Recherche doc.

Fonds documentaire

S'inscrire pour


It seams that module Activation (mod_jstats_activate) is not installed correctly. Please refer to JoomlaStats extension installation problem page.


Résultats
Recherche de mots-clés: Total 572 résultats trouvés.
Mot clé: Revue Classement
dès les premières séances d'un premier cycle de danse ?

C. Cuvinot Peyre - Professeure agrégée EPS, Collège Miramaris, Miramas ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ), S. Neulet - Professeure agrégée EPS, Collège Mendès France, Vitrolles ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2012, 256, 2-10

Présentation : Cet article propose une forme d'entrée dans l'activité où les élèves découvrent différents styles de danse à partir d'extraits vidéos puis en les éprouvant physiquement. Grâce à une valise à consignes, l'enseignant fait ensuite évoluer les propositions des élèves afin de les faire entrer dans la danse contemporaine progressivement. En plus des apprentissages relatifs à l'acquisition de la compétence de niveau 1 des programmes d'EPS, cette démarche permet également de contribuer à  l'enseignement de l'histoire des arts.

Cette forme d'entrée dans l'activité s'inscrit dans la proposition d'une forme de pratique scolaire où l'enseignement de la danse est référé à des oeuvres chorégraphiques.

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires des auteures : styles de danse, forme d'entrée, articuler connaissances et action, composer
Mots clés :CP3 Danse Collège HDA Revue

G. Carlier - Professeur d'EPS, Université de Louvain

Revue Enseigner l'EPS, 2010, 249, 24-29

Présentation : L'article qui suit est paru dans la Revue Louvain n° 182 (février-mars 2010). Il revendique, pour viser la santé à partir de pratiques physiques, une éthique construite autour d'une charte hédoniste des pratiquants.

Accès au téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" 
A propos des parcours permanents 

 F. Lavie - Professeur agrégé d'EPS, Lycée Godefroy de Bouillon - Clermont-Ferrand, Co-responsable du groupe-ressources "Plaisir en EPS" 

Revue Enseigner l'EPS, 2010, 249, 13-23 

Présentation : Partant du cadre d'analyse utilisé par le groupe "Plaisir en EPS", F. Lavie propose une analyse ne perdant pas de vue la pratique sportive prise comme référence et aboutit à la proposition d'un ensemble organisé de situations pédagogiques d'éducation physique en CO permettant d'utiliser de manière efficace le réseau de postes du parcours permanent.

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

incidences sur les liaisons CM-6è

J.P. Piednoir - PIUF, Université de Nantes, site de Laval ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ), J.F. Gibert - Professeur honoraire, IUFM d'Orléans-Tours, site de Fondettes ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2011, 254-255, 59-61

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires des auteurs : entrée dans la leçon EPS, acquisitions, spécificités, polyvalence du maître, temps scolaire, liaisons CM2-6è.
Mots clés :Primaire Collège Revue

Y. Morizur - Professeur certifié d'EPS, Cité scolaire Les Renardières-Lucie Aubrac, Courbevoie, Master 2 EPI de Brest, membre du groupe-ressource Plaisir ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

 Revue Enseigner l'EPS, 2011, 254-255, 54-58

Accès au téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" Mots clés complémentaires de l'auteur : orthodoxie scolaire, réintégration, identité. 
Mots clés :EPS Histoire Plaisir Revue

R. Raffi - Professeur agrégé d'EPS, TZR Grand Lyon, membre de l'AEEPS ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ), E. Dugas - Maître de conférence, HDR, UFR STAPS, laboratoire GEPECS, équipe "TEC", EA 3625, Université Paris Descartes, membre de l'AEEPS ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 Revue Enseigner l'EPS, 2011, 254-255, 50-53

Introduction : Cet article se veut retracer de façon non exhaustive la place et le rôle des jeux traditionnels collectifs dans le champ de l'EPS.

En cette année 2011, qui est la commémoration des trente ans de l'intégration de la discipline au sein de l'Education Nationale, nous, les auteurs, tous deux membres de l'AEEPS, avons voulu axer notre réflexion sur un point de vue souvent absent des études actuelles. Sans vouloir opposer sport et jeux traditionnels, mais plutôt envisager l'un et l'autre, nous avons souhaité présenter ici une étude en deux temps. A une analyse rapide des textes officiels de la discipline selon un axe diachronique, nous procéderons par la suite à une discussion quant à la place réservée aux jeux collectifs dans le champ actuel de l'EPS.

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires des auteurs : compétences, jeu

G. Bonnefoy - ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ) , R. Dhellemmes - ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

 Revue Enseigner l'EPS, 2011, 254-255, 46-49

Introduction : 1981-2011. Trente ans d'EPS ! En cette année anniversaire, nous avons choisi de nous intéresser au processus de disciplinarisation de l'EPS, durant lequel, le recours à des pratiques d'APSA, moyens d'une EPS "définitivement" institutionnalisée, se scolarise. La référence aux APSA s'autonomise, les APSA prennent forme comme pratiques sociales se développant dans un autre milieu social: celui de l'école. Les contenus de l'enseignement de la discipline, leur mise en programme, comme les épreuves de certification sont alors l'objet de vifs et essentiels débats au sein de "la profession". Certes, d'un côté la construction de notre discipline n'a pas commencé en 1981. On peut ainsi constater que les instructions officielles de 1967 institutionnalisent des pratiques professionnelles en usages. Le recours à des activités sportives à des fins d'éducation physique est en effet largement amorcé dans les pratiques des enseignants depuis le début des années 60. Les décideurs institutionnels vont observer sur le terrain, des propositions innovantes d'organisation d'une EPS largement ancrées sur la culture sportive du moment (lycée de Corbeil-Essonne, République des sports de Calais). Les textes de 1985/86 définissent par contre des perspectives ambitieuses pour la discipline, dans un contexte de réflexion générale sur l'école, sur ses objectifs, ses contenus, ses structures, pour l'ensemble des disciplines scolaires. Par ailleurs, l'analyse de cette construction peut s'envisager selon des niveaux et des axes particuliers. Par exemple, le niveau de l'organisation institutionnelle de l'EPS, les horaires, les programmes, les examens, ou encore le statut des enseignants, la formation, les concours de recrutement, la place de la discipline dans les différents établissements scolaires. Mais une discipline scolaire se reconnaît également par les savoirs qu'elle propose de transmettre. Que faut-il enseigner aux élèves, et comment distribuer cet enseignement au long d'un cursus scolaire? Cet angle d'attaque intéresse particulièrement le groupe ressource du CEDREPS : c'est selon nous, une des pierres angulaires du renouvellement de l'EPS. Toutes ces questions ne peuvent se traiter en dehors de l'analyse du cheminement des pratiques autant que des idées. Nous ne souhaitons pas écrire "notre histoire" de ce processus. Nous souhaitons l'éclairer autrement, en incorporant dans la réflexion , la question de la place des innovations dans cette mise en texte, en amont de la publication des textes, et dans ce qui leur fait suite. Ces textes au cours de cette élaboration disciplinaire très récente, pouvant parfois constituer un moyen de dissémination voire de généralisation des innovations.

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires des auteurs : CEDREPS, disciplinarisation de l'EPS, transposition didactique, savoirs

P. Parlebas - ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure d'Education Physique ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

 Revue Enseigner l'EPS, 2011, 254-255, 42-45

Introduction : c'est une avalanche de cadeaux qui, au cours des dernières décennies, semble avoir comblé certaines aspirations récurrentes de l'éducation physique : l'intégration à l'Education Nationale, la création d'une agrégation spécifique, l'admission à l'Université par l'institution d'une licence, d'une maîtrise puis d'un Doctorat en STAPS. Voilà qui devrait amplement satisfaire le monde de l'éducation physique. Qu'en est-il en réalité ?

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires de l'auteur : STAPS, action motrice, SNEP, éducation nationale
Mots clés :EPS Histoire Revue
des priorités pédagogiques de l'animation sportive aux priorités didactiques de l'enseignement de l'EPS

J.Y. Carn - Professeur agrégé d'EPS, UFR STAPS Brest ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

 Revue Enseigner l'EPS, 2011, 254-255, 32-41

Résumé : Cet article tente d'organiser les évolutions de l'enseignement de l'EPS de 1981 à 2011, en identifiant trois des éléments majeurs ayant influé sur celles-ci : en premier lieu les mutations du public scolaire, dues pour l'essentiel à la réforme Haby, imposent ces changements afin de lutter contre l'échec scolaire. Le deuxième élément est constitué par la volonté de l'inspection générale de conforter l'ancrage de l'EPS au Ministère de l'Education Nationale en se dotant de programmes et contenus disciplinaires. Enfin, la modification des épreuves des concours de recrutement génère des enseignants qui, soucieux de différencier leur enseignement et de proposer des contenus pertinents, sont le dernier élément fort de cette évolution de la discipline depuis 1981.

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires de l'auteur : formation des enseignants, cultures sportives, animation, discipline d'enseignement

T. Terret - CRIS, Université Lyon 1 ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

 Revue Enseigner l'EPS, 2011, 254-255, 28-31

 Accès au téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" Mots clés complémentaires de l'auteur : égalité
Mots clés :Histoire Mixité Revue

M. Attali - ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ), J. Saint-Martin - ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

 Revue Enseigner l'EPS, 2011, 254-255, 22-27

Introduction : Dès la mise en oeuvre scolaire d'une gymnastique puis de l'éducation physique, la référence au sport a constitué un sujet structurant. A chaque fois, il s'est agit de situer cette discipline naissante dans son environnement social. Avec l'arrivée du Front-Populaire, qui a participé à instituer ce lien de plus en plus ténu, de nombreux pédagogues ont considéré que l'EPS devait prendre encore plus de sens au regard des pratiques sociales et que ces dernières devaient devenir la référence plus ou moins exclusive de cette discipline. Trois décennies plus tard, même si les Instructions Officielles de 1967 rappellent que l'EPS "ne se confond pas avec les moyens qu'elles utilisent", il paraît évident qu'elle s'inscrit dans une dynamique sportive au sein de laquelle elle contribue à transmettre les fondements de l'attachement sportif de l'EPS. L'assimilation de l'éducation physique et sportive à une animation sportive amène à recentrer les réflexions sur le caractère éducatif de cet enseignement en optimisant les procédures d'apprentissage et en considérant le sport comme un support non dénué de significations sociales.  Par l'intermédiaire du décret du 20 mai 1981, la réintégration de l'EPS confirme ce processus et paraît engager l'EPS sur la voie de la stabilité. Trente ans après ce qui est encore considéré par de nombreux enseignants comme un moment historique et tend à devenir à certains égards un mythe professionnel, il est nécessaire de s'interroger sur la caractérisation culturelle de l'EPS. Il s'agit alors d'étudier les formes d'enseignement privilégiées tout autant que le positionnement social de cette discipline. Détachées des contingences d'un Ministère ayant eu la charge de son développement pendant près d'un demi siècle, il s'agit en effet de s'interroger sur son utilité et sa représentation culturelle.

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires des auteurs : pratiques culturelles de référence, école, démocratisation, APS, compétences
Mots clés :EPS Évaluation Revue
Trajets des conceptions de l'Education Physique et Sportive chez les acteurs de la discipline et dans les textes officiels (1980-2011)

J. Gleyse - Professeur IUFM, Université de Montpellier II ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )  

 Revue Enseigner l'EPS, 2011, 254-255, 15-21

Résumé  : Un récent article ou ouvrage (AFRAPS) vient de faire le point sur les transformations contemporaines de l'Education Physique. Un ouvrage antérieur avait proposé une analyse allant des années 1980 à l'an 2000. Ces documents ont permis de poser un certain nombre de problèmes et de développer des analyses stimulantes concernant l'histoire récente de l'Education Physique. Le poids des groupes de pression, tout autant que celui du contexte politique et sportif y a été largement étudié.   Un article, au sein du dernier ouvrage paru s'est particulièrement intéressé aux transformations du regard porté sur la pédagogie aussi bien en EPS que dans l'école en général.  Le texte qui suit souhaite reprendre ce travail mais en le centrant davantage encore sur l'EPS dans l'école entre 1980 et 2011. Il étudiera du même point de vue les positions des acteurs et groupes de pression (syndicats, inspection générale, AEEPS, AFRAPS ...) au cours de cette période. Il propose l'idée déjà évoquée dans le travail précédent d'une "éradication des pédagogues" du champ de l'EPS et d'un glissement de l'élève vers le savoir pour ce qui est des conceptions de l'EPS, c'est-à-dire, en définitive, d'une régression de quelques 60 ans.

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaire de l'auteur : acteurs, textes officiels, groupes de pression

G. Véziers  - Collège Raimu de Bandol - ex STAPS Avignon ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 Revue Enseigner l'EPS, 2011, 254-255, 10-14

Introduction : "Créer un poncif c'est le génie" disait Baudelaire. Dans le domaine de l'éducation physique (EP), la maxime semble pouvoir s'appliquer à P. Arnaud et à sa "théorie" de "l'orthodoxie scolaire de l' EP". Le génie de P. Arnaud a été de dégager "du sens sur la longue durée", et de relier entre elles toutes les approches possibles de l'histoire de la discipline. "Un poncif", cette thèse l'est devenue, pour sa notoriété d'abord, mais aussi pour sa banalité présumée. Car aujourd'hui, il semble aquis que toute l'histoire de l'éducation physique peut s'analyser comme une quête de reconnaissance, impliquant son adaptation aux règles et usages du systèle scolaire, soit à "l'orthodoxie scolaire". Mais voilà également que cet algorithme, victime de ses propres atouts, devient pour certains trop "classiques", trop "passe-partout". Nombre de formateurs en STAPS rechignent de nos jours à insister sur cet engagement, beaucoup d'étudiants refusant de s'y référer par peur de manquer d'originalité. Mais l'esprit historien ne consisterait-il pas plutôt à questionner cette thèse ? Ne peut-on considérer que le temps qui passe, loin de la démoder, en fait un objet de l'histoire ? Thèse sur l'histoire, "l'orthodoxie scolaire de l'EP" ne devrait-elle pas s'analyser aujourd'hui comme un produit de l'histoire, nécessairement marquée par le contexte dans lequel elle a été élaborée et réceptionnée ? Alors, la relation avec "le retour à l'éducation nationale (EN) apparaît. Car, l'intégration à l'EN, au cours de cette période, n'a-t-elle pas conduit P. Arnaud et ses lecteurs à sur-évaluer la volonté de conformer l'EP aux attentes de l'Ecole, sous-estimant la force avec laquelle la profession défend pourtant ses spécificités ? Nous le verrons, prendre en compte le principal acteur engagé dans la lutte pour la reconnaissance de l'EP, à savoir le syndicat conçu comme représentant de la majorité de la profession, conduit à relativiser et à remanier la thèse de l'orthodoxie scolaire.

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires de l'auteur : syndicalisme, orthodoxie scolaire
Mots clés :EPS Histoire Sport Revue
une réflexion ininterrompue et permanente de l'AE-EPS. 

 D. Abonnen - Docteur en Histoire contemporaine,  SIUAPS de Marseille-Luminy, ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2011, 254-255, 3-9

Présentation : Le retour de l'EPS à l'EN n'a pas été un évènement anodin en 1981. Pourtant, pour les générations actuelles d'enseignants d'EPS, la place de leur discipline dans le giron de l'EN est si évidente qu'ils imaginent mal combien cette perspective souleva les passions de tout un corps professoral formé dans les années 1970 et même bien avant. Il n'est pas question dans ce court article de chercher à attribuer l'influence principale de ce changement si important pour notre profession à une structure en particulier. D'autres auteurs appartenant  à des organisations syndicales précises l'ont déjà évoqué (J. Rouyer pour le SNEP ou J. Gleyse à propos du SGEN-CFDT). Par contre, il nous semble remarquable de constater la rapidité et l'aisance avec lesquelles les enseignants d'EPS se sont intégrés dans les structures de l'EN. Si bien que la question de l'adaptation pédagogique immédiate des enseignants d'EPS à un système éducatif aux structures et aux finalités renouvelées se pose. Dans quelle mesure leur enseignement s'est-il renouvelé à la fin des années 1970 pour correspondre en 1981 aux finalités et objectifs de l'Ecole en pleine mutation ? A cet égard il nous paraît intéressant de faire émerger le rôle particulier de l'Amicale des Anciens Elèves de l'ENSEP, puis de l'AEEPS et d'un de ses collectifs, celui des sports collectifs, dans le dessin de rénover l'enseignement de l'éducation physique et ses contenus. Ce projet s'insère dans une logique d'intégration complète de l'Education physique comme discipline d'enseignement à l'Education Nationale; objet d'une réflexion ininterrompue et permanente de l'Amicale de l'ENSEP puis de l'AE-EPS.

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires de l'auteur : AE-EPS, Amicale de l'ENSEP, Education Nationale, Collectif d'animation des stages de sports collectifs, Rencontres de l'EP à Montpellier, unité de l'Education physique, didactique des APS
Analyse du contenu des activités physiques et sportives et programmation de l'éducation physique (2ème partie) 

 P. Parlebas  - Président des CEMEA ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Revue Enseigner l'EPS, 2011, 253, 30-31 (Intervention à l'occasion du bistrot pédagogique du 17 février 2010 proposé par la Régionale AEEPS - Paris/Ile de France 

Accès au téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"  
Mots clés :EPS Sport Revue

H. Persyn - Professeure agrégée d'EPS, TZR Val de Marne ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Revue Enseigner l'EPS, 2011, 253, 26-29

Accès au téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" Mots clés complémentaires de l'auteure : sensibilité, perception, sensations corporelles, équitation

N. Ferraton - Professeure agrégée d'EPS, Lycée Nogent le Rotrou ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Revue Enseigner l'EPS, 2011, 253, 23-25

Accès au téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" Mots clés complémentaires de l'auteure : progrès

 P. Gagnaire - Professeur agrégé d'EPS, collège Oradou, Clermont-Ferrand, membre du groupe-ressource "Plaisir en EPS" ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ), F. Lavie - Professeur agrégé d'EPS, Lycée Godefroy de Bouillon, membre du groupe-ressource "Plaisir en EPS" ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2011, 253, 18-22 - Compte-rendu du séminaire du groupe "Plaisir en EPS" du 27 et 28 novembre 2010, tenu à Cournon d'Auvergne

Accès au téléchargement -  gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires des auteurs : éducation, processus de plaisir

T. Tribalat - IA IPR EPS Lille

 Revue Enseigner l'EPS, 2011, 253, 15-17

Accès au téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé" Mots clés complémentaires de l'auteur : corps, pratique physique, pratique scolaire
Mots clés :CP5 EPS Revue
dans l'apprentissage d'habiletés motrices dans l'apprentissage d'habiletés motrices en EPS ? (2ème partie)

S. Testevuide - UFR STAPS Nantes ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2011, 253, 10-14

Présentation : Dans la 1ère partie de cet article, nous avions présenté un modèle de lecture de la motricité de l'élève comme étant un tout organisé selon trois niveaux de rencontre des habilités motrices. Le premier niveau, dit "sensorimoteur", renvoie aux régulations non-conscientes de la motricité : proprioception, tonus, tensions, régulation posturale, relation agoniste/antagonite, etc. Un second niveau, dit "pré-réflexif", intermédiaire entre sensorimoteur et intentionnel, traduit le fait que certaines traces perceptives de l'action sont ressenties ou conscientisées par les pratiquants dans le cours même de leur action et peuvent être mises en mots, racontées pendant et après l'action (en fonction de la durée de l'habiletés). Il était alors possible d'accéder à ce vécu, notamment en jouant sur les paramètres du contexte par exemple, en provoquant des formes de verbalisation que l'enseignant ou un pair pouvait acccueillir. Le but de cette 2ème partie est de tenter d'éclairer ce que Paillard avait nommé l'idéomotricité ou ce que niveau nous avons identifié comme "intentionnel". Après avoir quasi exclusivement relevé du champ de la philosophie, la question de l'intentionnalité est un sujet qui a été abordé dans de nombreux domaines aujourd'hui. Elle est également l'objet de nombreuses controverses et de peu de productions dans le domaine de l'EPS. On peut retrouver, sur un sujet très proche, celui de la place de la conscience dans le mouvement, dans la revue "Hyper" un débat entre R. Murcia et J. Gaillard*. Cette seconde partie se propose d'être une modeste contribution  à un sujet pourtant bien présent dans nos pratiques professionnelles. En effet, on remarquera que beaucoup d'éléments dans l'EPS "officielle", la prégnance d'une formulation des contenus d'enseignement, l'explicitation des règles d'action, l'accès aux connaissance, la capacité à comprendre ou du moins à se mettre à distance de l'action, se mettre en projet .... nous poussent à mobiliser ce niveau de contrôle de l'action, comme une évidence, ou comme produit d'une forme d'orthodoxie scolaire. Ce 3ème niveau de contrôle de l'action nous propulse donc au coeur d'une problématique qui hante l'EPS depuis très longtemps, celle du rapport entre le corps et l'esprit. Il s'agira ici de proposer une réflexion, fruit d'un itinéraire professionnel, visant à donner quelques repères à l'enseignant sur ce niveau de contrôle  de l'action motrice afin d'une part d'éviter quelques pièges liés à cette notion et d'autre part et surtout, pouvoir aider l'élève à transformer ses conduites motrices. * : article initial de R. Murciaréponse de R. Gaillard (1ère et 2ème parties)

Accès au téléchargement -  gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires de l'auteur : action, conscience, contrôle moteur, neurophysiologie, auto-organisation
Mots clés :Apprentissage Revue
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>