Recherche doc.

Fonds documentaire

S'inscrire pour


It seams that module Activation (mod_jstats_activate) is not installed correctly. Please refer to JoomlaStats extension installation problem page.


Résultats
Recherche de mots-clés: Total 150 résultats trouvés.
Mot clé: Cahiers du CEDREPS Classement

N. Mascret - Maître de conférences, IUFM Aix-Marseille - membre du CEDREPS - AEEPS

In : "L'EPS, entre innovations et programmes", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2011, Vol.11 : 27-37

Résumé : Souvent, le critère de réussite est oublié ou utilisé de façon formelle par les enseignants d’EPS ou les étudiants se destinant au CAPEPS. Or, il peut au contraire devenir la pierre angulaire de l’élaboration d’une forme de pratique scolaire en permettant l’étude de l’objet d’enseignement retenu dans un cycle. L’objet de l’article est d’essayer de démontrer cette prise de position, en l’illustrant à travers différents exemples en badminton, en basket-ball, en relais-vitesse, en javelot et dans le domaine de l’arbitrage.

Accès au téléchargement - gratuit aux adhérents et abonnés "web partagé" Le cahier 11 est disponible sous forme pdf - Voir sommaire Mots clés complémentaires de l'auteur : critère de réussite, objet d'enseignement, forme de pratique

G. Hanula - Professeur EPS, collège Cdt Cousteau de Rognac - membre du CEDREPS - AEEPS, E. Llobet - Professeur EPS, collège A. Savary,  Istres - membre du CEDREPS - AEEPS

In : "L'EPS, entre innovations et programmes", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2011, Vol.11 : 15-26

Résumé : Le choix d’un objet d’enseignement traversant les différentes formes de pratique « ludiques », la manipulation du « fil rouge » par les élèves et les mises en projet qu’il génère, leur permettent un « pas en avant décisif ». Au travers des valeurs d’égalité véhiculées par les situations vécues, du choix de l’évaluation, de la continuité dans les activités (des rituels), de la prise en compte des ressources des élèves, tout concourt à faire vivre aux élèves des expériences et des acquisitions athlétiques fortes, authentiques… dans le cadre de nos contraintes scolaires.

Accès au téléchargement - gratuit aux adhérents et abonnés "web partagé" Le cahier 11 est disponible sous forme pdf - Voir sommaire

Mots clés complémentaires des auteurs : jouer, acquisitions, équité, fraternité, faisabilité

G. Bonnefoy - ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ) , R. Dhellemmes - ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

 Revue Enseigner l'EPS, 2011, 254-255, 46-49

Introduction : 1981-2011. Trente ans d'EPS ! En cette année anniversaire, nous avons choisi de nous intéresser au processus de disciplinarisation de l'EPS, durant lequel, le recours à des pratiques d'APSA, moyens d'une EPS "définitivement" institutionnalisée, se scolarise. La référence aux APSA s'autonomise, les APSA prennent forme comme pratiques sociales se développant dans un autre milieu social: celui de l'école. Les contenus de l'enseignement de la discipline, leur mise en programme, comme les épreuves de certification sont alors l'objet de vifs et essentiels débats au sein de "la profession". Certes, d'un côté la construction de notre discipline n'a pas commencé en 1981. On peut ainsi constater que les instructions officielles de 1967 institutionnalisent des pratiques professionnelles en usages. Le recours à des activités sportives à des fins d'éducation physique est en effet largement amorcé dans les pratiques des enseignants depuis le début des années 60. Les décideurs institutionnels vont observer sur le terrain, des propositions innovantes d'organisation d'une EPS largement ancrées sur la culture sportive du moment (lycée de Corbeil-Essonne, République des sports de Calais). Les textes de 1985/86 définissent par contre des perspectives ambitieuses pour la discipline, dans un contexte de réflexion générale sur l'école, sur ses objectifs, ses contenus, ses structures, pour l'ensemble des disciplines scolaires. Par ailleurs, l'analyse de cette construction peut s'envisager selon des niveaux et des axes particuliers. Par exemple, le niveau de l'organisation institutionnelle de l'EPS, les horaires, les programmes, les examens, ou encore le statut des enseignants, la formation, les concours de recrutement, la place de la discipline dans les différents établissements scolaires. Mais une discipline scolaire se reconnaît également par les savoirs qu'elle propose de transmettre. Que faut-il enseigner aux élèves, et comment distribuer cet enseignement au long d'un cursus scolaire? Cet angle d'attaque intéresse particulièrement le groupe ressource du CEDREPS : c'est selon nous, une des pierres angulaires du renouvellement de l'EPS. Toutes ces questions ne peuvent se traiter en dehors de l'analyse du cheminement des pratiques autant que des idées. Nous ne souhaitons pas écrire "notre histoire" de ce processus. Nous souhaitons l'éclairer autrement, en incorporant dans la réflexion , la question de la place des innovations dans cette mise en texte, en amont de la publication des textes, et dans ce qui leur fait suite. Ces textes au cours de cette élaboration disciplinaire très récente, pouvant parfois constituer un moyen de dissémination voire de généralisation des innovations.

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires des auteurs : CEDREPS, disciplinarisation de l'EPS, transposition didactique, savoirs
Utopie ou "pas en avant" nécessaire ? Illustrations en Sports de Combat de Préhension, Football et Relais

A. Barbot - IUFM Aix Marseille, L. Grasset - IUFM Aix Marseille

In : "Que proposer à l'étude des élèves en EPS ? (Deuxième partie), Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS. Publishers : AEEPS, 2010, Vol.9 : 8-23

Résumé : Nous avons développé la thèse suivante : une compétence en EPS est constituée d’une forme de pratique scolaire (FPS) d’une APSA (une tâche de référence) et d’un objet d’enseignement (OE). L’enseignant met en scène cette compétence dans une situation de référence. Les manifestations de cette compétence seront observables grâce à des indicateurs de niveaux de compétence, hiérarchisés dans le sens du progrès, rendant compte de l’activité déployée par des élèves, confrontés à une FPS particulière, du point de vue de l’OE retenu. Nous avons, d’autre part, essayé de montrer qu’il fallait arriver à identifier et choisir un (et un seul) objet d’enseignement "essentiel" et intégrateur, qui sera travaillé et amélioré dans une progressivité de tâches de référence de niveaux de complexité croissants ou bien dans une tâche évolutive. Nous sommes convaincus que l’on ne peut pas traiter les OE, les FPS et les compétences de façon indépendante. Tous les trois sont reliés dans un système. La question épineuse du choix des OE ne peut pas se concevoir si elle est déconnectée de l’obligation institutionnelle de penser les compétences en EPS et si elle n’est pas référée à un système de contraintes explicite. Nous illustrons notre thèse dans trois APSA contrastées : Sports de Combat de Préhension, Football et Relais-Vitesse en athlétisme. Nous insistons sur la mise en œuvre de trois principes essentiels devant guider la conception d’un enseignement en EPS : Il faut construire une forme de pratique scolaire d’une APSA adaptée à nos élèves et aux contraintes de l’EPS, porteuse d’une compétence formulée en terme de gestion d’alternative ou de contradiction, respectant les fondements culturels de l’APSA. Il faut réduire pour mieux cibler : un seul objet d’enseignement, essentiel et intégrateur, tout au long du cursus d’enseignement. Cela permet de prendre et donner du temps pour provoquer des apprentissages réels et des transformations identifiables.

Accès au téléchargement - gratuit aux adhérents et abonnés "web partagé"

Mots complémentaires des auteurs : compétence, lire la motricité, identifier des niveaux, objets d’enseignement, système de contraintes, réduire, choix adaptés, un objet d’enseignement intégrateur, faisabilité

N. Mascret - Faculté des Sciences du Sport, Marseille

In : "Que proposer à l'étude des élèves en EPS ? (Deuxième partie), Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2010, Vol.9 :  88-95

Résumé : En appui sur le badminton, le but de l’article est de présenter une réflexion autour de la notion d’objet d’enseignement envisagée au sein d’un cursus scolaire. En appui sur un objet d’enseignement en badminton (« L’atteinte des zones avant et arrière »), nous étudions sa légitimité d’un point de vue institutionnel et d’un point de vue de l’activité du joueur de badminton. Nous voyons ensuite les difficultés liées à la simple formulation d’un objet d’enseignement, avant de faire une proposition de cinq démarches pour tenter de les surmonter. Cette réflexion nous permet d’envisager la déclinaison des objets d’enseignement dans une tâche, une leçon, un cycle et un cursus scolaire. Nous terminons l’article par une illustration en badminton de cette démarche de déclinaison des objets d’enseignement.

 Accès au téléchargement  - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires de l'auteur : objet(s) d’enseignement, cursus scolaire, déclinaison, démarche
La Forme de Pratique Scolaire d'une APSAD comme produit d'une vigilance . S. Testevuide - Faculté des Sciences du Sport, Nantes Une FS au carrefour de l'activité de l'enseignant et de l'élève. A. Coston*, J.L. Ubaldi* - (*IUFM Lyon) 

In : "Que proposer à l'étude des élèves en EPS ? (Deuxième partie), Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2010, Vol.9 : 49-66.

Résumé : Aujourd’hui la profession véhicule largement la notion de situation de référence (praticiens, membres des concours, formateurs,…). Pourquoi vouloir changer les usages ? L’utilisation aujourd’hui dans nos articles de la notion de Forme de Pratique Scolaire (FPS) répond-elle à un effet de mode ou apporte-t-elle un réel changement dans l’élaboration des pratiques d’enseignement de l’EPS à l’école ? La FPS se différencie t elle d’une autre situation en EPS, d’un aménagement de l’APSA, d’un mode d’entrée spécifique ? Cette notion apparaît ici et là dans différentes revues professionnelles, y compris dans les textes officiels sous des formes diverses, (par exemple dans le 3ème objectif des programmes du collège, on parle de pratiques scolaires issues de pratiques sociales) sans que pour autant sa caractérisation soit stabilisée. L’objectif de cet article est de tenter une caractérisation et une illustration de la notion de FPS. Les regards croisés des auteurs, plus qu’une synthèse, positionnent les FPS comme des points d’équilibre entre plusieurs dimensions fondamentalement hétérogènes ; faisabilité, fonds culturel, ciblage, culture de l’élève…L’essai de réponse proposé ici, ressemble davantage à une méthode pour concevoir ou apprécier une FPS qu’à un ensemble de principes et de définitions qui caractériserait de manière précise l’entité FPS.

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires des auteurs : pratiques sociales, pratiques scolaires, culture, culture scolaire, situation de référence, forme de pratique scolaire, sens, projet, valeur

M. Coltice, S. Couchot-Schiex

In : "Que proposer à l'étude des élèves en EPS ? (Deuxième partie), Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS. Publishers : AEEPS, 2010, Vol.9 : 39-48.

Résumé : Nos études sur la mixité nous conduisent à interroger la réussite des filles et des garçons en EPS.Au-delà du « vivre ensemble », il nous semble que « l’apprendre ensemble » est l’occasion de vivre des expériences scolaires d’activités physiques et sportives qui décrochent des stéréotypes sexués. Les choix de contenus, les conditions de mise en œuvre de deux enseignants stagiaires sont présentés et interprétés à partir d’une double référence théorique. L’une provient du traitement didactique des APSA et l’autre des études sur le genre. Dans cet article, nous révélons les relations entre les visions du monde sexué de ces deux enseignants stagiaires et leurs effets sur les choix d’objet d’enseignement, les conduites de la leçon, les formes de regroupement, l’évaluation. Au-delà des énoncés et des discours, au-delà des choix pré-établis, c’est bien l’enseignant en tant que personne qui s’engage dans la classe.

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires des auteurs : enseignants EPS stagiaires, stéréotypes de sexe, leçon
Un regard sur des perspectives ouvertes par le colloque "Danser, faire danser". Lyon 2008.

M. Coltice - Professeure honoraire

In : "Que proposer à l'étude des élèves en EPS ? (Deuxième partie), Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS. Publishers : AEEPS, 2010, Vol.9 : 33-38. 

Résumé : Dans la suite des apports du colloque de Lyon « Danser, faire danser » et dans l’approfondissement de la réflexion à propos de l’article du cahier n°8 sur la posture de l’enseignant en danse, il est possible de montrer la pertinence des choix de thèmes d’étude et d’objets d’enseignement pour permettre aux élèves de s’engager dans une activité qui construit à la fois des adaptations motrices originales et aussi crée du lien social et culturel. L’enseignant conduit et accompagne les élèves dans les apprentissages par son langage et son expérience motrice personnelle qui facilitent l’accès singulier des pratiques artistiques.

Accès au téléchargement  - gratuit aux adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaire de l'auteure : danse contemporaine, thème d’étude, objet d’enseignement, sens et ancrage culturel, guidage de l’enseignant 

V. Cirillo - Lycée Saint-Charles, Marseille

 In : "Que proposer à l'étude des élèves en EPS ? (Deuxième partie), Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS. Publishers : AEEPS, 2010, Vol.9 : 24-32

 Résumé : S’appuyer sur les œuvres chorégraphiques appartenant au patrimoine de la danse, c’est offrir aux élèves l’occasion de se construire une « logique du sens » par un ancrage culturel. C’est également tenter de réduire la distance qui sépare leurs représentations initiales de la danse, du monde de l’art. Cette approche relie l’acte d’apprentissage à une perception artistique référencée et vise l’émergence à la conscience de l’élève, d’un contenu intentionnel propre à modifier son rapport au savoir.

 Nous proposons ici  un traitement didactique qui tient compte du principe esthétique de la réception de l’œuvre. Nous mettons ainsi en évidence la nécessité d’une réflexion innovante sur « l’expérience esthétique » des élèves avec comme but, de leur permettre de ressentir l’intérêt de construire en EPS des savoirs artistiques. Ce traitement didactique a pour objectif de conduire l’enseignant d’EPS à définir un objet d’enseignement significatif en relation authentique avec la danse et sa représentation culturelle. De ce point de vue, notre proposition est présentée à la manière d’un « mode d’emploi » guidé par une réflexion sensible sur la construction de contenus d’enseignement.  La conception de ces dispositifs de mise en œuvre, s’inscrit ainsi dans les nouvelles orientations et directives nationales concernant l’obligation d’enseigner l’histoire des arts par le corps enseignant, toutes disciplines confondues. (Bulletin officiel n° 32 du 28 août 2008).

Accès au téléchargement - gratuit aux adhérents et abonnés "web partagé"

Mots clés complémentaires de l'auteur : danse et EPS, ancrage culturel, œuvre et objet d’enseignement, expérience esthétique, logique du sens, chorégraphie 
Eléments conclusifs

M. Develay - Professeur des Universités, Sciences de l'Education Lyon 2

In : "La CP5 et l'apprentissage du "Savoir S'entraîner physiquement - Que proposer à l'étude des élèves en EPS?", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2011, Vol.10 : 171-174

 Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

   Le cahier 10 est disponible sous forme pdf - Voir sommaire
Mots clés :CP5 Cahiers du CEDREPS
R. Dhellemmes - IA IPR Honoraire

In : "La CP5 et l'apprentissage du "Savoir S'entraîner physiquement - Que proposer à l'étude des élèves en EPS?", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2011, Vol.10 : 159-170

Résumé : Enseigner l'entraînement physique en EPS est aujourd'hui nécessaire et complexe. Diverses conceptions de cet enseignement s'entrecroisent actuellement, se télescopent même malgré la présence d'un programme concernant la CP5. Mais ce programme n'évoque pas "le Savoir s'entraîner physiquement", qui se trouve cependant au coeur de cette compétence. Est-ce pour cette raison que nous assistons aujourd'hui dans notre communauté professionnelle à des échanges à des contestations souvent peu fondées, à de vaines empoignades plutôt qu'à de vraies controverses, permettant à notre disciplines d'aller de l'avant ?

Face à ces embûches, nous préférons nous engager sur une question essentielle : que savent nos élèves en EPS lorsqu'ils sortent de leurs cursus scolaire en EPS, et qu'ils deviennent des pratiquants autonomes, responsables voire des consommateurs de la forme. Nous faisons le pari que l'organisation en EPS d'un enseignement de l'entraînement physique devrait contribuer à permettre à notre discipline de remplir de façon complémentaire deux de ses missions essentielles : la transmission culturelle et l'éducation pour la santé.

Accès au téléchargement- gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

   Le cahier 10 est disponible sous forme pdf - Voir sommaire

Les articles suivants figurant dans le cahier n°10 de la collection des "Cahiers du CEDRE/CEDREPS:

Quelques repères sur les contextes d'émergence de la CP5 (p41-p49) L'activité du "pratiquant S'entraînant": c'est à dire ? (p51-p61) Enseigner l'entraînement physique en EPS ? Un parcours semé d'embûches (p159-p170) sont proposés comme trois approches complémentaires. Ces dernières s'articulent autour d'une même intention : celle de revenir sur le sens des propositions qui ont fait émerger en EPS le champ de la cinquième compétence propre à notre discipline. Sur quels fondements s'est-elle appuyée ? Quel a été son itinéraire depuis une quinzaine d'années ? Quelles sont ses "références culturelles" ? Quelle signification attribrer aux oppositions qu'elle rencontre actuellement ? _____________________________________________________________________________________ Mots clés complémentaires de l'auteur : entraînement physique scolaire, difficultés professionnelles, obstacles conceptuels
Mots clés :CP5 Cahiers du CEDREPS
S. Michel - Professeur EPS, Lycée G. Fauré, Annecy ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

In : "La CP5 et l'apprentissage du "Savoir S'entraîner physiquement - Que proposer à l'étude des élèves en EPS?", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2011, Vol.10 : 145-154

Résumé : Cet article retrace l'expérimentaion de l'enseignement de la natation en durée avec une classe de 1ere ES. En s'appuyant sur des outils comme le cahier d'entraînement et la manipulation de paramètres de l'entraînement en natation l'élève acquiert un savoir s'entraîner à travers l'identification et l'exploitation de ses sensations pour modifier l'intensité, la durée et les modalités de nage en fonction d'un projet planifié.

Accès au téléchargement  - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"  

   Le cahier 10 est disponible sous forme pdf - Voir sommaire Mots-clés complémentaires de l'auteur : allure de nage, ressenti respiratoire et musculaire, cahier d'entraînement, fréquence cardiaque
D. Jondeau - Professeur EPS, Thonon-les-Bains

In : "La CP5 et l'apprentissage du "Savoir S'entraîner physiquement - Que proposer à l'étude des élèves en EPS?", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2011, Vol.10 : 131-143

Résumé : L'objet de cet article est de montrer comment l'enseignant peut mettre en place un cycle de course en durée en classe de lycée. En partant d'un test de valeur individuel (test de VMA) et grâce à des allers et retours permanents entre des réalisations motrices, un relevé de sensations et un apport de connaissances, l'élève peut apprendre à mieux se connaître, à choisir un mobile d'action, à planifier et à réguler la planification de son entraînement.

 Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

   Le cahier 10 est disponible sous forme pdf - Voir sommaire Mots clés complémentaires de l'auteur : mobile d'action, sensations, entraînement, paramètres de l'entraînement, analyse, régulation, gestion de l'effort, allure de course, potentiel, Vitesse Maximale Aérobie, indice corporel, indice pyschologique, repères proprioceptifs, performance
R. Battois - Professeure EPS, Lycée Mounier, Grenoble

In : "La CP5 et l'apprentissage du "Savoir S'entraîner physiquement - Que proposer à l'étude des élèves en EPS?", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2011, Vol.10 : 121-130

Résumé : L'objet de cet article est de montrer, au cours d'un cycle de Step, comment aider les élèves à identifier un certain nombre de sensations et de les associer au thème de la leçon réalisée. Le ressenti, à l'issue d'une séance d'entraînement, permet aux élèves d'estimer les ressources nécessaires à la conception et à la réalisation d'une séquence de travail, et ainsi savoir explorer ses propres repères pour choisir l'intensité de l'effort et la difficulté gestuelle en fonction d'un projet planifié, piloté par un mobile personnel.

 Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

   Le cahier 10 est disponible sous forme pdf - Voir sommaire
R. Héritier - Professeur Lycée Saint-Etienne

In : "La CP5 et l'apprentissage du "Savoir S'entraîner physiquement - Que proposer à l'étude des élèves en EPS?", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2011, Vol.10 : 111-119

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

   Le cahier 10 est disponible sous forme pdf - Voir sommaire
Etude de cas

T. Clarac - Enseignant EPS, Collège et Lycée Bellevue de Toulouse, J.C. Tougne - Enseignant EPS, UFR STAPS de Toulouse

In : "La CP5 et l'apprentissage du "Savoir S'entraîner physiquement - Que proposer à l'étude des élèves en EPS?", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2011, Vol.10 : 105-110

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

  Le cahier 10 est disponible sous forme pdf - Voir sommaire

Comment faire entrer tous les élèves dans l'activité step (CP5) pour qu'ils éprouvent le désir de savoir s'entraîner ?"

A. Fabre - Enseignante EPS, Lycée Edouard Herriot, Lyon 6

In : "La CP5 et l'apprentissage du "Savoir S'entraîner physiquement - Que proposer à l'étude des élèves en EPS?", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2011, Vol.10 : 91-103

Résumé : La pratique du Step, dans le cadre de la CP5 au lycée, favorise l'élaboration par les élèves de projets personnels d'entraînement différenciés. La forme de pratique proposée centre les élèves sur les effets de l'activité déployée sur leurs organismes. Le choix parmi les trois mobiles (dépassement de soi; remise en forme; développement de la motricité) correspond à des motifs personnels d'agir qui renvoient les élèves à leurs sensations corporelles et aux relations sociales vécues dans l'activité. Il facilite ainsi la conscience et le désir d'un "savoir s'entraîner" maîtrisés.

Accès au téléchargement - gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

   Le cahier 10 est disponible sous forme pdf - Voir sommaire Mots clés complémentaires de l'auteure : objet d'entraînement, mobile, motifs d'agir, effets.
T. Tribalat - IA IPR, Lille

In : "La CP5 et l'apprentissage du "Savoir S'entraîner physiquement - Que proposer à l'étude des élèves en EPS?", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2011, Vol.10 : 81-85

Résumé : L'Education Physique a traversé dans son histoire des moments de crises, des bascules qualitatives se sont opérées, des choix ont été faits alors qu'on sait que choisir, c'est abandonner. De fait, certaines pratiques physiques ont quitté le champ de l'école, victimes des rapports de force instaurés par les acteurs du moment, d'autres ont connu leurs heures de gloire pour être aujourd'hui reléguées au second plan, d'autres enfin, restent des références pour les enseignants. Les activités relevant de la CP5 représentent maintenant 12% de la notation avec une augmentation de plus de 2% par an. Le "Step" amplifie cette tendance en répondant aux attentes de la population féminine. Par ailleurs, le corps et ses usages sont aujourd'hui l'objet de boulversements qui questionnent le politique, l'institutionnel, l'éducatif, qui bousculent, réinterrogent les matrices disciplinaires (scientifiques, scolaires ...). L'école est ainsi contrainte à repenser la place du corps et de son éducation au sein du système éducatif. Et la CP5, les ASDEP agissent en EPS comme des révélateurs de ces nouveaux enjeux, le mouvement n'est plus posé comme simple mécanisme d'exécution, mais comme le lieu d'un investissement et d'un appronfondissement de soi.

Accès au téléchargement- gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"

   Le cahier 10 est disponible sous forme pdf - Voir sommaire Mots clés complémentaires de l'auteur : enjeux, paradigme, corps, révélateur, pratique physique.
Mots clés :CP5 EPS Cahiers du CEDREPS
F. Bergé - Professeur EPS

In : "La CP5 et l'apprentissage du "Savoir S'entraîner physiquement - Que proposer à l'étude des élèves en EPS?", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2011, Vol.10 : 73-79 

Résumé : L'étude des pratiques professionnelles de terrain relatives à la CP laisse apparaître des procédures que nous qualifions "d'impasses" et d'autres "d'ouvertures". Les impasses sont soit des prises de positions volontaristes, soit des dérives inconscientes relatives à des procédures pédagogiques et didactiques. Les ouvertures sont des points de réflexion, des pratiques professionnelles parfois isolées qui animeront peut-être plus tard la didactique de ces activités physiques spécifiques. Elles répondent, à notre avis, aux exigences de la culture scolaire des ASDEP et de la CP5. Nous avons choisi de cibler dans cet article, quatre impasses les plus communes et cinq ouvertures qui nous semblent prometteuses. 

Accès au téléchargement - gratuit pour les  adhérents et abonnés "web partagé"

   Le cahier 10 est disponible sous forme pdf - Voir sommaire

E. Donate - Enseignant EPS, Lycée professionnel Denis Papin, La Courneuve

In : "La CP5 et l'apprentissage du "Savoir S'entraîner physiquement - Que proposer à l'étude des élèves en EPS?", Collection : Les cahiers du CEDRE/CEDREPS, Publishers : AEEPS, 2011, Vol.10 : 63-72

Accès au téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"    Le cahier 10 est disponible sous forme pdf - Voir sommaire
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 Suivant > Fin >>