Recherche doc.

Fonds documentaire

S'inscrire pour

Résultats
Recherche de mots-clés: Total 163 résultats trouvés.
Mot clé: Collège Classement

l'exemple du dispositif "classe ta classe" en relais-vitesse

Olivier Madelain - Enseignant EPS, collège Liberté, Drancy ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ); Ambroise Le Pannérer, Enseignant EPS, collège Liberté, Drancy, ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2018, 275, 17 -22

Présentation : Cet article pose la question des conditions préalables à remplir pour accroitre l’efficacité des apprentissages lors des séquences longues. Sans remettre en cause leur légitimité et leur valeur en termes d’apprentissages, il interroge les difficultés à tirer concrètement profit de cet allongement de la séquence. Ce constat porte plus particulièrement en milieu difficile sur certains élèves, sans cesse en quête de nouvelles expériences, susceptibles de refuser avec vigueur toute répétition et installation du travail dans la durée. Dès lors, si ces séquences longues se présentent comme une solution permettant de laisser à ces élèves le temps d’apprendre, comment résoudre ce phénomène de lassitude accru dans des APSA où la redondance des situations et des formes de pratique est à la fois un passage obligé et une conséquence de la logique de l’activité? Aussi, en s’appuyant sur les travaux du CRIEPS relatifs à la performance par capitalisation en ½ fond, nous proposons le dispositif «Classe ta classe» en vitesse relais. L’enjeu étant de permettre aux élèves de maintenir un engagement important, vecteur de répétitions et en définitive, d’une quantité de pratique suffisante à l’atteinte des objectifs établis Téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" Mots clés complémentaires des auteurs : séquence longue, lassitude, engagement, défit collectif

Analyse des effets d'un dispositif d'apprentissage

Apolline Binet - Professeur EPS, collège Stalingrad, Saint-Pierre-des-Corps, ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ; Jonathan Gaborit - Professeur EPS, TZR collège Jean Zay, Verneuil-sur-Seine ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2018, 275, 10-16

Présentation : Cet article présente la particularité d’être proposé par deux jeunes collègues titulaires 1ère année. Le travail qu’ils nous proposent est le fruit de leur mémoire de master 2 réalisé l’année précédente. Cette recherche vise à analyser les effets d’un dispositif d’apprentissage coopératif nommé “monter à la corde”, au cours d’une séquence de gymnastique avec une classe de 4ème de collège. L’étude a été orientée par la problématique de l’inclusion des élèves isolés au sein des groupes de travail, et plus largement au sein du groupe classe. Cette recherche a été conduite en référence au programme du cours d’action, dans le but d’accéder au caractère singulier de l’expérience vécue d’élèves engagés dans un dispositif coopératif (en particulier d’un élève isolé, et d’une élève leader dans le groupe). Les résultats, à la fois quantitatifs et qualitatifs ont permis de montrer qu’il s’est opéré, au sein du groupe de travail, une meilleure inclusion de l’élève exclu. Cette recherche ouvre des perspectives pour la réflexion des enseignants d’Éducation Physique et Sportive (EPS) sur la conception de dispositifs d’apprentissage favorables à l’inclusion et à la réussite de tous les élèves en cours d’EPS. Accès au téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" Mots clés complémentaires des auteurs : interactions, inclusion, expérience vécue

Illustrations et mises en œuvre de la pédagogie de la mobilisation à partir d'un exemple de niveau 1

F. Lavie - Professeur agrégé EPS, lycée Godefroy de Bouillon, Clermont-Ferrand (63)

In: Plaisir et processus éducatif en EPS. Une pédagogie de la mobilisation Coord.: F. Lavie et P. Gagnaire, Edit: AEEPS, 2014, 21-78 & 321-327 & 367-373

Présentation : L'article est composé :- de la première partie de l'ouvrage (57 pages) qui expose, en quelques dizaines de pages, les fondements d'une pédagogie de la mobilisation soucieuse de placer le plaisir d'agir et de pratiquer au cœur du processus éducatif en EPS.- d'une illustration concrète en boxe française à partir de plusieurs pistes pédagogiques susceptibles de mobiliser davantage les élèves. Ce sont des exemples de mises en œuvre conçues pour une pratique quotidienne. Ces illustrations sont celles de professeurs d'EPS qui ont des élèves au quotidien. Elles sont contextualisées à une classe, à une APSA et à un niveau de compétence en référence aux programmes d'EPS.Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"Le coût du téléchargement ne prend pas en compte la première partie intitulée "Une pédagogie de la mobilisation - Fondements" 21-78, offerte avec l'achat de l'article

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"Le coût du téléchargement ne prend pas en compte la première partie intitulée "Une pédagogie de la mobilisation - Fondements" 21-78, offerte avec l'achat de l'article

Mots clés :CP4 Lutte Collège Plaisir

Illustrations et mises en œuvre de la pédagogie de la mobilisation à partir de 2 exemples en boxe française de niveau 1

O. Lanchais  - Professeur EPS, collège Pont du Château (63); M. Kbaier - Professeure agrégée EPS, collège F. Mistra, Bormes-les-Mimosas.

In: Plaisir et processus éducatif en EPS. Une pédagogie de la mobilisation Coord.: F. Lavie et P. Gagnaire, Edit: AEEPS, 2014, 21-78 & 309-320 & 367-373

Présentation : L'article est composé : - de la première partie de l'ouvrage (57 pages) qui expose, en quelques dizaines de pages, les fondements d'une pédagogie de la mobilisation soucieuse de placer le plaisir d'agir et de pratiquer au cœur du processus éducatif en EPS. - d'une illustration concrète en boxe française à partir de plusieurs pistes pédagogiques susceptibles de mobiliser davantage les élèves. Ce sont des exemples de mises en œuvre conçues pour une pratique quotidienne. Ces illustrations sont celles de professeurs d'EPS qui ont des élèves au quotidien. Elles sont contextualisées à une classe, à une APSA et à un niveau de compétence en référence aux programmes d'EPS. Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" Le coût du téléchargement ne prend pas en compte la première partie intitulée "Une pédagogie de la mobilisation - Fondements" 21-78, offerte avec l'achat de l'article

Le 12' à choix et conséquences

G. Hanula - professeur agrégé d'EPS, collège Commandant Cousteau, Rognac, membre du groupe ressource CEDREPS, Aix-Marseille

In : Objets mis à l'étude des élèves en EPS, corporéité et valeurs de l'école: d'autres perspectives pour l'EPS, Collection : Les cahiers du CEDREPS, Publishers AEEPS, 2016, vol.15, 167-180

Résumé : Proposition d'une FPS en demi-fond facilitant l'adhésion des élèves en leur permettant d'élaborer leur propre épreuve. Selon le temps d'efforts consenti, une intensité minimale sera à respecter. Les cibles à atteindre sont fixées en fonction des ressources disponibles.

 Accès au téléchargement -  gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"L'ouvrage est disponible sous forme pdf Mots clés complémentaires de l'auteur : Équité, autodétermination, auto référencement, cible, réussite de tous, socle

E. Llobet - Professeur EPS, Collège A Savary Istres, membre du groupe ressource AE-AEPS CEDREPS, Marseille

In : Objets mis à l'étude des élèves en EPS, corporéité et valeurs de l'école: d'autres perspectives pour l'EPS, Collection : Les cahiers du CEDREPS, Publishers AEEPS, 2016, vol.15, 153-165

Résumé : En proposant aux élèves de collège le 25m comme pratique scolaire du nager vite, ne sommes-nous pas en train d'engendrer une « impuissance apprise » pour ces élèves si discrets, méritants, qui ont appris à souffrir en silence et qui resteront surement d'éternels débutants de la classe de 6° à la terminale ? C'est à ces élèves, en nombre de plus en plus important que la FPS proposée ici s'adresse. La démarche développée s'articule autour de deux objets d'enseignements emboités que les élèves s'approprient en 3 étapes grâce à une organisation des rôles précise et un fil rouge qui facilite la mise en projet et l'engagement de ces élèves.

 Accès au téléchargement -  gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"L'ouvrage est disponible sous forme pdf Mots clés complémentaires de l'auteur :FPS, éèves en difficultés, mise en projet, évaluation équitable

R. Galek - Professeur agrégé d'EPS, Coordonnateur régional du groupe ressource AE-EPS CEDREPS Nancy-Metz

In : Objets mis à l'étude des élèves en EPS, corporéité et valeurs de l'école: d'autres perspectives pour l'EPS, Collection : Les cahiers du CEDREPS, Publishers AEEPS, 2016, vol.15, 133-150

Résumé : Le tennis de table est souvent perçu par les élèves et les enseignants d'EPS comme une activité trop statique et trop technique. L'enjeu de cet article est de cibler, pour des élèves débutants, un objet d'enseignement permettant aux élèves de vivre une véritable « tranche de vie » de pongiste.

 Accès au téléchargement -  gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"L'ouvrage est disponible sous forme pdf

Mots clés complémentaires de l'auteur : FPS, coup droit, vitesse, accélérer, placer latéralement, projet tactique

T. Colombet - Professeur EPS, Loire (42), formateur ESPE, Lyon; P. Pezelier - Professeur EPS, Loire (42), formateur ESPE, Lyon.

In : Objets mis à l'étude des élèves en EPS, corporéité et valeurs de l'école: d'autres perspectives pour l'EPS, Collection : Les cahiers du CEDREPS, Publishers AEEPS, 2016, vol.15, 121-130

Résumé : Après avoir défini un objet d'enseignement en natation de vitesse, pour un premier niveau, nous décrivons et analysons la forme de pratique scolaire : "le 12 secondes en sprint, en crawl ». Nous présenterons ensuite comment l'élève apprend dans la forme de pratique scolaire. Enfin nous terminerons notre réflexion par une proposition d'évaluation et une intégration de la FPS dans les nouveaux textes programmes.

Accès au téléchargement -  gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" L'ouvrage est disponible sous forme pdf Mots clés complémentaires des auteurs :FPS, fraternité, fréquence cible

M.I. Aublant, M. Lecot - Professeurs agrégés d'EPS, collège "La fontaine des Prés", Senlis,  membres du groupe ressource AE-EPS CEDREPS, Amiens

In : Objets mis à l'étude des élèves en EPS, corporéité et valeurs de l'école: d'autres perspectives pour l'EPS, Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers AEEPS, 2016, vol.15, 109-119

Résumé : Cet article présente une forme de pratique scolaire en Handball (cycle 4) induisant, par ses aménagements, la prise en compte de tous les élèves. Le système de contraintes mis en place permet à chacun d'accéder au statut de joueur utile à son équipe  Accès au téléchargement-  gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" L'ouvrage est disponible sous forme pdf Mots clés complémentaires des auteurs : activité collective, coopération, projet collectif

G. Hanula - collège Commandant Cousteau, Rognac (13), Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ; J.Y. Saulnier - collège La Grande Bastide, Marseille (13), Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ; C. Aulas - collège Diderot, Sorgues (84), Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Revue Enseigner l'EPS, 2017, 273, 17 - 25

Présentation : Dans le champ d'apprentissage N°1, les attendus de fin de cycle des programmes 2016 pour le collège portent sur la combinaison d'une course d'un saut et d'un lancer pour réaliser la meilleure performance cumulée pour le cycle 3 et sur faire des choix pour réaliser la meilleure performance dans au moins deux familles athlétiques en cycle 4. Activité retenue comme Activité académique de l'académie de Nancy-Metz dans le cadre du précédent programme, nous nous sommes appuyés sur cette proposition et l'avons adaptée à la fois aux ambitions de la réforme et à notre philosophie professionnelle.

 Accès au téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"  Documents associés en libre accès Mots complémentaires des auteurs : combiné athlétique, cibles, auto-reférencement, équité, vivre ensemble, autonomie, choix

pour aider l'enseignant à déterminer des Zones Individualisées de Performance

 C. Albertini - collège de Porticcio, académie de Corse, membre du groupe AEEPS EPICG, Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Revue Enseigner l'EPS, 2017, 273, 14 - 16

Présentation :Cet article se place en continuité de nos propositions à propos des indicateurs de compétence au service des apprentissages et de l'enseignement de l'EPS dans l'activité natation de vitesse (Enseigner l'EPS, revue AEEPS N° 270, 2016). En insérant nos propositions dans les réflexions du groupe EPIC (Évaluation Par Indicateurs de Compétence), nous avons souhaité proposer une démarche ancrée sur l'utilisation d'indicateurs de compétence qui permettent de quantifier et de qualifier les apprentissages des élèves.La volonté de « renseigner en direct » a pu s'opérationnaliser à partir du développement de notre tableur numérique. Dans le cadre d'une évaluation diagnostique sur 25 m en natation de vitesse, la saisie de seulement deux données (le temps et le nombre de coups de bras) permettait d'afficher en direct différents indicateurs de compétence comme les paramètres de nage (amplitude, fréquence et indice de nage), ainsi que la prescription d'un thème de travail prioritaire (amplitude ou fréquence) personnalisé.Chaque élève se voit alors prescrire dès le début de la séquence d'enseignement un thème de travail prioritaire personnalisé :l'amélioration de son amplitude ou de sa fréquence pour augmenter sa vitesse de nage.

Ainsi, nous avons pu mettre en évidence que pour des élèves de sixième engagés dans une séquence d'apprentissage de 10 heures de pratique effective, un enseignant peut raisonnablement attendreune amélioration de 5 à 25 % de la performance initiale des élèves. Ce qui correspond principalement à une marge de progression entre 5 et 10 secondes sur 25 mètres crawl nagé vite.Au travers des réflexions du groupe EPIC et de l'évolution de la valeur moyenne des pourcentages de gain en fonction des performances initiales, il a été montré que :• 80 % des élèves ont besoin de se transformer du point de vie de l'amplitude et 20 % du point de vue de la fréquence de nage• un élève avait plus de chance de faire des progrès importants lorsque la performance initiale était faible.• les élèves du « groupe fréquence » progresseraient plus (tous progressent) et mieux (les marges sont plus importantes) que ceux du « groupe amplitude ».Tous les élèves n'auraient donc pas les mêmes marges de progression au regard de leur performance initiale d'une part et de leur thème d'apprentissage, d'autre part.

 Accès au téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"  Documents associés en libre accès Mots complémentaires de l'auteur : indicateurs de compétences, renseigner en direct, zone individualisée de performance, activité prédictive - rétro active; interactions humaines

J. Metzler - professeur EPS, Lycée professionnel JM Jacquard, Oullins (69), Membre du groupe ressources AE-EPS CEDREPS (jul Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2017, 272, 20 - 25

Présentation : L’objectif de cet article est de contribuer à apporter des réponses à un problème professionnel récurrent dans l’enseignement du volley-ball : l’immobilité des élèves les plus débutants. Les propositions suivantes ont fait l’objet d’un stage de formation continue dans l’académie de Lyon, durant l’année scolaire 2016-2017. Elles s’adressent aux élèves du cycle 3 (plutôt les classes de 6ème). Mais elles peuvent tout aussi bien concerner des élèves du cycle 4, voire même du lycée général ou professionnel.

 Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires de l'auteur : déplacements, match

R. Fayaubost - Professeur Agrégé EPS, collège Picasso, Vallouris, groupe ressources AE-EPS EPIC ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2017, 272, 13 - 19

Présentation : Cet article se situe dans la continuité de plusieurs projets supports, tous réalisés au sein de notre établissement. Ces derniers ont servi de support à nos publications (1) (2). Il se positionne à la croisée de notre travail de recherche action sur les indicateurs (mené dans le cadre de notre groupe EPIC de l'AEEPS). Il a logiquement évolué et s'est enrichi des nombreuses rencontres et interventions lors des différents colloques AEEPS, conférences, réunions. Il vient naturellement s'ancrer dans les nouveaux programmes du collège, ainsi que dans le Socle commun de connaissances, de compétences et de culture.L'article que nous proposons ici pose le cadre théorique de notre réflexion. Il appellera un second volet qui présentera dans le détail les outils et indicateurs construits lors de sa mise en œuvre, ainsi que les résultats d'une année pleine de fonctionnement.Il s'agit de propositions de terrain, situées (entendons spécifiques à nos élèves, notre contexte), mais qui se veulent le fruit de nombreux échanges, et n'auraient certainement pas pu aboutir sans les interactions avec les collègues présentés en en-tête. Je les en remercie dès ce préambule.

 Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires de l'auteur : indicateurs, savoir-nager, cycle 3, parcours de formation

A. Devisse - Professeur EPS, collège Jean Zay, Lomme, Chargé de mission Arts du cirque, DAAC Lille Responsable section sportive Arts du cirque ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. );  L. Lemal - Professeur EPS HC, lycée Auguste Angellier, Dunkerque, Chargé de mission Arts du cirque, DAAC Lille, Formation continue, Académie de Lille ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2017, 271, 14-18

Présentation : Les arts du cirque, programmés dans de nombreux établissements collèges et lycées, sont l'occasion pour les enseignants d'EPS de faire coincider apprentissages techniques et mise en activité artistique. Cette dernière, autoréférencée à une culture personnelle de l'enseignant ou même des élèves peut dans une certaine mesure limiter les propostions de création. Cette nécessité de référence aux oeuvres du répertoire du spectacle vivant, des arts plastiques et des autres champs artistiques nous semble être un levier prioritaire de transformation des pratiques didactiques et d'innovation en EPS. L'éducation artistique et culturelle peut, en dehors des dispositifs inter disciplinaires, se vivre et s'opérationnaliser aussi en EPS, au sein des leçons, dans des formes de pratique scolaires articulant des objets d'études référencés.

Le fait de passer d'une activité techno centrée sécurisante pour l'enseignant et l'élève à une démarche de création qui amène l'élève à vivre une expérience culturelle et artistique exigeante mais authentique sera le filtre de nos propostions. Notre leitmotiv étant : "A quoi joue-t-on ? A transformer, à composer!" Dans le numéro 270 d'octobre 2016 la première partie de notre article a été l'occasion de présenter de cadre théorique institutionnel et artistique dans lequel s'inscrit notre démarche. La seconde partie est centrée sur des illustrations relatives à deux niveaux d'enseignement. Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"   Mots clés complémentaires des auteurs : accumulation technique, activité artistique, créativité, imaginaire, composition

Michel Develay – Professeur émérite en Sciences de l'éducation à l'Université Lumière-Lyon 2

Conférence donnée lors du bistrot pédagogique proposé par la Régionale AE-EPS Paris Ile de France, le 22 septembre 2016

« Vous m'avez invité à parler de ce qui, sans doute, constitue un enjeu fort aujourd'hui dans les établissements : la Réforme du collège. Je pense qu'on devrait davantage parler de refondation que de réforme. Une maison a des fondations, c'est ce qui fait qu'on construit ou pas un étage supplémentaire. Une maison a aussi des fondements, c'est ce qui fait qu'un homme et une femme, très fréquemment, ont décidé de passer une partie de leur existence ensemble dans ce lieu.Parler d'une refondation du collège, c'est laisser entendre que ce qui permet à ce cycle de l'enseignement d'exister a été complètement reconsidéré. Une réforme, c'est ce qui donne une nouvelle forme. Une refondation, c'est ce qui reconstruit complètement un cycle d'enseignement. [...] »

Accès libre au diaporama

Visionner les vidéos* de l'intervention :

La playlist complète : (5 parties) – 1h30la 1ère partie : Introduction – 18'19la 2ème partie : Le socle – 11'31la 3ème partie : Les compétences – 26'41la 4ème partie : L'interdisciplinarité – 11'05la 5ème partie : La notion de culture – 22'26

* Pour modifier la qualité des vidéos, cliquez sur l'icône représentant une roue dentée dans l'angle du lecteur vidéo, puis sélectionnez la qualité de votre choix

O. Caltot - IA-IPR de Rouen ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2016, 270, 29-30

Introduction : Depuis 2012, les efforts de la refondatoin de l'Ecole de la République ont été concentrés dans le premier temps de la scolarité obligatoire avec une priorité pour le prémier degré. Maintenant le collège fait l'objet d'une intention particulière afin de permettre à tous les élèves de mieux apprendre pour mieux réussir. La mise en oeuvre de la réforme du collège et ainsi l'application des programmes de chaque discipline dont ceux de l'éducation physique et sportive accompagnent cette nouvelle rentrée scolaire. La production de ces récents programmes, dont la présentation a permis un nouveau questionnement sur le sens de l'EPS, dans un contexte politique social particulier, renforce la reconnaissance et la nécessité d'un enseignement d'EPS de qualité de l'école au post-bac.   Accès au téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"  documents associés en libre accès Mots clés complémentaires de l'auteure : responsabilité collective, compétences

A. Devisse - Professeur EPS, collège J Zay, Lommme, chargé de mission Arts du cirque, DAAC Lille Responsable section sportive Arts du Cirque ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ); L. Lemai - Professeur EPS, lycée Auguste Angellier, Dunkerque, Chargé de mission Arts du Cirque, DAAC Lille, Formation continue Académie de Lille ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2016, 270, 13-18

Présentation : Les arts du cirque, programmés dans de nombreux établissements collèges et lycées, sont l'occasion pour les enseignants d'EPS de faire coincider apprentissages techniques et mise en activité artistique. Cette dernière, autoréférencée à une culture personnelle de l'enseignant ou même des élèves peut dans une certaine mesure limiter les propostions de création. Cette nécessité de référence aux oeuvres du répertoire du spectacle vivant, des arts plastiques et des autres champs artistiques nous semble être un levier prioritaire de transformation des pratiques didactiques et d'innovation en EPS. L'éducation artistique et culturelle peut, en dehors des dispositifs inter disciplinaires, se vivre et s'opérationnaliser aussi en EPS, au sein des leçons, dans des formes de pratique scolaires articulant des objets d'études référencés. Le fait de passer d'une activité techno centrée sécurisante pour l'enseignant et l'élève à une démarche de création qui amène l'élève à vivre une expérience culturelle et artistique exigeante mais authentique sera le filtre de nos propostions. Notre leitmotiv étant : "A quoi joue-t-on ? A transformer, à composer!" La première partie de notre article sera l'occasion de présenter le cadre théorique, institutionnel et artistique dans lequel s'inscrit notre démarche. Accès au téléchargement- gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"   Mots clés complémentaires des auteurs : accumulation technique, activité artistique, créativité, imaginaire, composition

Bernard S. ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ), Peyre L. ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ), Roosli W. ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ) - pour le Groupe ressources AEEPS-EPIC en l'EPS

Revue Enseigner l'EPS, 2016, 269, 26-35

Présentation  : Le demi-fond traditionnellement enseigné durant plusieurs décennies est l'activité « la plus redoutée par les élèves ». Ce « manque d’entrain pour cette activité de course » peut provoquer des refus ou tout du moins des pratiques contraintes, sans aucune motivation. Mais, plus que le choix de l’activité, le traite ment didactique et le mode d’entrée dans l’APSA ne seraient-ils pas davantage déterminants ?Nous répondrons par l’affirmative. Pour reprendre notre exemple, l’option du Demi-Fond, validée par les programmes de 2008, semble davantage correspondre à « l’activité spontanée des collégiens » et permet ainsi de satisfaire le désir de l’adolescent à s’engager totalement dans des efforts plus brefs mais intenses plutôt que dans dessituations monocordes ou linéaires (...) où la notion de durée est associée à la notion de régularité.Toutes ces réflexions ont guidé l’ensemble des choix réalisés pour construire le cycle de demi-fond présenté dans cet article. Il nous semble important de préciser que conformément aux options de recherche-action du groupe EPIC (Evaluation Par Indicateurs de Compétence), ce cycle de demi- fond de niveau 2 de compétence attendue a étéexpérimenté pendant près de trois ans au sein de trois établissements différents de l’académie de Versailles.Cet article reprend le cadre du protocole du groupe EPIC présenté dans la revue « Enseigner l’EPS » n° 268. Il constitue la première étape dans la recherche de l’élaboration d’un DERC (Dispositif d’Evaluation Révélateur de la Compétence) fiable qui pourrait s’inscrire dans un curriculum de formation EPIC, de l’élève en demi-fond, de la 6 ème à la Terminale.

Téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

 Documents associés en libre accès

Mots clés complémentaires des auteurs : compétence, fil rouge moteur, fils bleus méthodologique et social, indicateurs de compétence, évaluation formative, dynamique des apprentissages, demi-fond, réussite de tous

Collectif national du CEDREPS

Revue Enseigner l'EPS, 2016, 269, 7-17

Présentation : Lors de son dernier séminaire 2015 à l’ESPÉ de Lyon les 20 et 21 novembre, le collectif national du CEDREPS a échangé sur les nouveaux programmes d’EPS du collège à partir de plusieurs contributions. L’objet de cetarticle est de présenter les éléments d’analyse partagés par les membres du collectif comme nous l’avions fait lors de la sortie de la première version des programmes en avril 2015. Nous souhaitons ainsi contribuer au débat mené ausein de l’AE-EPS et de la profession sur cette question essentielle pour notre discipline.Mais d’abord rappelons nos positions :

 une conception de l’EPS réaffirmant sa filiation aux valeurs de l’école de la république et faisant du pratiquant cultivé son objectif. Ainsi pensée, l’EPS s’avère être à la fois une discipline d’enseignement et de vie scolaire une conception actualisée de la culture scolaire relative aux pratiques corporelles de notre temps qui s’incorpore notamment au travers d’activités adaptatives en rupture avec les motricités usuelles. une conception sur les savoirs communiqués en EPS par la pratique physique qui impose de « cibler » les objets d’enseignement une conception sur des activités proposées aux élèves faisant des FPS (formes de pratique scolaire) une spécificité scolaire qui permettent à tous les élèves de vivre des « tranches de vie » de handballeur, gymnaste, nageur...

C’est à partir de ces positions que le CEDREPS a analysé ces nouveaux programmes. L’analyse se présentera en deux parties. La première portera sur une comparaison des programmes du collège applicables à la rentrée 2016 avec ceux parus en 2008. Les trois fonctions d’un programme serviront de filtre pour mener cette comparaison. La seconde se propose d’étudier la cohérence interne de ce texte. La réforme du collège laisse une marge importante d’initiative aux enseignants pour qu’ils élaborent dans le cadre du socle commun, leurs contenus d’enseignement au niveau de l’établissement. Cela va obliger les équipes EPS à repenser le programme au niveau local.

 Document en libre accès

F. Lavie - Président de l'AE-EPS

Revue Enseigner l'EPS, 2016, 269, 2-6

Présentation : Le travail qui suit tente de préciser le positionnement de l'AE-EPS sur les nouveaux programmes d'EPS, puisque depuis leur parution officielle, nous ne nous sommes pas vraiment exprimés sur cette toute nouvelle version. Après la consultation sur les programmes organisée d’avril à juin 2015, le CSP a présenté la version définitive des programmes des cycles 2, 3 et 4 le 18 septembre à Madame Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale. Les textes, parus en avril dernier, ont été réécrits notamment à partir des différents rapports de synthèse (Consultation nationale, Contributions académiques des corps d’inspecteurs territoriaux) ainsi qu’à la suite des différentes auditions (personnalités de l’IGEN, IA-IPR, IEN, l’AE-EPS et le SNEP). Ces nouveaux programmes ont été ensuite validés par le Conseil supérieur de l’éducation et publiés au Bulletin officiel spécial n° 11 du 26 novembre 2015. Mais il s’agit en fait d’une toute nouvelle version des programmes et non d’une version amendée de la version initiale 2 . Le document que nous avions alors réalisé pour le CSP est donc, d’une certaine manière, caduque. Quel regard l’AE-EPS peut-elle alors porter sur ces nouveaux programmes d’EPS ?Les commentaires qui suivent proviennent d’une synthèse de divers textes issus de l’histoire récente de l’association et entérinés par le Conseil national. Ce document constitue une base de réflexion produite par différents groupes de rédacteurs de l’AE-EPS sur laquelle peut s’appuyer le travail des membres de l’association, bureaux régionaux et groupes ressource.   Document en libre d'accès

Mots clés complémentaires de l'auteur : socle commun, principes éthiques de l'AEEPS, curriculum de formation

<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Suivant > Fin >>