise en jeu et non comme un moyen de prendre le jeu à leur compte. En réponse à cela, nous envisageons ici une Forme de Pratique Scolaire, dans laquelle nous ciblons le service et l'utilisation tactique qu'il est possible d'en faire comme principal objet d'enseignement.                                           

Seul moment du duel où le joueur décide à 100% de ce qu’il va essayer de faire sans dépendre du renvoi adverse, le service doit selon nous être envisagé comme la 1ère arme d’attaque. Nous proposons donc dans cette optique une démarche utilisable pour une classe entière durant un cycle en abordant les aspects didactiques et pédagogiques du badminton, et en poursuivant l'atteinte de la compétence attendue N2 de collège. L'article envisage également des propositions pour gérer l'ensemble du groupe classe et une prise en compte des CMS.

Accès au téléchargement de l'article - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"L'ouvrage est disponible sous forme pdf -  voir sommaire

N. Mascret - Maître de conférences, Université Aix-Marseille 

In : "Forme de pratique scolaire, objet d'enseignement et d'intervention", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2013, Vol.13 : 41-49

Résumé : L’objet de cet article est de présenter une forme de pratique scolaire permettant aux élèves d’étudier la prise d’informations en badminton, qui nous semble un objet d’enseignement très pertinent dans le cadre de la formation du joueur scolaire de badminton, mais pas forcément dans les premiers cycles de son parcours de formation. L’objet d’enseignement proposé à l’étude des élèves dans ce troisième cycle de badminton est le suivant : « Prendre des informations sur l’adversaire pour envoyer le volant là où il sera en difficulté pour le renvoyer ». En identifiant ce qu’il y a concrètement à apprendre dans cette forme de pratique scolaire, nous mettrons en évidence que l’acquisition des compétences par les élèves ne peut se faire sans différentes modalités d’intervention de l’enseignant d’EPS tout au long du cycle. C’est donc bien le triptyque objet d’enseignement – forme de pratique scolaire – intervention de l’enseignant qui est au cœur de notre réflexion.

Accès au téléchargement de l'article - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" L'ouvrage est disponible sous forme pdf -  voir sommaire

C. Patinet - Académie d'Amiens, membre du groupe CEDREPS-Lyon

3èmes journées d'études du CEDREPS, Lyon, 1 et 2 février 2014.

Document en libre accès

 Musique Etat d'urgence  Musique Chewing Gum  Musique Plume d'ange Musique électrique (Musiques à ouvrir avec un logiciel audio type itunes, Real  player)

Conférence de M. Pradet, consultable sur le site de l'IUFM de la Vienne.

Document en libre accès

Mots clés complémentaires : capacité, VMA, puissance, endurance
des stratégies d'intervention adaptées à trois périodes typiques.

O. Vors - Enseignant FSSEP Lille 2 (ER3S), membre du groupe ressources "Analyses des pratiques ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

In : "La leçon en question", Dossier :"Enseigner l'EPS", Publishers : AE-EPS, 2013, n°1, 44-47

Présentation : Il est commun d'entendre : "avec les élèves difficiles, il ne faut rien lâcher, sinon tu perds le contrôle". Au-delà de ce lieu commun, à partir de récits d'expériences, nous tenterons de montrer comment certains enseignants d'EPS réussissent à tenir leur classe tout en dispensant leurs contenus d'enseignants. Accès au téléchargement de l'article - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" L'ouvrage est disponible sous forme pdf Mots clés complémentaires de l'auteur : classe difficile, action située, configuration de la leçon, signification, activité de l'enseignant, stratégie d'intervention

Y. Chausson

Etude des conditions de pratique des élèves en EPS (ECOEPS). Résultats d'une étude pilotée par l'IPR EPS  (2005-2006)

APSA en devenir APSA en régression Activités "repoussées" par les élèves en EPS - Elèves en difficulté APSA donnant lieu à une modification du groupe "classe" APSA concernée par l'utilisation des TICE comme support des apprentissages Articulation du parcours d'EPS avec l'Association Sportive Articulation du parcours d'EPS avec les Sections Sportives Scolaires

Document en libre accès

Illustrations dans les activités athlétiques scolaires

La régionale AE-EPS Paris Ile de France a programmé le 17 novembre 2011 un bistrot pédagogique animé par

T. Choffin - Professeur agrégé d’EPS, Formateur à l’IUFM de Créteil, Entraîneur de jeunes athlètes

"Créer lors des leçons d’EPS les conditions pour un développement effectif des ressources des élèves ; structurer, organiser et finaliser l’enseignement afin de permettre à chacun d’entre eux de construire de réelles compétences dans les APSA scolaires : ces intentions restent au coeur de l’activité professionnelle de l’enseignant d’EPS.Quelles propositions concrètes envisager dans les activités athlétiques scolaires ?Cette thématique des ressources et des compétences me paraît essentielle, car elle interroge d'une part notre mission, et d'autre part la structuration et la finalisation de notre enseignement.Si nous ne développons pas les ressources des élèves, et si nous ne développons pas de réelles compétences dans les activités physiques et sportives en EPS, qui va le faire ?" ......

Compte  rendu en libre d'accès

Mots clés complémentaires : forme de pratique scolaire, compétences, ressources

La Régionale AE-EPS de Paris Ile de France a organisé un bistrot pédagogique portant sur la violence à l'école le 20 mai 2010,

Animé par B. Moignard - Maître de conférences en sociologie à l'Université Paris-Est-Créteil, Membre de l'Observatoire international de la violence à l'école

"La violence à l’École fait figure de « nouveau problème social » depuis le milieu des années 1990.L’idée d’une contagion de l’École par la rue, en particulier dans un certain nombre de collèges et de lycées de quartiers populaires, s’est très nettement imposée dans le discours public, relayée par un certain nombre de professionnels de l’École.Cette intervention vise à rendre compte des apports de la recherche sur la nature et l’évolution de la violence à l’École, en France et ailleurs, tout en interrogeant la manière avec laquelle les établisse-ments scolaires se confrontent à leur environnement sur cette question".

Compte rendu en libre accès

Mots clés complémentaires : différenciation, violence, exclusion scolaire, politiques scolaires, curricula scolaires

A. Barbot - Maître de conférences, IUFM Marseille

In : "Faire pratiquer ...pour faire apprendre", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2006, Vol.5 : 13-34

Présentation : Nous allons aborder dans cet article, la caractérisation d'un dispositif d'enseignement devant conduire les élèves à devenir plus compétents en SCP en EPS et ainsi, nous permettre de viser les finalités de la discipline. La conception de ce dispositif est ancrée sur deux grands paris : le pari de l'intelligence et le pari social. 

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

La Régionale AE-EPS de Nantes dans le cadre d'une journée dont le thème était "Evolution de la leçon d'EPS d'hier à aujourd'hui"  avait invité en novembre 2012, J. Saury, professeur des Universités à l'UFR-STAPS de Nantes.

  Ce dernier a présenté une contribution sur l'appropriation des "modèles" de la leçon d'EPS par les enseignants dans leurs pratiques de classe en s'appuyant sur les travaux de recherche menés depuis plusieurs années dans ce que l'on nomme "l'action située" et plus particulièrement sur la réflexion menée par N Gal.Petitfaux lors de la soutenance de son HDR.

La double réalité de la leçon d’EPS balancée pour ne pas dire écartelée entre les modèles réifiés de la leçon et la pratique vivante dans la classe. La leçon est avant tout une unité opératoire d’enseignement visant à faire apprendre des contenus de programmes identifiés s’intégrant dans un cycle d’apprentissage (M. Delaunay, 2000) :

L'approche "classique" de la leçon nous pousse à envisager ces modèles  comme un idéal à atteindre et la leçon pratique est alors une leçon « dégradée » présentant un écart avec la leçon idéale alors que chaque enseignant en éprouve leurs limites lorsqu’on les confronté à la pratique des classes.

Cependant, les contenus dispensés ne peuvent être séparés des interactions entre élèves, des formes d’organisations spatiales …N. Gal-petifaux les nomment : la configuration d’activité collective = interdépendance d’éléments qui forment des « espaces d’actions encouragées » au potentiel plus ou moins important des apprentissages scolaires. Ces configurations échappent parfois partiellement au contrôle de l’enseignant.

Ces modèles doivent être considérés comme « délimitant » des marges de manœuvre à l’intérieur desquelles s’organise une pratique collective singulière.

En s'appuyant sur une recherche récente (O.Vors, 2011), recherche qui s’intéresse aux enseignants « réussissant » dans des situations d’apprentissage difficiles, on peut observer que les interactions enseignants-élèves sont fondés sur un double processus d’ostension/masquage : l’enseignant insiste sur les contenus, le travail, l’apprentissage et masque les interventions de contrôle de la classe. Les élèves en parallèle, mettent en visibilité le travail et leur réalisation des tâches demandées et masquent leurs transgressions. C’est un équilibre subtil entre 3 seuils de tolérance :

rapport travail/transgressions risques de sécurité conflits

C’est parce que l’enseignant enseigne « coûte que coûte » que la leçon est réussie et que les élèves restent dans un processus d’apprentissage.

La conférence se poursuit en se posant la question suivante :  Que peuvent être des « leçons d’EPS » du point de vue de l’expérience des élèves ? L’expérience des élèves est liée : à des histoires de la classe (habitudes, routines…) et à des histoires circonstancielles (interactions, tâche particulière…).

Pour engager les élèves dans les apprentissages il faut créer :

des environnements qui favorisent la construction « d’expériences typiques » (points banco, créer des liens, attracteurs qui guident vers l’activité attendue…) des dispositifs qui aident la construction d’histoires collectives d’apprentissages (créer des rendez-vous datés = projet final de restitution collective, interactions coopératives au sein de groupes durables…)

Diaporama en libre accès 

G. Hanula - Professeur EPS, collège Cdt Cousteau de Rognac - membre du CEDREPS - AEEPS, E. Llobet - Professeur EPS, collège A. Savary,  Istres - membre du CEDREPS - AEEPS

In : "L'EPS, entre innovations et programmes", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2011, Vol.11 : 15-26

Résumé : Le choix d’un objet d’enseignement traversant les différentes formes de pratique « ludiques », la manipulation du « fil rouge » par les élèves et les mises en projet qu’il génère, leur permettent un « pas en avant décisif ». Au travers des valeurs d’égalité véhiculées par les situations vécues, du choix de l’évaluation, de la continuité dans les activités (des rituels), de la prise en compte des ressources des élèves, tout concourt à faire vivre aux élèves des expériences et des acquisitions athlétiques fortes, authentiques… dans le cadre de nos contraintes scolaires.

Accès au téléchargement - gratuit aux adhérents et abonnés "web partagé"L'ouvrage est disponible sous forme pdf - sommaire

Mots clés complémentaires des auteurs : jouer, acquisitions, équité, fraternité, faisabilité

F. Bergé

Conférence présentée lors d'une journée d'information proposée par la Régionale AE-EPS de Bordeaux, les 13 et 14 janvier 2012.

Diaporama en libre accès

Mots clés complémentaires de l'auteur : course, VA, culture scolaire.

O. Vors - Professeur agrégé d'EPS (Collège A. France à Ronchin), Laboratoire PAEDI, UFRSTAPS Clermont-Ferrand, membre du groupe-ressource AEEPS "Analyse des pratiques" ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ), N. Gal-Petitfaux - Maître de conférence, Laboratoire PAEDI, UFRSTAPS Clermont-Ferrand, membre du groupe-ressource AEEPS "Analyse des pratiques" ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Revue Enseigner l'EPS, 2010, 248, 24-28

Plan :

Une socialisation incontournable en RAF (Réseau Ambition Réussite) Les RAR au centre du l'Education prioritaire Socialisation juvénile concurrente de la socialisation scolaire Socialiser et faire apprendre : un problème professionnel saillant Comment analyser les pratiques ? Le travail par ateliers en RAR comme situation d'étude privilégiée Résultats : socialiser et apprendre dans le même acte L'activité de l'enseignant comme ressort d'une socialisation scolaire sans heurt L'activité des élèves : entre travail et jeux sociaux Discussion

Accès au téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires : activités collectives clandestines
<< Début < Précédent 1 2 Suivant > Fin >>