Recherche doc.

Fonds documentaire

S'inscrire pour

Résultats
Recherche de mots-clés: Total 62 résultats trouvés.
Mot clé: Danse Classement

G. Cogérino - Professeure des universités, STAPS, CRIS, L-Vis - Université Lyon 1 ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2018, 275, 27-31

Présentation : Exploitant les données issues d’entretiens semi-directifs, la première partie de cet article (parue dans le numéro précédent, 274,  de la revue) pointait la diversité des modes d’approche des APEx selon les enseignants d’EPS: les inquiétudes de certains face à une activité à la définition floue, leurs angoisses associées aux souvenirs de l’épreuve d’improvisation vécue durant leur formation, les contours très hétérogènes de plusieurs modalités d’enseignement de ces activités (dirigiste, incitatif, appropriatif, etc.). Cette seconde partie exploite la description des situations pédagogiques mises en place et relatées par les interviewés eux-mêmes. Il s’agit ici de rendre vivant pour le lecteur ce qui s’enseignait, et de quelle manière, en APEx durant les années 70. Pour ce faire, les situations recueillies et associées aux commentaires des interviewés ont été scrutées en fonction de leur but pour l’élève, de l’objectif énoncé par l’enseignant, et de la nature de l’activité d’expression support ». Après avoir un point sur le  contexte de l’enseignement de l’EPS dans les années traitées  et mis en exergue la « diversité des modes d’approche de l’ExCo,  l’auteure rappelle que «les années 70 sont le théâtre de virulents conflits de points de vue concernant la nature des APEx et la justification de leur présence en EPS ». A partir de l’une des questions des entretiens (« présenter une situation «typique» des APEx selon vous, expliciter ses objectifs »), elle propose une  catégorisation en 6  points des éléments de réponses : - la référence marquée aux danses et à un support musical - la référence marquée au mime, construire une histoire - l’exploration des gestuelles, la découverte des sensations corporelles, la libération des interdits sociaux - favoriser la communication, l’interdisciplinarité - se familiariser avec l’improvisation - donner envie de faire, s’amuser, diminuer freins et réticences des élè A la question de savoir si Les APEx introduisent un renouveau en EPS posée en conclusion, plusieurs éléments de réponse sont apportés : - celui-ci semble effectif seulement chez ceux qui les enseignent régulièrement et ont suivi une formation - les APEx ne sont pas aussi subversives que les critiques le prétendaient - les approches psychanalytique et strictement technique sont absentes. - les APEx sont bigarrées tant dans leurs pratiques de que des démarches d’enseignement - cette diversité  n’est peut-être pas représentée dans les publications professionnelles de l’époque.

Téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires de l'auteure : APEX, représentation, scolarisation
Mots clés :Danse Histoire Revue

Années 70 : De quoi les APEx sont-elles le nom ?

G. Cogérino - Professeure des universités, STAPS, CRIS, L-Vis - Université Lyon 1 ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2018, 274, 21-29

Présentation : En EPS, jusqu’à la fin des années 60, les pratiques dansées ont longtemps été l’apanage des seules professeures : durant la formation professionnelle, folkore, danse « Malko » ou danse « moderne » ne concernaient que les femmes, étudiantes élèves-professeures ou enseignantes. Que les articles critiquent le dévergondage de la danse moderne ou se félicitent de la rigueur de la danse classique, qu’ils détaillent longuement comment former au mieux les enseignantes, on ne voit que très peu apparaître le public masculin (comme cible visée, comme protagonistes sur les illustrations photographiques) La décennie 70 bouleverse ce paysage. D’une part, le mouvement « corporéiste » diffuse dans la société (Maisonneuve, 1976), d’abord aux USA puis progressivement en France. Les groupes, les stages d’Expression Corporelle se multiplient, dépassent le seul public des artistes, comédiens, « théâtreux » pour mobiliser des enseignants, intervenant à l’école maternelle, élémentaire, secondaire. Parmi les artistes les plus connus dans le monde de l’EPS, Pinok et Matho (par ailleurs enseignantes d’EPS à l’ENSEP Filles), Claire Heggen et Yves Marc, mais aussi Isaac Alvarez (avec Gil Mons) organisent de nombreux stages d’Expression Corporelle où se retrouvent des enseignants d’EPS. Au sein du CPS FSGT, qui organise également des stages très fréquentés par les enseignants d’EPS et les étudiants préparant le CAPEPS (stages Maurice Baquet), le groupe Expression Corporelle se crée en 1971 Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" Documents associés en libre accès Mots clés :Éditer les étiquettes

T. Tribalat - IA IPR Honoraire ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2017, 272, 2 - 7

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

 Mots clés complémentaires de l'auteur : trangression, danse et contemporain, école
Mots clés :CP3 Danse Revue

Coston A., Ubaldi J.L

Intervention lors d'un atelier de pratiques proposé par la régionale AEEPS - Nancy-Metz, 22 janvier 2016.

Présentation : Les chemins d'accès à la culture passent par la confrontation des élèves à des formes de pratiques scolaires (FPS) porteuses d'une tranche de vie de la culture de l'APSA, porteuse du fond culturel de l'APSA.Ces FPS peuvent ne plus « ressembler » aux pratiques sociales sportives Ces formes de pratiques sont de « véritables créations originales » qui «encapsulent » les objets d'enseignement, sélectionnés par l'enseignement. ».Elles permettent de rencontrer les savoirs les plus fondamentaux sans faire « révérence » aux pratiques sportives (moteurs, méthodologiques et sociaux). Elles sont valides à l'échéance d'un cycle d'enseignement. Adaptées aux ressources de l'élève et aux contraintes spatio-temporelles de l'école (faisables). Des illustrations pédagogiques sont présentées en gymnastique, danse et natation.

  Diaporama en libre accès et Fiches_d'observation en libre accès

Illustrations et mises en œuvre de la pédagogie de la mobilisation en arts du cirque à travers deux exemples de niveau 1

N. Lacince - Professeure agrégée EPS, collège Max Rouquette, Saint-André de Sangonis (34); F. Perrot - Professeure agrégée EPS, collège de Lubersac (19)

 In: Plaisir et processus éducatif en EPS. Une pédagogie de la mobilisation Coord.: F. Lavie et P. Gagnaire, Edit: AEEPS, 2014, 21-78 & 217-232 & 367-373

Présentation : L'article est composé : - de la première partie de l'ouvrage (57 pages) qui expose, en quelques dizaines de pages, les fondements d'une pédagogie de la mobilisation soucieuse de placer le plaisir d'agir et de pratiquer au cœur du processus éducatif en EPS. - d'une illustration concrète en danse à partir de plusieurs pistes pédagogiques susceptibles de mobiliser davantage les élèves. Ce sont des exemples de mises en œuvre conçues pour une pratique quotidienne. Ces illustrations sont celles de professeurs d'EPS qui ont des élèves au quotidien. Elles sont contextualisées à une classe, à une APSA et à un niveau de compétence en référence aux programmes d'EPS. Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" Le coût du téléchargement ne prend pas en compte la première partie intitulée "Une pédagogie de la mobilisation - Fondements" 21-78, offerte avec l'achat de l'article

Un exemple pour Danser Ensemble Autrement (seconde partie)

S. Dantony - professeure agrégée, UFR-STAPS, Paris Ouest, Nanterre La Défense; M. Feron - professeure agrégée, UFR-STAPS, Paris Ouest, Nanterre La Défense;

In : Forme de pratique scolaire, objet d' enseignement et discipline EPS. Collection : Les cahiers du CEDREPS, Publishers AEEPS, 2015, vol.14, 181-189

Résumé: Mise en œuvre concrète des stratégies d’adaptation dans l’enseignement de la danse : à partir d’une problématisation des conduites observées chez l’élève danseur, chorégraphe et spectateur, nous proposons une forme de pratique adaptée basée sur un choix pertinent et contextuel de stratégies d’adaptation permettant à tous les élèves de vivre ensemble une expérience singulière pour DANSER ENSEMBLE AUTREMENT. Ces propositions s’adressent plus particulièrement à des classes intégrant des élèves déficients visuels, déficients intellectuels ou amputés.

 Accès au téléchargement de l'article - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" L'ouvrage est disponible sous forme pdf - Sommaire Mots clés complémentaires des auteures : intégration

A. Coston - Professeur EPS, Formateur IUFM Lyon,  membre du groupe ressource AEEPS - CEDREPS ; J.L. Ubaldi - Professeur EPS, Directeur adjoint IUFM Lyon, membre du groupe ressource AEEPS - CEDREPS

In : " Entre programmes et innovations", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2012, Vol.12 : 39-60

Résumé : Face aux problèmes professionnels à surmonter, l’article présente une possibilité d’enseigner la danse au collège en toute « sécurité » L’article, après une lecture de la compétence attendue au regard d’une conception de la danse, propose une forme de pratique scolaire (FPS). Cette FPS s’appuie sur des choix didactiques qui échappent à l’exhaustivité traditionnelle de l’enseignement expert de l’activité. Différentes formes de guidage, tout au long du cycle sont explicitées. Des outils pour évaluer l’activité des élèves viennent conclure l’article.

Accès au téléchargement de l'article  - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"  L'ouvrage est disponible sous forme pdf - voir sommaire Mots clés complémentaires des auteurs : danse au collège, niveau 2, forme de pratique scolaire, guidage.

V. Cirillo - Professeure EPS, Certification complémentaire "Histoire des Arts" et "Art Danse", en charge de la spécialité "Art Danse" , Lycée Saint-Charles, Marseille

In : " Entre programmes et innovations", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2012, Vol.12 : 63-73

Présentation générale : L’enseignement de la danse en EPS, peut devenir un élément essentiel du traitement des programmes relatifs à l’Histoire des Arts. La mise en jeu du corps, pivot de la réception esthétique des œuvres, nourrit et enrichit l’acte de création pour servir l’enseignement de la danse, en contribuant parallèlement à l’acquisition des compétences propres à l’Histoire des Arts. Le traitement didactique proposé atteste d’un rapport privilégié entre plusieurs domaines artistiques : les œuvres étudiées sont des aquarelles et des sculptures de Rodin croisées avec une œuvre chorégraphique « Le Sacre du printemps » de Nijinski. Cette proposition sera assortie dans un second article, d’un détour par le contexte historique et artistique ainsi que d’une analyse des éléments de mise en œuvre du programme. En répondant aux exigences de l’enseignement de l’Histoire des Arts, discipline obligatoire et faisant l’objet d’une évaluation au DNB, l’enseignant permet la transmission du patrimoine par une démarche d’appropriation sensible des savoirs artistiques.

 Résumé (1ère Partie) : Ce premier temps a pour objectif de cerner les enjeux mutuels de l’enseignement de la danse en EPS et de l’Histoire des Arts, mais aussi d’éclairer la lecture du BOEN n°32 du 28 août 2008 et enfin de faciliter l’analyse des œuvres à travers les critères préconisés par ces mêmes textes. Ce partage d’expériences didactiques dans ce cadre, a pour but d’inciter les enseignants d’EPS à multiplier les mises en œuvre relatives à l’Histoire des Arts, et tenir ainsi un rôle essentiel dans l’acquisition de compétences obligatoires en Histoire des Arts. Accès au téléchargement de l'article  - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" L'ouvrage est disponible sous forme pdf - voir sommaire Mots clés complémentaires de l'auteure : Histoire des arts, Corps sensible, Traitement croisé des œuvres, Réception esthétique, Objets d’étude, Matière, Mémoire sensorielle, Expérience singulière.

V. Cirillo - Certifiée Histoire des Arts, Lycée Saint-Charles, Marseille.

In : "Forme de pratique scolaire, objet d'enseignement et d'intervention", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2013, Vol.13 :  149 - 156

Présentation générale : L’enseignement de la danse en EPS, peut devenir un élément essentiel du traitement des programmes relatifs à l’Histoire des Arts. La mise en jeu du corps, pivot de la réception esthétique des œuvres, nourrit et enrichit l’acte de création pour servir l’enseignement de la danse, en contribuant parallèlement à l’acquisition des compétences propres à l’Histoire des Arts. Le traitement didactique proposé atteste d’un rapport privilégié entre plusieurs domaines artistiques : les œuvres étudiées sont des aquarelles et des sculptures de Rodin croisées avec une œuvre chorégraphique « Le Sacre du printemps » de Nijinski. Cette proposition sera assortie dans un second article, d’un détour par le contexte historique et artistique ainsi que d’une analyse des éléments de mise en œuvre du programme. En répondant aux exigences de l’enseignement de l’Histoire des Arts, discipline obligatoire et faisant l’objet d’une évaluation au DNB, l’enseignant permet la transmission du patrimoine par une démarche d’appropriation sensible des savoirs artistiques.

Résumé (2ème partie) : La mise en jeu du corps comme pivot de la réception esthétique des œuvres, nourrit et enrichit l’acte de création pour servir l’enseignement de la danse, mais contribue également à l’acquisition des compétences propres à l’Histoire des Arts. Le traitement didactique proposé dans le Cahier du CEDREPS N°12, explorait plusieurs domaines artistiques. Ainsi, les œuvres étudiées, les aquarelles et les sculptures de Rodin, croisées avec l’œuvre chorégraphique « Le Sacre du printemps » de Nijinski, feront l’objet dans cette seconde partie d’un détour par le contexte historique et artistique et seront le support d’une analyse des éléments de mise en œuvre du programme.

Accès au téléchargement de l'article - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"L'ouvrage est disponible sous forme pdf -  voir sommaire Mots clés complémentaires de l'auteure : corps sensible, traitement croisé des œuvres, réception esthétique, propriétés esthétiques, valeurs artistiques, analyse d’œuvres
Stratégies d'adaptation au service des ressources, prenant en compte les contraintes : illustrations en danse

M. Féron - Professeur agrégée UFR STAPS, Paris Ouest Nanterre La Défense; S. Danthony  - Professeur agrégée UFR STAPS, Paris Ouest Nanterre La Défense; 

In : "Forme de pratique scolaire, objet d'enseignement et d'intervention", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2013, Vol.13 : 65-75

Introduction : La démarche méthodologique décrite dans cet article, vise une transversalité dont l’intérêt n’est pas seulement l’intégration de chacun dans un groupe quel que soit le handicap ou l’activité physique sportive et artistique enseignée mais bien d’observer de réellestransformations motrices vers la construction de l’autonomie dans la pratique de l’activité physique. Elle repose sur l’analyse des ressources et contraintes propres à chaque personne en situation de handicap pour aboutir à des choix hiérarchisés de stratégies d’adaptation faits par l’enseignant :

Donner du plaisir Rassurer Compenser les points faiblesen s’appuyant sur les points forts

Accès au téléchargement de l'article - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"L'ouvrage est disponible sous forme pdf -  voir sommaire

Coordination : S. Testevuide

Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2014, Vol. "Spécial 20 ans", pp. 143.

Sommaire

Vers des visées éducatives par l'enseignement de compétences spécifiques en judo - J.Badreau Les visées éducatives en danse et la construction de sens au plus près de la culture de référence - M. Coltice "M"sieur, à quoi on joue ?" - J. Metzler Des situations de "Ré(v)érence" aux forme de pratiques scolaires - R. Dhellemmes Les enjeux éducatifs de l'EPS. Regard sur une course poursuite - G. Bonnefoy Cibler, habiller, intervenir pour permettre à nos élèves d'apprendre en EPS - J.L. Ubaldi, A. Coston, M. Coltice, S. Philippon Les promesses d'une Pratique "studieuse" du Handball en EPS - M. Portes Les Cahiers du CEDRE 1999/2007. Itinéraire d'une réflexion collective - G. Bonnefoy Acquisitions attendues en EPS, motivation, évaluation : la place du score - N. Mascret Forme de pratique scolaire : proposition d'une démarche de caractérisation et d'illustration - A.Coston, S. Testevuide, J.L. Ubaldi Regard sur les pratiques professionnelles : impasses et ouvertures en CP5 - F. Bergé La CP, un symptôme des évolutions d'une discipline scolaire : l'EPS - T. Tribalat Les options du travail du CEDREPS aujourd'hui : 5 repères - G. Bonnefoy, R. Dhellemmes Ce "Spécial 20 ans" réunit une série d'articles choisis dans les "Cahiers" témoignant de la démarche suivie par le CEDREPS depuis sa création.

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

E. Comandé - Professeure agrégée EPS, URF STAPS Caen ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

In : "La leçon en question", Dossier :"Enseigner l'EPS", Publishers : AE-EPS, 2013, n°1, 97-102

Présentation : L'enseignement de la danse, dans le cadre de la leçon d'EPS, mérite d'être interrogé dans ce qu'il cède comme place aux rituels et à leur impact sur l'apprentissage de l'élève. Le rite permet de placer d'emblée l'élève dans une structure contextualisée de savoirs tout en lui donnant la clef de lecture, de l'accompagner dans la transformation qui est explicitement attendue de lui. En d'autres termes, il peut représenter un véritable temps d'apprentissage permettant à l'élève de se placer dans un état, un espace, un temps et un rapport à autrui spécifiques, nécessaires à la démarche de création. A partir d'un exemple de situation de référence, correspondant à une mise en danse et à la recherche d'un état de disponibilité affective et motrice, l'article développe les éléments relatifs aux dimensions collective, spatio-temporelle et corporelle qui, par leur redondance et leur implication, confinent au rituel. Accès au téléchargement de l'article - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé L'ouvrage est disponible sous forme pdf Mots clés complémentaires de l'auteure : rite, symbolique, espace, temps, corps

J. Cizeron - Professeur agrégé EPS, IUFM d'Auvergne ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ); M. Cizeron - Maître de conférence, UFR STAPS Clermont-Ferrand ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

In : "La leçon en question", Dossier :"Enseigner l'EPS", Publishers : AE-EPS, 2013, n°1, 48-53

Présentation : L'article présente des éléments de conception et d'analyse de l'enseignement de la danse à l'école  maternelle, à partir d'un projet articulant des activités graphiques avec des activités corporelles. Dans un premier temps, l'analyse porte sur l'explicitation de la démarche d'enseignement. Celle-ci comporte un volet didactique et un volet pédagogique. Le premier concerne le rôle dévolu à l'interaction des élèves avec les objets pour faire advenir le geste dansé. De type investigation-structuration, la démarche pédagogique adoptée consiste à articuler des phases d'exploration sensori-motrice, de verbalisations, et d'élaborations gestuelles. Dans un second temps, l'analyse porte sur la progression des leçons en lien avec l'évolution des conduites des élèves. Accès au téléchargement de l'article - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" L'ouvrage est disponible sous forme pdf Mots clés complémentaires des auteurs : enseignement, objet, progression

D. Beaumont, S. Bellaton, I. Chantreux, S. Diaz, J. Dupont, L. Dupont, P.Gacon, O. Galy, F. Jnakoa, A. Le Bouhellec, P.Y. Leroux, F. Page, L. Pouilly, E. Reuillard, P. Tranh Van Hong, M.J. Urvoy, sous la direction de L. Amatte -  Groupe de réflexion en EPS de Nouvelle-Calédonie

Revue Enseigner l'EPS, 2013, 259, 2-11

Présentation : Comment articuler les nouvelles dispositions institutionnelles sur l'évaluation de l'EPS au collège, avec les éléments clefs du concept de compétences ? Le Groupe de Réflexion en EPS de la Nouvelle-Calédonie propose pour cela une mise en oeuvre concrète, à partir d'une démarche d'illustration dans diverses activités supports.

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires des auteurs : concept de compétences, évaluation DNB

J.L. Ubaldi, A. Coston, M. Coltice, S. Philippon - Professeurs agrégés EPS

In : "Faire pratiquer ... pour faire apprendre", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2006, Vol.6 : 7-31

Présentation : Nous avons voulu réunir dans une même cohérence quatre activités qui ont une forte représentativité dans les programmations en EPS et qui, surtout aujourd'hui, sont l'objet de débats profonds quant à leurs mises en oeuvre en EPS. Nous voulons affirmer des choix, faire des propositions concrètes, montrer que d'autres ne font pas comme nous, en espérant que le débat serein s'installe enfin.

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

 T. Tribalat - IA IPR EPS

In : "Faire pratiquer ... pour faire apprendre", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2006, Vol.5 : 66-75

Présentation : La vocation de l'enseignement de l'EPS n'étant pas d'apprendre les oeuvres, au sens de les interpréter ou de les analyser, quelles relations instaurer avec celles-ci dès l'instant où nous considérons leur approche comme nécessaire, pour qu'elles nourrissent la culture de l'élève pratiquant ? Quelles forme de pratique scolaire mettre en place pour permettre cette relation tout en poursuivant les objectifs de l'EPS.

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

M. Bertrand "Pinok" - Professeur EPS, Comédienne, Mime , M. Dumont "Matho" - Sport, comédienne - Mime

Actes du colloque « Education Physique Scolaire, Personne et Société », Publishers AEEPS, 1997, 151-156

Plan

I . Génèse détaillée de notre démarche Etat des lieux en 58-60 ENSEPS, la danse à l'ENSEPS Recherches et réflexions de Mireille Fromantel au sujet de la danse à l'école Etudes et travaux de Pinok et Matho : spectacles, choix du terme "Expression corporelle" Création du TEMP hors structures Expression corporelle écartelée. L'après 68.

II . Une pédagogie de l'Art du Mouvement

Art et sport Une approche de l'Art du Mouvement Contenu Manière : l'attitude pédagogique, la création d'un champ magnétique

III . Une expérience du TEMP au CM2. Réflexions des enfants

IV . Conclusion : L'éducation pensée comme éveil plutôt que conditionnement

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés :CP3 Danse Primaire Histoire
dès les premières séances d'un premier cycle de danse ?

C. Cuvinot Peyre - Professeure agrégée EPS, Collège Miramaris, Miramas ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ), S. Neulet - Professeure agrégée EPS, Collège Mendès France, Vitrolles ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2012, 256, 2-10

Présentation : Cet article propose une forme d'entrée dans l'activité où les élèves découvrent différents styles de danse à partir d'extraits vidéos puis en les éprouvant physiquement. Grâce à une valise à consignes, l'enseignant fait ensuite évoluer les propositions des élèves afin de les faire entrer dans la danse contemporaine progressivement. En plus des apprentissages relatifs à l'acquisition de la compétence de niveau 1 des programmes d'EPS, cette démarche permet également de contribuer à  l'enseignement de l'histoire des arts.

Cette forme d'entrée dans l'activité s'inscrit dans la proposition d'une forme de pratique scolaire où l'enseignement de la danse est référé à des oeuvres chorégraphiques.

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires des auteures : styles de danse, forme d'entrée, articuler connaissances et action, composer
Mots clés :CP3 Danse Collège HDA Revue

V. Cirillo - Lycée Saint-Charles, Marseille.  

In : "L'EPS, entre innovations et programmes", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2011, Vol.11 : 133-144

Résumé : Le socle commun de compétences et de connaissances relatives à la culture humaniste, engage l’enseignant d’EPS vers une nouvelle manière d’appréhender l’enseignement des activités physiques artistiques. L’interaction Culture humaniste / EPS, témoigne d’une unité fondamentale en EPS par la création d’un espace résonant avec les « enjeux esthétiques et humains d’une œuvre » littéraire et/ou artistique. Une nécessaire réflexion concernant l’acquisition de ces nouveaux savoirs, conduit à une démarche innovante en EPS qui tient compte d’une théorie de l’Esthétique de la réception associée au principe phénoménologique de la perception. L’exemple de terrain qui illustre cette approche, engage la présence totale au mouvement des élèves dans le monde de leur expérience sensible.

Accès au téléchargement de l'article - gratuit aux adhérents et abonnés "web partagé"L'ouvrage est disponible sous forme pdf - sommaire

Mots clés complémentaires de l'auteure : horizon du monde, intentionnalité, expérience sensible, l’épreuve des préjugés, mise en abyme

C. Drevet, A. Farges, M. Svensson-Richon, N. Tircazes - Professeurs des écoles dans le Val d'Oise

Revue Enseigner l'EPS, 2009, 247, 2-11

Présentation : Notre projet concerne des élèves du début du cycle 3 (CE), il est programmé sur une période de 8 semaines environ et concerne toutes les disciplines à l'exception de l'histoire/géographie et l'anglais. Il intègre :

l'EPS, avec la réalisation de la chorégraphie pour la danse, la musique, pour le chox du support musical, les sciences, avec une séquence en biologie sur le déplacement (articulations et muscles mis en jeu) et deux séquences en technologie, pour une fabrication d'objets à partir d'une technique (pantin articulé en relation avec les sciences et instruments de musique), une séquence de mathématiques concernant le codage et la réalisation d'un plan ou d'une maquette, une séquence en françaix de productions d'écrits (programme, invitations, légendes de photos) et une autre en littérature de jeunesse en enfin l'utilisation des TICE, avec un reportage photo sur le projet ainsi que l'édition sur traitement de texte des écrits produits en Français.

L'organigramme "Projet pluridisciplinaire" reprend ces informations.

Notre activité "support", la danse est une activité de création de formes corporelles signifiantes, d'expression et de communication. Elle a aussi l'avantage de concevoir les relations sur le monde de la coopération. C'est une activité originale qui place l'enfant dans une démarche de création. Elle permet à chaque enfant de construire, de se conduire, d'apprendre et d'évoluer en fonction de ses compétences propres avec l'aide de l'enseignant et des autres enfants de la classe. C'est un moyen efficace de lutte contre l'échec scolaire et l'exclusion.  Différentes compérences sont mises en oeuvre dans un projet danse à l'école. La danse à l'école est un projet interdisciplaire.

Accès au téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

<< Début < Précédent 1 2 3 4 Suivant > Fin >>