Recherche doc.

Fonds documentaire

S'inscrire pour

Résultats
Recherche de mots-clés: Total 128 résultats trouvés.
Mot clé: Enseignant d'EPS Classement

des outils relationnels et didactiques au service d'un climat de classe favorable aux apprentissages

Magali Boizumault - Formatrice ESPE Bordeaux, laboratoire LACES (EA 7437) ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2018, 275, 2-4

Présentation : A partir d’un postulat de base, « on ne peut pas ne pas communiquer », ce texte s’attache à développer une réflexion autour des formes et des fonctions des communications non verbales (CNV) qui apparaissent de façon singulière dans notre discipline. Les principes d’une communication « plurimodale » s’appuyant sur une  simultanéité de l’activation de ses  canaux  en sont les fondements. La communication est abordée sous un angle  relationnel et interactionnel. L’auteure interroge, pour notre discipline, les formes et les fonctions possibles des interactions. Elle nous présente avec précision les CNV en général et en EPS en particulier,  sur différents plans (gestion de classe, apprentissages, ergonomie pour l’enseignant) puis en développe les fonctions. Cette présentation s’appuie sur l’observation d’une dizaine d’enseignants expérimentés (+ 10 ans d’ancienneté minimum). L’article se conclut par la mise en exergue de la  complexité des phénomènes en appelant de ses vœux une réflexion professionnelle sur ces questions, fort de l’observation selon laquelle Les CNV, dont nous savons qu’elles sont capitales dans la communication, sont  non conscientisés donc sous-investies par les enseignants.  

Accsè au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires de l'auteure : interations non verbales, climat de classe, gestes professionnels

Les indicateurs de compétence au service d'un socle "incarné" en EPS

E. Testud - Professeur EPS, collège Lafayette, Le Puy, Groupe ressource EPIC ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2018, 274, 12-16

Présentation : Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture définit les missions essentielles de l’École en explicitant ce qui paraît pertinent pour tous les élèves et pour la société présente et en devenir. Il traduit un projet global de formation qui donne une vision plus claire de l'éducation publique pour laquelle toutes les disciplines doivent se référer afin de construire une cohérence éducative. Il s'agit pour nous, professionnels de l'EPS, d'éclaircir la contribution originale, irremplaçable de notre discipline à la formation du futur citoyen. Nous souhaitons dépasser le fait de considérer le socle, les finalités éducatives comme de simples considérations politiques, comme une « autre chose » qui serait à la marge de notre identité disciplinaire, et qui ne modifieraient pas, au bout du compte, les pratiques professionnelles. Nous souhaitons définir les relations, le chaînon manquant qui met en valeur un socle « incarné » en EPS. L'évaluation par indicateurs de compétence, qui constitue le centre de la réflexion du groupe EPIC, est au cœur des relations socle / EP Accès au téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"Documents associés en libre accès Mots clés complémentaires de l'auteur : EPS soclé, Indicateurs de compétences, DERC

L. Grun - PRAG d'EPS, Université de Lorraine, STAPS Metz, Chercheur associé au SHERPAS Université d'Artois, Qualifié CNU en Histoire et STAPS (22é et 74é section)

Revue Enseigner l'EPS, 2016, 270, 21-24

Introduction : Qui sait enseigner la CP5 ? Et comment l'enseigner . Personne, pourrait-on répondre. On n'enseigne pas une Compétence Propre à l'EPS. Admettons! Qui alors, sait enseigner le step, la musculation, la natation en durée ou la course en durée ? Ou, pour être plus précis, combien parmi les enseignants en France, sont capables d'enseigner ces APSA en respectant la logique interne de la CP5, celle qui consiste à "produire et identifier des effets sur soi  ... liés à un mobile personnel"? Sans être exhaustif,on peut postuler qu'enseigner, c'est à minima, sinon transmettre des connaissances, au moins favoriser des apprentissages ou acquisitions de la part de l'élève. L'efficacité dans l'enseignement est corrélée au dégré d'expertise du professeur, à la fois relatif aux contenus à transmettre, bref aux savoirs disciplinaires, mais également aux compétences pédagogiques, c'est-à-dire aux relations nouées avec l'ensemble des élèves. Il ne s'agit pas ici de discuter du bien-foné ni du statut de la CP5, d'autres s'y sont déjà essayés sans que les débats soient clos. Mais l'objet de cet article consiste à exprimer la complexité que revêt l'action d'enseigner dans le cadre de la CP5.   Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" Mots clés complémentaires de l'auteur : concours

Engagement associatif et formation professionnelle continue des Enseignants d'EPS (période 1936 à 1982)

D. Abonnen Thèse de doctorat d'histoire, présentée sous la direction J-M Guillon, Université Aix-Marseille I (2010)

Résumé : A l'origine association rattachée à l'Ecole Normale d'Education Physique, l'Amicale s'est transformée par le jeu de pressions internes et d'évènements liés à l'Education physique.Structure de défense et de promotion de l'enseignement des ENSEPS, ses dirigeants revendiquent l'EPS comme une discipline scolaire et un statut correspondant à ses enseignants. Organisés en réseau régionalisé, les activités qu'ils proposent prennent la forme d'une véritable formation continue. Les stages et les publications diffusent des formes novatrices de pédagogie de l'EPS et en particulier les formes sportive et artistique.Ses responsables veulent faire de l'association un lieu d'échanges et de débats en favorisant son ouverture à toutes les sensibilités professionnelles de l'enseignement de l'EPS. Cette volonté se heurte toutefois à des difficultés qui sont les conséquences des orientations nouvelles de la discipline EPS que l'association a contribué à favoriser. Cette étude constitue une possible voie d'accès à l'histoire d'une discipline scolaire abordée à travers celle de ses praticiens. C'est également l'histoire de l'éclosion du concept de formation professionnelle continue en EPS

documents en libre accès

Partie 1  Partie 2 Annexes1 Annexes2 Annexes3

Mots clés complémentaires de l'auteur : Amicale, AEEPS

S. Brau-Antony - Université Reims, Champagne Ardennes, ESPE (CEREP-EA 4692); V. Grosstephan - Université Reims, Champagne Ardennes, ESPE (CEREP-EA 4692);

In : Forme de pratique scolaire, objet d' enseignement et discipline EPS. Collection : Les cahiers du CEDREPS, Publishers AEEPS, 2015, vol.14, 191-199

Résumé: L’article vise à caractériser l’épistémologie pratique du professeur en la considérant comme une variable importante orientant les choix didactiques de l’enseignant. Les auteurs font l’hypothèse qu’il est possible d’inférer l’épistémologie enseignante à partir de l’analyse in situ de leur pratique professionnelle ce qui suppose de décrire par le menu détail les interactions enseignant/élèves autour d’objets de savoirs spécifiques. A partir de l’exemple de l’enseignement « du collectif » dans les sports collectifs, l’article met en évidence des épistémologies pratiques fondées sur des conceptions du collectif qui s’opposent.

 Accès au téléchargement de l'article - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" L'ouvrage est disponible sous forme pdf  - Sommaire Mots clés complémentaires des auteurs : épistémologie, collectif

L. Szerdahelyi - Professeur EPS, Le Blanc Mesnil. Chercheur associé au CRIS (Université Lyon 1), Qualifié CNU en sociologie, Histoire et STAPS (19. 22 et 74è sections) ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2015, 267, 26-28

Présentation : Attentive à l'intégration des femmes dans une profession historiquement dominée par les hommes, cette thèse apréhende la diversité des parcours d'enseignantes d'EPS au regard des expériences individuelles. Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"   Mots complémentaires de l' auteur : genre, parcours, carrières, égalité

et Coopération/Opposition Collectives en Bretagne

J.F Marec - Doctorant ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ); E. Autret -  Docteur (elodie.autre Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ); T. Michot - Maître de conférences, laboratoire LABERS, EA 3149, Université de Brest ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2015, 266, 18-25

Présentation : Le présent article synthétise une recherche qualitative réalisée  auprès de 10 enseignants en éducation physique en Belgique francophone afin de comprendre comment ils génèrent des émotions fortes telles que le plaisir et plus profondément la passion des APSA

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" Mots complémentaires des auteurs : identité, socialisation, sports collectifs scolaires
Au travers de l'appropriation des connaissances en didactique

J.B. Chiama - PRAG EPS, Formateur 1er et 2nd degré, Coordonnateur des formations du site Hirsch Institut d'éducation de l'Université de Cergy Pontoise

Revue Enseigner l'EPS, 2014, 265, 2-6

Présentation :L'objet de cet article est de faire état d'une réflexion autour du moment clef que constitue pour l'enseignant "l'entrée dans le métier". la question est abordée, sous l'angle des premiers usages dans le cadre de la pratique professionnelle des connaissances didactiques acquises en formation initiale. Le souhait est de contribuer à notre compréhension de ce qui organise le professeur stagiaire d'EPS afin d'optimiser l'utilisation du levier de la réflexion didactique lros des temps de formation dans le cadre de l'entrée dans le métier. S'exprime ainis l'ambition d'un ancrage dans la réflexion sur la construction des gestes professionnels et du projet de compréhension et de proposition porté par la didactique professionnelle.

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires de l'auteur : professionnalisation, appropriation

J. Brunelle  - Professeur, Département d'éducation physique de l'Université Laval à Québec, Canada; J.P. Brunelle - Professeur, Faculté des Sciences de l'activité physique, Université de Sherbrooke, Canada; JF Brunelle - Formateur, Faculté des Sciences de l'activité physique, Université de Sherbrooke, Canada #fb

Colloque "Vers une éducation au plaisir de pratiquer. Orientations et pistes pédagogiques", Groupe ressource "Plaisir", 22 et 23 mars 2014 à l'Université Catholique de Louvain.

Plan : Introduction La justification de l a passion pour les APS Hypothèses de Vallerand (2003) Une méthodologie de recherche de type corrélationnel Résultats des études Un type de passion à promouvoir Une recommandation de Vallerand sur le rôle des enseignants La contribution de notre modèle à cette recommandation La description du modèle Enraciner la passion harmonieuse pour les APS Dynamiser la passion harmonieuse pour les APS Encadrer la passion harmonieuse pour les APS Maintenir la passion harmonieuse pour les APS Conclusion

Diaporama en accès libre

C. Mauny - IA IPR EPS, Conseiller académique en Recherche, Développement Innovation et Expérimentation (CARDIE), Académie de Lille

In : " Entre programmes et innovations", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2012, Vol.12 :139-150

Résumé : Piloter l’innovation est un processus actif et dynamique qui suppose que l’on soit au plus près de la réalité des pratiques professionnelles pour repérer, accompagner, infléchir, solliciter, bref pour faire valoir la créativité pédagogique au service de la réussite de tous et de chacun.

L’auteur présente ici la structure et le fonctionnement d’un dispositif Académique destiné à créer du lien entre les acteurs des innovations, quels que soient leur rôle, leurs statuts ou leur responsabilité dans le système éducatif. La conception de l’ensemble s’appuie sur des données théoriques qui expriment un cadre notionnel et institutionnel que tout acteur appréhendera avec profit.

 Accès au téléchargement de l'article - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagéL'ouvrage est disponible sous forme pdf - voir sommaire

Mots clés complémentaires de l'auteur  : innovations, acteurs des innovations, dispositif d'accompagnement, pilotage académique, continuité pédagogique

Entretien avec Stéphane Brau-Antony (Maître de conférences en Siences de l'Education)

G. Bonnefoy;  R. Dhellemmes

In : " Entre programmes et innovations", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2012, Vol.12 :125-136

Résumé : L’activité évaluative de l’enseignant est un élément important du processus didactique, dans sa dimension formative comme dans sa dimension certificative. Moins étudiée, cette dernière peut à certaines conditions être un levier puissant pour faire évoluer les contenus de la discipline EPS. L’évolution des modalités de certifications révèle par ailleurs souvent un modèle de l’élève physiquement éduqué mis alors en perspective. Les travaux en didactique peuvent ils aider à la définition d’épreuves certificatives « innovantes » ? Pourraient ils également contribuer à articuler recherche et pratiques enseignantes ? Ce sont quelques unes des questions « professionnelles » auxquelles Serge Brau-Anthony se propose ici de répondre, prenant appui pour sur ses travaux scientifiques dans ce domaine particulier de l’action didactique.

 Accès au téléchargement de l'article - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagéL'ouvrage est disponible sous forme pdf - voir sommaire

Mots clés complémentaires des auteur  : activités évaluatives, évaluation formative, évaluation certificative, référentiel, compétences, arrangements didactiques

T. Patinet - Enseignant EPS , lycée professionnel de Breuil-Le-Vert, Chargé de mission pour la formation de formateur, IUFM, Académie Amiens, membre du groupe ressource AEEPS - CEDREPS

In : " Entre programmes et innovations", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2012, Vol.12 : 31-35

Résumé : Pour comprendre et agir sur le processus de construction de la discipline, il est nécessaire de comprendre la manière dont les enseignants s’approprient les programmes. Mais cela n’est pas suffisant. Comme le dit C.Amade Escot, « La construction disciplinaire relève moins d’une mise aux normes du moment que d’un mouvement dans lequel est pris l’ensemble de la communauté professionnelle au sens élargi des enseignants d’EPS, des formateurs, des inspecteurs, des chercheurs  dans un contexte sociologiquement et épistémologiquement déterminé ».

Etudier les conditions concrètes d’exercice du métier, permet de saisir les dynamiques professionnelles porteuses d’innovations…..dont certaines seront reprises dans les textes de la discipline. Accès au téléchargement de l'article  - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" L'ouvrage est disponible sous forme pdf - voir sommaire Mots clés complémentaires de l'auteur : conditions de l'innovation, construction disciplinaire, fomes de pratiques scolaires, objet d'enseignement, compétences des programmes

N. Mascret - Maître de conférences, IUFM Aix-Marseille , membre du groupe ressource AEEPS - CEDREPS (article collectif)

In : " Entre programmes et innovations", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2012, Vol.12 : 25-28

Résumé : Au-delà de l'élaboration d'une innovation professionnelle, l'article cherche à étudier les processus de sa potentielle diffusion. Pour cela, nous nous intéresserons tout d'abord aux obstacles qui peuvent faire qu'une innovation ne pénètre pas les pratiques professionnelles. Nous analyserons ensuite les conditions qui semblent prometteuses pour qu'une innovation puisse avoir les meilleures chances de diffusion. Enfin, nous identifierons les outils susceptibles de contribuer à cette diffusion.

Accès au téléchargement de l'article  - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" L'ouvrage est disponible sous forme pdf - voir sommaire Mots clés complémentaires des auteurs : intelligibilité, activités des enseignants, objets
Pour une conception ouverte d'une référence sans révérences, aux programmes de l'EPS

S. Testevuide - Enseignant au STAPS de Nantes, membre du groupe ressource AEEPS - CEDREPS

In : " Entre programmes et innovations", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2012, Vol.12 : 17 - 22

Résumé : L’auteur reprend ici les divers articles proposés dans ce cahier 12, en montrant comment l’ensemble s’articule autour des questions que pose l’innovation, des réponses apportées et des conditions de leur diffusion. Les champs suivants sont abordés

L’activité des enseignants, face des changements de pratique La discipline scolaire EPS dans ses transformations de perspective  Ce qui relève de la certification des acquisitions des élèves La mise en scène des objets d’enseignement en EPS La cohérence des principes qui rend l’EPS intelligible autant pour ses professionnels que pour ses utilisateurs. Le rôle de l’Intervention, ciblée sur les contenus dans la conduite de la classe

Ces éléments sont développés dans la succession des articles du cahier 12

Accès au téléchargement de l'article  - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"L'ouvrage est disponible sous forme pdf - voir sommaire

Mots clés complémentaires de l'auteur : intelligibilité, activités des enseignants, objets d'enseignement

S. Allec - Enseignant et formateur, Professeur agrégé EPS,  lycée Audiberti, Antibes, Docteur en Sciences de l'Education ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2014, 263, 10 - 14

Présentation : L’objet de cet article est de porter un regard constructif de formateur / praticien sur la formation des enseignants, commune à toutes les disciplines, afin de lancer une réflexion sur ce qu’éventuellement elle pourrait être à minima, ou bien en complément de ce qui existe et de ce qui se fait déjà.

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires de l'auteur : pédagogue, expérience, expertise, animation, professeurs novices, stagiaires

S. Allec - Docteur en Sciences de l'Education, Formateur transversal sur les thématiques de "L'autorité" et de la "Gestion des conflits", Académie de Nice, Professeur agrégé EPS, Lycée Audibert, Antibes.

Revue Enseigner l'EPS, 2014, 262, 2 - 4

Introduction : La gestion du groupe est une priorité éducative et une compétence professionnelle qui est inévitablement associée, entre autres, à la capacité d’organiser le travail en classe 1. Etre dans la capacité de faire face à l’élève difficile, de gérer le conflit, relève d’une formation permettant d’acquérir a minima des connaissances et des savoirs qui, avec l’expérience et la diversité des contextes, permettront à l’enseignant d’agir de manière relativement efficace et durable tout en conservant des valeurs morales et des principes éducatifs.Le modèle que je propose d’adopter dans cet article consiste à répondre aux quatre questions qui me sont les plus fréquemment posées en conférence par les différents types de public enseignant, mais également ceux de CPE et de personnels de direction.

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires de l'auteur : gestion de conflit, autorité, élève difficile, violence

Présentation comparative entre le modèle PLC2 et le modèle PEES : l'exemple de l'académie de Versailles

J.B. Chiama - Membre de l'équipe de formateurs EPS, IUFM, Université de Cergy Pontoise

Revue Enseigner l'EPS, 2013, 261, 8 - 13

Présentation : Ce texte a pour ambition d’exemplifier les modèles de formation des professeurs stagiaires PLC2 (1990/2010) et PEES (2010…) au travers de l’exemple de l’académie de Versailles.Ce projet est né de deux réflexions :• Au gré de mes rencontres, il m’est apparu que le modèle de formation des PLC2 en IUFM restait très présent dans les esprits et que le modèle en cours des PEES, mis en place pour la 4ème année à la rentrée 2013, restait peu connu. De nombreux collègues, actuellement tuteurs (comme conseillers pédagogiques, comme professeurs stagiaires), semblent avoir en tête ce modèle, notamment lorsqu’ils évoquent les journées de formation des stagiaires actuels.• Dans la perspective de l’élaboration d’un nouveau modèle de formation avec les ESPE, il peut être intéressant d’interroger ceux qui se sont succédé depuis le début des années 1990, afin, le cas échéant, d’envisager d’éventuelles pistes pertinentes pour une nouvelle évolution de la formation des professeurs stagiaires de notre discipline.Le but principal n’est pas de faire part d’un point de vue exhaustif sur les deux types de parcours ni de présenter les contenus de formation et les modalités de mise en oeuvre sur chacune des journées. Il s’agit plutôt, au travers de la présentation d’un exemple d’organisation de dispositif, d’envisager le lancement d’un débat sur les prochaines échéances en termes de formation à l’entrée dans le métier, s’inscrivant ainsi dans la démarche de notre association.

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires de l'auteur : professionnalisation, professeurs stagiaires, modèles de formation
La nécessité d'accompagner la conception et les mises en œuvre d'un enseignement par compétences

A. Falco - IA IPR Académie de Bordeaux ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2013, 261, 20 - 28

Résumé : Les orientations institutionnelles induisent une évolution des pratiques professionnelles en invitant les enseignants à concevoir des situations d’apprentissage saisissant simultanément les programmes et les compétences transversales. Les situations complexes portent cette double ambition. Toutefois, à l’observation, si des évolutions sensibles sont apparues dans les pratiques enseignantes, elles marquent aujourd’hui le pas.Certes, les collectifs d’enseignants planifient leurs séances dans le respect de l’esprit des programmes. Mais nous repérons des résistances compréhensibles de trois ordres : - Les réformes des dix dernières années devraient permettre progressivement un professionnalisme collectif qui, s’il existe dans les souhaits des enseignants, n’est pas encore traduit dans les classes qui restent soustraites à l’emprise du travail collectif. Aujourd’hui, la production d’une analyse partagée des programmes reste encore soumise aux fluctuations des conceptions personnelles des APSA de chaque enseignant.- L’effort légitime pour rendre visible une discipline est circonscrit prioritairement à la définition de ses contenus d’enseignement et à celle de l’activité physique enseignée. La visibilité d’une discipline interroge également les relations qu’elle entretient avec les autres disciplines quant au projet de formation des élèves.- Si les programmes évoluent au plan des acquisitions qu’ils souhaitent mettre à l’étude pour les élèves, la pensée collective des enseignants, notamment dans la fabrication d’outils de terrain doit également se mettre en mouvement. Le groupe de production de ressources de l’académie de Bordeaux constitué d’un collectif d’enseignants du second degré, du premier degré, de formateurs des STAPS, d’un professeur des Universités, référent scientifique, et coordonné par l’Inspection pédagogique régionale EPS, a produit des outils pour concevoir les pratiques d’enseignement par situations complexes. Ces outils permettent d’identifier collectivement les exigences de formation, de concevoir une situation complexe par niveau de compétence, de la paramétrer afin de convoquer précisément les compétences relatives au plan moteur, social, méthodologique et langagier du niveau de formation.Un exemple en demi-fond pour un niveau un de compétence est présenté dans cet article qui s’inscrit dans la problématique de l’accompagnement du changement des pratiques professionnelles des enseignants.

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires des auteurs : situations complexes, formation professionnelle

N. Recoules - Professeur agrégé EPS, lycée Henri Wallon, Aubervilliers (nico Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ); G. Escalié - Professeur agrégé EPS, Maître de Conférences, UFR STAPS Bordeaux ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ) ; S. Chalies - Maître de Conférences, IUFM Midi-Pyrénées ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2013, 261, 2 - 7

Présentation : Cet article a pour ambition de circonscrire les grandes lignes d’une formation professionnelle à l’enseignement de l’EPS innovante. Pour ce faire, il présente puis illustre une conceptualisation originale de l’enseignement ancrée sur des postulats issus d’une lecture « collectiviste » de l’action (pour plus de détails se référer à : Bertone & Chaliès, 2008). Trois de ces postulats sont détaillés et illustrés en suivant.Tout d’abord, toute réalisation d’actions nouvelles par les élèves est considérée comme nécessitant un apprentissage préalable d’expériences holistiques rendu possible par un enseignement ostensif et non réflexif de l’enseignant. Ensuite,les premières situations proposées aux élèves devraient être « facilitantes ». Elles devraient en effet leur permettre de s’engager immédiatement dans des usages des expériences enseignées et de rapidement constater leur utilité. Enfin,les situations faisant suite à l’apprentissage des élèves devraient leur autoriser un « usage extensif » de ce qu’ils ont préalablement appris.D’un point de vue structurel, l’article est organisé selon les trois principales activités constitutives de cette conception de l’enseignement de l’EPS. Pour chacune d’entre elle, la structuration du propos est identique. Dans un premier temps, l’activité d’enseignement considérée est explicitée sur le plan théorique. Un exemple de cette activité dans le cadre de l’enseignement de l’EPS est ensuite proposé. Enfin, les implications en matière de formation professionnelle d’une telle conception de l’enseignement sont présentées et discutées.Tout au long de l’article, les situations proposées s’adressent à des élèves de lycée dans l’APSA football. La capacité visée est celle de « Mettre en place une défense en zone organisée sur deux lignes », capacité visée dans la perspective de l’atteinte du niveau 5 de compétences des programmes d’EPS (Association Sportive ou Section Sportive).

 Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires des auteurs : enseignant débutant, théorie/pratique

Y. Lémonie - Maître de conférences, Conservatoire National des Arts et Métiers, membre du groupe ressource AEEPS - CEDREPS

In : "Forme de pratique scolaire, objet d'enseignement et d'intervention", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2013, Vol.13 : 201 - 207

Introduction : Au-delà du contexte de recherche franco-français, si on analyse la littérature internationale, l’ergonomie ne s’est guère impliquée dans l’analyse des situations d’enseignement-apprentissage en vue d’en améliorer l’efficacité (Smith,2007). C’est dans ce cadre pourtant que je souhaiterais m’inscrire ici pour montrer la proximité que l’on peut retrouver entre une perspective de recherche en « ergonomie constructive » (Falzon, 2013) et les perspectives développées au sein du CEDREPS. Il s’agira d’envisager en quoi ce cadre de recherche est susceptible d’éclairer l’intervention de l’enseignant : à la fois en terme de conception/reconception d’une forme de pratique scolaire, mais également en terme de guidage de l’activité de l’élève. L’idée centrale qui oriente ce texte est que l’ergonomie peut contribuer à l’amélioration de l’efficacité des processus d’enseignement- apprentissage, mais qu’en retour l’étude empirique des situations d’enseignement-apprentissage est susceptible de contribuer à l’élaboration théorique de l’ergonomie constructive.

Accès au téléchargement de l'article  - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"L'ouvrage est disponible sous forme pdf -  voir sommaire

<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 Suivant > Fin >>