Recherche doc.

Fonds documentaire

S'inscrire pour

Résultats
Recherche de mots-clés: Total 116 résultats trouvés.
Mot clé: CP3 Classement

T. Tribalat - IA IPR Honoraire ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2017, 272, 2 - 7

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

 Mots clés complémentaires de l'auteur : trangression, danse et contemporain, école
Mots clés :CP3 Danse Revue

A. Devisse - Professeur EPS, collège Jean Zay, Lomme, Chargé de mission Arts du cirque, DAAC Lille Responsable section sportive Arts du cirque ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. );  L. Lemal - Professeur EPS HC, lycée Auguste Angellier, Dunkerque, Chargé de mission Arts du cirque, DAAC Lille, Formation continue, Académie de Lille ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2017, 271, 14-18

Présentation : Les arts du cirque, programmés dans de nombreux établissements collèges et lycées, sont l'occasion pour les enseignants d'EPS de faire coincider apprentissages techniques et mise en activité artistique. Cette dernière, autoréférencée à une culture personnelle de l'enseignant ou même des élèves peut dans une certaine mesure limiter les propostions de création. Cette nécessité de référence aux oeuvres du répertoire du spectacle vivant, des arts plastiques et des autres champs artistiques nous semble être un levier prioritaire de transformation des pratiques didactiques et d'innovation en EPS. L'éducation artistique et culturelle peut, en dehors des dispositifs inter disciplinaires, se vivre et s'opérationnaliser aussi en EPS, au sein des leçons, dans des formes de pratique scolaires articulant des objets d'études référencés.

Le fait de passer d'une activité techno centrée sécurisante pour l'enseignant et l'élève à une démarche de création qui amène l'élève à vivre une expérience culturelle et artistique exigeante mais authentique sera le filtre de nos propostions. Notre leitmotiv étant : "A quoi joue-t-on ? A transformer, à composer!" Dans le numéro 270 d'octobre 2016 la première partie de notre article a été l'occasion de présenter de cadre théorique institutionnel et artistique dans lequel s'inscrit notre démarche. La seconde partie est centrée sur des illustrations relatives à deux niveaux d'enseignement. Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"   Mots clés complémentaires des auteurs : accumulation technique, activité artistique, créativité, imaginaire, composition

Coston A., Ubaldi J.L

Intervention lors d'un atelier de pratiques proposé par la régionale AEEPS - Nancy-Metz, 22 janvier 2016.

Présentation : Les chemins d'accès à la culture passent par la confrontation des élèves à des formes de pratiques scolaires (FPS) porteuses d'une tranche de vie de la culture de l'APSA, porteuse du fond culturel de l'APSA.Ces FPS peuvent ne plus « ressembler » aux pratiques sociales sportives Ces formes de pratiques sont de « véritables créations originales » qui «encapsulent » les objets d'enseignement, sélectionnés par l'enseignement. ».Elles permettent de rencontrer les savoirs les plus fondamentaux sans faire « révérence » aux pratiques sportives (moteurs, méthodologiques et sociaux). Elles sont valides à l'échéance d'un cycle d'enseignement. Adaptées aux ressources de l'élève et aux contraintes spatio-temporelles de l'école (faisables). Des illustrations pédagogiques sont présentées en gymnastique, danse et natation.

  Diaporama en libre accès et Fiches_d'observation en libre accès

Illustrations et mises en œuvre de la pédagogie de la mobilisation en arts du cirque à travers deux exemples de niveau 1

N. Lacince - Professeure agrégée EPS, collège Max Rouquette, Saint-André de Sangonis (34); F. Perrot - Professeure agrégée EPS, collège de Lubersac (19)

 In: Plaisir et processus éducatif en EPS. Une pédagogie de la mobilisation Coord.: F. Lavie et P. Gagnaire, Edit: AEEPS, 2014, 21-78 & 217-232 & 367-373

Présentation : L'article est composé : - de la première partie de l'ouvrage (57 pages) qui expose, en quelques dizaines de pages, les fondements d'une pédagogie de la mobilisation soucieuse de placer le plaisir d'agir et de pratiquer au cœur du processus éducatif en EPS. - d'une illustration concrète en danse à partir de plusieurs pistes pédagogiques susceptibles de mobiliser davantage les élèves. Ce sont des exemples de mises en œuvre conçues pour une pratique quotidienne. Ces illustrations sont celles de professeurs d'EPS qui ont des élèves au quotidien. Elles sont contextualisées à une classe, à une APSA et à un niveau de compétence en référence aux programmes d'EPS. Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" Le coût du téléchargement ne prend pas en compte la première partie intitulée "Une pédagogie de la mobilisation - Fondements" 21-78, offerte avec l'achat de l'article

Illustrations et mises en œuvre de la pédagogie de la mobilisation en arts du cirque à travers un exemple de niveau 2

B. Armengol  - Professeur EPS, collège Choix d'Argent, Montpellier (34), Chargé de mission DAAC Arts du Cirque, membre de la CMN UNSS Arts du Cirque

In: Plaisir et processus éducatif en EPS. Une pédagogie de la mobilisation Coord.: F. Lavie et P. Gagnaire, Edit: AEEPS, 2014, 21-78 & 205-215 & 367-373

Présentation : L'article est composé : - de la première partie de l'ouvrage (57 pages) qui expose, en quelques dizaines de pages, les fondements d'une pédagogie de la mobilisation soucieuse de placer le plaisir d'agir et de pratiquer au cœur du processus éducatif en EPS. - d'une illustration concrète en arts du cirque à partir de plusieurs pistes pédagogiques susceptibles de mobiliser davantage les élèves. Ce sont des exemples de mises en œuvre conçues pour une pratique quotidienne. Ces illustrations sont celles de professeurs d'EPS qui ont des élèves au quotidien. Elles sont contextualisées à une classe, à une APSA et à un niveau de compétence en référence aux programmes d'EPS. Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" Le coût du téléchargement ne prend pas en compte la première partie intitulée "Une pédagogie de la mobilisation - Fondements" 21-78, offerte avec l'achat de l'article

Illustrations et mises en oeuvre de la pédagogie de la mobilisation en gymnastique à travers 3 exemples : niveaux 1, 2 et 3

C. Garsault - Professeure agrégée EPS, collège du Pic Saint-Loup, ESPE, Montpellier (34); F. Persyn - Professeure agrégée EPS, lycée Jean Monnet Joué-les-Tours (37)

In: Plaisir et processus éducatif en EPS. Une pédagogie de la mobilisation Coord.: F. Lavie et P. Gagnaire, Edit: AEEPS, 2014, 21-78 & 185-203 & 367-373

Présentation : L'article est composé : - de la première partie de l'ouvrage (57 pages) qui expose, en quelques dizaines de pages, les fondements d'une pédagogie de la mobilisation soucieuse de placer le plaisir d'agir et de pratiquer au cœur du processus éducatif en EPS. - d'une illustration concrète en gymnastique à partir de plusieurs pistes pédagogiques susceptibles de mobiliser davantage les élèves. Ce sont des exemples de mises en œuvre conçues pour une pratique quotidienne. Ces illustrations sont celles de professeurs d'EPS qui ont des élèves au quotidien. Elles sont contextualisées à une classe, à une APSA et à un niveau de compétence en référence aux programmes d'EPS. Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" Le coût du téléchargement ne prend pas en compte la première partie intitulée "Une pédagogie de la mobilisation - Fondements" 21-78, offerte avec l'achat de l'article

Illustrations et mises en œuvre de la pédagogie de la mobilisation en acrosport à travers un exemple de niveau 2

M. Belhouchat  - Professeur agrégé EPS, collège Jean Moulin, Berck/Mer (62)

In: Plaisir et processus éducatif en EPS. Une pédagogie de la mobilisation Coord.: F. Lavie et P. Gagnaire, Edit: AEEPS, 2014, 21-78 & 175-183 & 367-373

Présentation : L'article est composé : - de la première partie de l'ouvrage (57 pages) qui expose, en quelques dizaines de pages, les fondements d'une pédagogie de la mobilisation soucieuse de placer le plaisir d'agir et de pratiquer au cœur du processus éducatif en EPS. - d'une illustration concrète en acrosport à partir de plusieurs pistes pédagogiques susceptibles de mobiliser davantage les élèves. Ce sont des exemples de mises en œuvre conçues pour une pratique quotidienne. Ces illustrations sont celles de professeurs d'EPS qui ont des élèves au quotidien. Elles sont contextualisées à une classe, à une APSA et à un niveau de compétence en référence aux programmes d'EPS. Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" Le coût du téléchargement ne prend pas en compte la première partie intitulée "Une pédagogie de la mobilisation - Fondements" 21-78, offerte avec l'achat de l'article

Illustrations et mises en œuvre de la pédagogie de la mobilisation en aérobic à travers 2 exemples : niveaux 1 et 2

A. Piau  - Professeure agrégée EPS, collège Romain Rolland, Sartrouville (78)

In: Plaisir et processus éducatif en EPS. Une pédagogie de la mobilisation Coord.: F. Lavie et P. Gagnaire, Edit: AEEPS, 2014, 21-78 & 155-173 & 367-373

Présentation : L'article est composé : - de la première partie de l'ouvrage (57 pages) qui expose, en quelques dizaines de pages, les fondements d'une pédagogie de la mobilisation soucieuse de placer le plaisir d'agir et de pratiquer au cœur du processus éducatif en EPS. - d'une illustration concrète en aérobic à partir de plusieurs pistes pédagogiques susceptibles de mobiliser davantage les élèves. Ce sont des exemples de mises en œuvre conçues pour une pratique quotidienne. Ces illustrations sont celles de professeurs d'EPS qui ont des élèves au quotidien. Elles sont contextualisées à une classe, à une APSA et à un niveau de compétence en référence aux programmes d'EPS. Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" Le coût du téléchargement ne prend pas en compte la première partie intitulée "Une pédagogie de la mobilisation - Fondements" 21-78, offerte avec l'achat de l'article

Un exemple pour Danser Ensemble Autrement (seconde partie)

S. Dantony - professeure agrégée, UFR-STAPS, Paris Ouest, Nanterre La Défense; M. Feron - professeure agrégée, UFR-STAPS, Paris Ouest, Nanterre La Défense;

In : Forme de pratique scolaire, objet d' enseignement et discipline EPS. Collection : Les cahiers du CEDREPS, Publishers AEEPS, 2015, vol.14, 181-189

Résumé: Mise en œuvre concrète des stratégies d’adaptation dans l’enseignement de la danse : à partir d’une problématisation des conduites observées chez l’élève danseur, chorégraphe et spectateur, nous proposons une forme de pratique adaptée basée sur un choix pertinent et contextuel de stratégies d’adaptation permettant à tous les élèves de vivre ensemble une expérience singulière pour DANSER ENSEMBLE AUTREMENT. Ces propositions s’adressent plus particulièrement à des classes intégrant des élèves déficients visuels, déficients intellectuels ou amputés.

 Accès au téléchargement de l'article - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" L'ouvrage est disponible sous forme pdf - Sommaire Mots clés complémentaires des auteures : intégration

A. Coston - professeur agrégé EPS Honoraire, membre du groupe ressource AEEPS - CEDREPS

In : Forme de pratique scolaire, objet d' enseignement et discipline EPS. Collection : Les cahiers du CEDREPS, Publishers AEEPS, 2015, vol.14, 85-95

Résumé : Que faire vivre aux élèves en acrosport, afin qu'ils puissent progressivement au cours du cycle vivre une tranche de vie d'acrobate ? Pour répondre à cette il faut réaliser une cascade choix didactiques et pédagogiques. Cet article présente les différentes étapes de la démarche du CEDREPS qui consiste à partir d'une analyse du fonds culturel de l'APSA, à cibler un objet d'enseignement culturellement pertinent au regard des valeurs de l'école et des conditions scolaires d'enseignement : les bras acrobatiques. Une fois ce choix assumé, l'article propose une forme de pratique scolaire en acrosport de niveau 2 et la manière dont on peut organiser une vie sociale de la classe. La FPS proposée s'inspire de propositions déjà mises en oeuvre en gymnastique comme le duo.  Accès au téléchargement de l'article -  gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"L'ouvrage est disponible sous forme pdf - Sommaire Mots clés complémentaires de l'auteur :  fonds culturel, ciblage, forme de pratique scolaire, niveau

C. Patinet - Professeure au collège de Chantilly, Docteur en STAPS, membre du groupe ressource AEEPS - CEDREPS

In : Forme de pratique scolaire, objet d' enseignement et discipline EPS. Collection : Les cahiers du CEDREPS, Publishers AEEPS, 2015, vol.14, 67-83

Présentation : cet article est une lecture différenciée des conduites des garçons et des filles en arts du cirque (compétence Niveau 2). Je montre alors comment, le choix d’une FPS permet de poursuivre une éducation à l’égalité.  Accès au téléchargement de l'article -  gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" L'ouvrage est disponible sous forme pdf - Sommaire

Pour cibler les "incontournables" moteurs, méthodologiques et sociaux et tisser les compétences des programmes : un exemple en Acrosport, niveau 2

W. Roosli- Professeur agrégé EPS, collège A. Fournier, Clamart, 92 ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2015, 266, 2-11

Présentation : Dans cet article, W. Roosli nous explicite l'ensemble des choix qui ont présidé à l'élaboration de sa "modalité d'utilisation de l'acrosport au profit du projet de formation de ses élèves en EPS". Conforme aux attentes institutionnelles, la force de ses propositions réside dans la forte imbrication des versants moteur, méthodologique et social des compétences attendues dans cette activité, pour ce niveau 2. En effet, à la lecture de ses propositions il devient aisé de comprendre la cohérence et la complémentarité des choix effectués par l'enseignant. De la structuration de l'espace aux étapes jalonnant l'élaboration et la validaion du projet collectif (permis de se renverser), tout s'imbrique au profit d'une clarification de l'objet d'enseignement et des axes d'apprentissage organisant l'activité des élèves : le caractère dynamique des figures et des liaisons. L'espace de validation qu'il instaure et la dynamique de groupe qu'il impulse est un véritable outil de la mise en oeuvre et du développement d'attitudes sociales liées au jugement de la prestation, qui devient un élément central et authentique de l'activité de l'élève. Cette volonté de rendre l'activité plus acrobatique, clairement exposée dans ses propositions didactiques, ne cède en rien au souci permanent de sécurité et l'ensemble du dispositif présenté met clairement l'accent sur cette didactique en guidant au plus près l'évolution de l'activité de l'élève qui se trouve tout à la fois encouragé à oser, et rassuré dans des premières prises de risques. Enfin, l'approche de la performance est ici médiée par des indicateurs quantitatifs ; les scores acrobatiques et artistiques qui organisent une interface opérationnelle entre la démarche d'enseignement de l'enseignant et l'activité d'apprentissage de l'élève. Il contribue ainsi pleinement au développement des producitons du nouveau groupe ressource de l'AEEPS: le groupe EPIC - A. Rossi, J. Gibon.

 Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Documents supports en accès libre Vidéos supports en libre accès :

 

 

Mots clés complémentaires de l'auteur : compétences attendues, fil rouge moteur, fil bleu CMS, dynamique des apprentissages, réussite et acrosport

S. Lacroix - GREIDEPS Créteil

Présentation : Le diaporama interactif suivant vous propose des exercices en arts du cirque à proposer à vos élèves.Pour les familles acrobatie, équilibre et jonglerie, 5 niveaux de difficulté croissante seront proposés pour chacun des engins ou ateliers qui les composent. Une vidéo sera disponible pour chaque niveau afin de permettre aux éléves de mieux comprendre la consigne et ainsi décharger l'enseignant de ce travail. Il pourra alors se concentrer davantage sur les contenus d'enseignement favorisant ainsi la réussite des éléves de la classe.De plus, 2 niveaux de difficulté sont disponibles.

Accès à la source

J. Caillot - collège P. Eluard, Y. Tomaszower - collège P. Eluard GREID EPS

Présentation : L'application a pour objectif de permettre aux élèves de suivre une progression par niveaux (du niveau A au niveau F) dans 6 familles gymniques (tourner en avant, tourner en arrière, se renverser, se renverser latéralement, voler, voler et tourner).Les ateliers sont classés de la façon suivante : de A à D pour le niveau 1, de C à F pour le niveau 2.L'application permet également de consulter :

les consignes de sécurité prioritaires le déroulement de la validation des ateliers effectuée par l'enseignant

La navigation, qui peut s'effectuer sur un ordinateur, ou une tablette, est aisée et intuitive.Elle se fait uniquement par liens, c'est à dire qu'il ne se passe rien lorsque vous appuyez sur une touche du clavier. Seul le clic (ou la pression) sur un bouton permet de passer d'une diapositive à une autre.#fb

Accès à la ressource

M. Avisse - collège J. Jorissen, Drancy, Y. Tomaszower - Lycée international de l'Espt Parisien, Noisy-le-Grand

Présentation : L'application a pour objectif de permettre au professeur et aux élèves, de naviguer dans un vaste répertoire de pyramides. Celles-ci sont classées de la façon suivante :

les duos, les trios, les quatuors, les figures dynamiques chaque catégorie de pyramide est également hiérarchisée (de A à D)

L'application permet également de consulter: les consignes de sécurité prioritaires

les exigences attendues (au niveau individuel et collectif) la fiche de juge utilisée pour l'évaluation (en SEI ou en SET) les différentes saisies possibles entre les gymnastes quelques éléments gymniques utiles pour agrémenter l'enchaînement final

La navigation, qui peut s'effectuer sur un ordinateur, ou une tablette, est aisée et intuitive. Elle se faituniquement par liens, c'est à dire qu'il ne se passe rien lorsque vous appuyez sur une touche du clavier. Seul le clic (ou la pression) sur un bouton permet de passer d'une diapositive à une autre.#fb

Accès à la ressource

A. Coston - Professeur EPS, Formateur IUFM Lyon,  membre du groupe ressource AEEPS - CEDREPS ; J.L. Ubaldi - Professeur EPS, Directeur adjoint IUFM Lyon, membre du groupe ressource AEEPS - CEDREPS

In : " Entre programmes et innovations", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2012, Vol.12 : 39-60

Résumé : Face aux problèmes professionnels à surmonter, l’article présente une possibilité d’enseigner la danse au collège en toute « sécurité » L’article, après une lecture de la compétence attendue au regard d’une conception de la danse, propose une forme de pratique scolaire (FPS). Cette FPS s’appuie sur des choix didactiques qui échappent à l’exhaustivité traditionnelle de l’enseignement expert de l’activité. Différentes formes de guidage, tout au long du cycle sont explicitées. Des outils pour évaluer l’activité des élèves viennent conclure l’article.

Accès au téléchargement de l'article  - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"  L'ouvrage est disponible sous forme pdf - voir sommaire Mots clés complémentaires des auteurs : danse au collège, niveau 2, forme de pratique scolaire, guidage.

V. Cirillo - Professeure EPS, Certification complémentaire "Histoire des Arts" et "Art Danse", en charge de la spécialité "Art Danse" , Lycée Saint-Charles, Marseille

In : " Entre programmes et innovations", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2012, Vol.12 : 63-73

Présentation générale : L’enseignement de la danse en EPS, peut devenir un élément essentiel du traitement des programmes relatifs à l’Histoire des Arts. La mise en jeu du corps, pivot de la réception esthétique des œuvres, nourrit et enrichit l’acte de création pour servir l’enseignement de la danse, en contribuant parallèlement à l’acquisition des compétences propres à l’Histoire des Arts. Le traitement didactique proposé atteste d’un rapport privilégié entre plusieurs domaines artistiques : les œuvres étudiées sont des aquarelles et des sculptures de Rodin croisées avec une œuvre chorégraphique « Le Sacre du printemps » de Nijinski. Cette proposition sera assortie dans un second article, d’un détour par le contexte historique et artistique ainsi que d’une analyse des éléments de mise en œuvre du programme. En répondant aux exigences de l’enseignement de l’Histoire des Arts, discipline obligatoire et faisant l’objet d’une évaluation au DNB, l’enseignant permet la transmission du patrimoine par une démarche d’appropriation sensible des savoirs artistiques.

 Résumé (1ère Partie) : Ce premier temps a pour objectif de cerner les enjeux mutuels de l’enseignement de la danse en EPS et de l’Histoire des Arts, mais aussi d’éclairer la lecture du BOEN n°32 du 28 août 2008 et enfin de faciliter l’analyse des œuvres à travers les critères préconisés par ces mêmes textes. Ce partage d’expériences didactiques dans ce cadre, a pour but d’inciter les enseignants d’EPS à multiplier les mises en œuvre relatives à l’Histoire des Arts, et tenir ainsi un rôle essentiel dans l’acquisition de compétences obligatoires en Histoire des Arts. Accès au téléchargement de l'article  - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" L'ouvrage est disponible sous forme pdf - voir sommaire Mots clés complémentaires de l'auteure : Histoire des arts, Corps sensible, Traitement croisé des œuvres, Réception esthétique, Objets d’étude, Matière, Mémoire sensorielle, Expérience singulière.

M.C. Janicot - IA IPR Académie de Limoges

M.C. Graciano - Professeur EPS, IA TICE EPS; L. Reix - Principal de collège, Professeur EPS; P. Pardoux - Professeur EPS, A. Foltzer - Professeur EPS ; avec  le concours de collègues spécialistes APSA de l'Académie de Limoges

" Voici un travail complet sur la sécurité en EPS, présenté à travers  un diaporama réalisé par le groupe TICE de l’académie de Limoges. L’ensemble des textes, des liens avec les programmes et des attitudes à adopter sont mis en corrélation pour vous permettre de mieux aborder la sécurité avec vos élèves. On se pose souvent la question de quoi faire et comment faire… Les arbres décisionnels sont ici très complets et permettent de lever nos interrogations" Café EPS

Accès au site

un modèle d'entrée dans la CP3 pour des élèves d'éducation prioritaire

D. Le Roy - Enseignant EPS, lycée Joliot Curie, Nanterre ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2014, 263, 25 - 31

Présentation : Administrateur du blog Art France et passionné par les arts urbains, j’ai été stupéfait par l’attrait de nos adolescents pour ce courant culturel. Je me suis demandé comment faire fructifier cet engouement afin d’optimiser les apprentissages en EPS et plus spécifiquement au sein de la compétence propre n° 3 (« Réaliser une prestation corporelle à visée artistique ou acrobatique »), comment rendre ces activités propices à une collaboration entre élèves, artistes et enseignants. Le dispositif le plus pertinent était celui d’une classe à PAC 1 (classes à projet artistique et culturel). Un choix dans la technique artistique devait être réalisé. Le Cellograff était le plus adapté : cette technique optimise les aspirations des élèves tout en respectant la loi, les règles. En collaborant avec l’artiste, l’entrée dans les APSA de la CP3 par une classe à PAC permettra de favoriser l’engagement de nos élèves d’éducation prioritaire, d’améliorer leurs apprentissages moteurs, méthodologiques et sociaux ainsi que de participer à l’acquisition des compétences du socle commun 2. Enfin elle enrichira leur patrimoine culturel.

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires de l'auteur : street art, engagement
Mots clés :CP3 HDA Revue

Pour cibler les "incontournables" moteurs, méthodologiques et sociaux et tisser les compétences des programmes (partie 1)

W. Roosli - Professeur agrégé EPS, collège Alain Fournier, Clamart (wilhelm. Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2014, 263, 18 - 24

Préambule : La scolarité des élèves en Education Physique et Sportive (EPS) est balisée par l’atteinte de « compétences attendues dans les Activités Physiques Sportives et Artistiques (APSA) ». Ces dernières finalisent un cycle d’enseignement et attestent d’un niveau d’acquisition 1. Tout au long du curriculum, en fonction du temps de pratique effectif dans une APSA, un niveau d’exigence, formalisé sous la forme d’une compétence attendue, peut être défini (par exemple, pour une activité enseignée durant au moins vingt heures de pratique effective le niveau 2 peut être atteint). A ce titre, les récents programmes pour l’enseignement secondaire précisent qu’au terme des enseignements, seules les compétences attendues s’observent et s’évaluent dans la pratique des activités physiques. Ces acquisitions visées en EPS constituent donc la pierre angulaire de nos interventions professionnelles quotidiennes. Elles apportent un degré certain de cohérence dans le « cursus EPS » des élèves. Or, force est de constater, à la lueur de certains écrits professionnels, que les mises en oeuvre devant permettre leur construction posent encore de réels problèmes.En effet, après la lecture des compétences attendues des programmes, le chantier menant à leur opérationnalisation reste conséquent.Nous allons donc tenter de proposer une grille de lecture méthodologique fonctionnelle de ces compétences. Ceci, afin de définir précisément et concrètement, mais aussi rendre exploitable, ce qu’il n’est pas permis d’ignorer en E.P.S., dans une A.P.S.A., à chaque étape du cursus scolaire

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires de l'auteur : fil rouge moteur, fil bleu CMS, savoirs ciblés, dynamiques des apprentissages, réussite
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 Suivant > Fin >>